Leral.net | S'informer en temps réel



Le Roi du Maroc défenseur de la Ville Sainte d’Al Qods

Rédigé par Pape doudou le 16 Janvier 2014 à 18:24 | Lu 2273 fois

Les 17 et 18 janvier 2014 la Perle du Sud marocain, Marrakech, abritera les travaux de la XXème session du Comité Al Qods (Jérusalem) sous la Présidence effective de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.


Le Roi du Maroc défenseur de la Ville Sainte d’Al Qods
Il est utile de rappeler que ce Comité a été fondé suivant les recommandations de la VIème Conférence Islamique des Ministres des Affaires Etrangères des Etats membres de l'Organisation de la Conférence Islamique (OCI), tenue à Jeddah en juin, 1975 et que la Xème conférence, tenue à Fès a décidé de placer le Comité d'Al Qods sous la Présidence de feu Sa Majesté le Roi Hassan II.
Ce Comité, dont le siège se trouve au Maroc, déploie des efforts continus pour la préservation de l'identité arabo-islamique de la Ville Sainte et a pour missions essentielles d’étudier l'évolution de sa situation, de suivre l'exécution des résolutions adoptées par l’OCI à ce sujet, de suivre les résolutions sur cette Ville Sainte adoptées par les différentes instances internationales, de prendre contact avec les autres organismes internationaux susceptibles d'aider à sa sauvegarde, de présenter des propositions aux Etats membres et à tous les organismes intéressés, concernant les démarches à entreprendre pour assurer l'exécution de ces résolutions et faire face aux situations nouvelles et, enfin, de présenter à la Conférence des Ministres des Affaires Etrangères, un rapport annuel.
Cette nouvelle réunion du Comité Al Qods intervient alors que l’Etat d’Israël vient d’annoncer la construction de plus de 1.800 nouveaux logements à Al Qods-Est, ignorant les recommandations du Secrétaire d'Etat américain, John Kerry.
Aussi, les travaux de ce Comité, auxquels participeront seize Chefs de diplomatie des pays arabo-musulmans, membres de l'OCI, seront axés sur les moyens susceptibles de contrer la politique de judaïsation et d'implantation de colonies juives dans la Ville Sainte d'Al-Qods et permettront de débattre de sa situation sous ses aspects politique, juridique et humain, ainsi que de sa position comme modèle de cohabitation entre les trois religions monothéistes.
C’est pourquoi, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui ne cesse d'entreprendre toutes les démarches nécessaires auprès des États et des parties concernés par la cause palestinienne, ainsi qu'auprès des pays membres permanents du Conseil de Sécurité et de l'Union Européenne, en vue de mettre en exergue l'importance particulière d'Al-Qods pour l'ensemble du monde musulman et chrétien et de préserver le statut de la Ville Sainte tel qu'il est universellement reconnu, a, à de multiples reprises, affirmé la nécessité du respect par Israël des résolutions des Nations-Unies relatives à Al-Qods, à son statut juridique et à la préservation de son identité religieuse et civilisationnelle.
Le Souverain marocain n’a ménagé aucun effort pour stigmatiser la politique israélienne visant à effacer la présence arabe et islamique de la Ville Sainte à travers des plans ourdis pour l'isolement politique, économique et social de cette ville du reste des territoires palestiniens.
Ce rôle de leadership du Roi du Maroc pour son soutien efficace à la cause palestinienne et à celle de la Ville Sainte d'Al-Qods acharif a été salué par l’Organisation de la Conférence Islamique.
Enfin, l'OCI, se félicitant de la convocation au Maroc de cette XXème session du Comité, à laquelle participera le Président palestinien, Mahmoud Abbas, pour évaluer la grave situation que connait la Ville Sainte et discuter des actions à entreprendre face à la politique israélienne de judaïsation, a rendu un vibrant hommage à Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour son rôle majeur et efficient à la tête du Comité Al-Qods.


Farid Mnebhi.


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage