leral.net | S'informer en temps réel

Le Président de la République va briser le silence! Macky fera face aux médias ce mercredi peu après le Conseil des ministres


Rédigé par leral.net le Mardi 19 Juillet 2016 à 17:40 | | 6 commentaire(s)|

Le Président de la République va briser le silence! Macky fera face aux médias ce mercredi peu après le Conseil des ministres
On ne sait pas encore ce que va dire le chef de l'Etat du Sénégal, mais dakarposte.com tient de bonnes sources que le Pr Macky Sall tiendra une conférence de presse ce mercerdi 20 Juillet 2016. Du moins, sauf revirement.
En tous les cas, les sources de dakarposte.com sont plus que formelles: "le Président de la République va s'exprimer sur tout, aucun sujet ne sera occulté, rien ne sera passé sous silence".
Sans entrer dans les détails, nos informateurs s'accordent à nous souffler que la conférence de presse "verrouillée" aura lieu peu après le conseil des ministres décentralisé prévu ce mercredi en banlieue dakaroise.

Quoi qu'il en soit, lePrésident Macky Sall qui s’es trop laissé entraîner dans une espèce de diversion machiavélique au milieu d’un troupeau assoiffée, affamée et qui a cru en toute sincérité voir en lui un Pasteur dégoulinant de panacées, évoquera certainement ce qu'il est convenu d'appeler "le cas des 74 milliards", les fameux fonds de Taïwan, les vraies raisons de la libération de Karim Wade, les dessous de cet élargissement assez nébuleux... Il est grand temps qu’il prenne son courage à deux mains pour éclairer la lanterne du commun des Sénégalais.
Aussi, comme nous l'écrivions hier, l'heure a sonné que notre "Président bien adoré" comme disait l'autre, reconnaisse les limites objectives de son principe de conseils de ministres décentralisés auréolés, force est de le reconnaitre, de mirages. Un vieil adage nous apprend que « qui trop étreint mal embrasse ». C’est une habitude que tout bon manager devrait éviter de contracter au risque de s’affaler sous le poids de ses propres prétentions.
Quoi qu'il en soit, les promesses du " Macky" sentent aujourd’hui de loin l’odeur de compromissions. Et le réveil risque d’être très lourd puisque le contrat de confiance a été volontairement rompu du côté du sommet à coups d’esquives qui ne disent pas leur nom.
A bon entendeur...

Mamadou Ndiaye Dakarposte






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image