leral.net | S'informer en temps réel

Le Procureur de la République ne sait pas que placer sous mandat de dépôt : il aime aussi son terroir

Il ne sait pas que placer ses semblables sous mandat de dépôt. Loin s’en faut !
Pour cause, comme en 2014, le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, a encore une fois montré qu’il est très attaché à son terroir.
En véritable mécène, il a, en effet, offert aux élèves du Lycée de Thilmakha un important lot de denrées alimentaires (beurre, café, lait, fromage, sardines, etc) à la Cellule Genre du dit établissement.


Rédigé par leral.net le Dimanche 15 Mars 2015 à 12:32 | | 6 commentaire(s)|

Le Procureur de la République ne sait pas que placer sous mandat de dépôt : il aime aussi son terroir
C’est un geste à l’endroit des élèves du Lycée qui viennent des villages environnants pour leur permettre de se restaurer et ainsi étudier dans de meilleures conditions.
Serigne Bassirou Guèye, également décidé à offrir aux jeunes élèves un réfectoire avec magasin, salle a manger et cuisine au lycée de Thilmakha, les travaux ont déjà démarré.
Il a aussi offert à la Cellule Genre du lycée 250 000 F. Ce n’est pas le premier geste, car le patron du Parquet de la République avait déja offert au Lycée cinq ordinateurs et trois imprimantes multifonctions en 2014.
Madame Sophie Thiouthia Fall, la Coordinatrice de la Cellule Genre a exprimé toute sa satisfaction et remercié le Procureur qui a très tôt pris l’engagement d’aider les jeunes élèves et de contribuer à l’éradication de la déperdition scolaire.
Le proviseur Mamadou Moustapha Fall a salué la grandeur de ces gestes du donateur et a exprimé toute sa satisfaction au nom de toute la communauté scolaire du Lycée de Thilmakha.
Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image