leral.net | S'informer en temps réel

Le Président de l'Ums aux magistrats : "L’indépendance est un état d’esprit et un comportement de tous les jours, vis-à-vis…"


Rédigé par leral.net le Dimanche 7 Août 2016 à 14:05 | | 5 commentaire(s)|

Le Président de l'Ums aux magistrats : "L’indépendance est un état d’esprit et un comportement de tous les jours, vis-à-vis…"
L’Union des magistrats du Sénégal (UMS) tient ce samedi 6 août, son Assemblée générale à Saly. Une occasion pour le président de la structure, Magatte Diop, de revenir sur la question lancinante de l’indépendance de la justice et des magistrats. D’abord, il rappelle que la justice n’est pas une institution qui vient après les autres, mais d’égale dignité avec elles. Ensuite, il appelle les magistrats à faire de leur indépendance, une manière d’être quotidienne dans leurs rapports, aussi bien avec les pouvoirs publics, qu’avec les autres sphères d’influences.

« Le pouvoir judiciaire n’est pas le troisième pouvoir, mais un des trois pouvoirs, et dont la mission est capitale pour l’accomplissement de la démocratie, la sauvegarde des doits et libertés individuelles et la promotion de l’Etat de droit », a martelé d’emblée Magatte Diop. Cette précision faite, il demande à ses paires de jouer pleinement leur rôle et d’assumer pleinement leurs responsabilités.

« Nous exhortons les magistrats à continuer à assumer cette indépendance et leur assurons notre soutient total. Naturellement, cette indépendance est un état d’esprit et un comportement de tous les jours, non seulement vis-à-vis du pouvoir public, mais de toutes les autres formes de pressions, de tentations et d’influences, de quelque nature qu’elles soient », affirme le patron de l’UMS. Toutefois, il souligne que « le renforcement de cette indépendance (de la justice et des magistrats) passe également, par l’augmentation des budgets des juridictions, et par conséquent, de celui du ministère de la justice qui n’atteint pas 1% du budget de l’Etat ».

« La justice fait l’objet d’attaques qui ne manquent pas toujours de pertinence, mais elles sont parfois gratuites et infondées »

Autant, il tient à ce que les magistrats assument leur indépendance, autant le président de l’UMS regrette et condamne les critiques et attaques contre la justices et ses représentants.

« Monsieur le Garde des Sceaux, la justice fait parfois l’objet d’attaques qui ne manquent pas toujours de pertinence, mais force est de constater, qu’elles sont parfois gratuites et infondées. Tout en veillant scrupuleusement au respect de la loi et à notre statut privilégié, le bureau exécutif exprime à nouveau, et de la manière la plus ferme, son indignation face à de telles calomnies », soutient-il. Et Magatte Diop de s’empresser d’ajouter que l’UMS « n’hésitera pas à chaque fois que de besoin, d’user de voies et moyens prévus par la loi, pour défendre l’honorabilité des magistrats et l’image de la justice ».

Jotay.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image