leral.net | S'informer en temps réel

Le Sénégal : Si proche, si loin de la Can

En battant le Cameroun samedi, le Sénégal a pris une sérieuse option dans la course à la qualification à la prochaine Coupe d’Afrique des nations. Les « Lions », 1ers du groupe E des éliminatoires, comptent désormais cinq points d’avance sur les « Lions Indomptables » et la République démocratique du Congo, mais le ticket est loin d’être validé. Il faudra aller jusqu’au bout du rêve. Il ne reste plus que deux marches à escalader, mais trois obstacles à franchir. Trois matchs, deux finales.


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Mars 2011 à 18:14 | | 2 commentaire(s)|

Il n’y a rien de plus beau qu’une victoire à l’arraché. Surtout après autant de misère provoquée par un casting très mal élaboré et un adversaire plus que résistant. Attendus pour subir la furie d’hôtes avides de vengeance et de CAN, les « Lions indomptables » ont, en effet, prouvé une nouvelle fois que, malgré le déclin qui se dessine, ils restaient de redoutables fauves. Mais, l’essentiel pour eux, c’était de sortir indemnes de cette ultime bataille pour la qualification à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Une mission et une stratégie de guerre qui auraient marché à merveille si Demba Bâ n’avait pas placé ce coup mortel au moment où tous les esprits sénégalais s’étaient résignés à subir la douleur insupportable d’un échec qui condamnerait la bande à Mamadou Niang à aller chercher le sésame africain à l’autre bout de l’enfer.

Perdre un match dans des conditions similaires, est tout aussi cruel que frustrant. Samuel Eto’o n’a pu cacher sa déception en conférence de presse d’après. Et pour comprendre réellement la « frustration » du capitaine camerounais, il ne fallait pas seulement être sur la pelouse, porter les « Lions indomptables » dans son cœur suffit amplement à ressentir la douleur d’un coup de poignard planté sèchement dans le dos d’une fauve qui a défendu sa « Tanière » et son honneur jusqu’au bout. Sans être ridicules, les « Lions indomptables » peuvent regarder leurs bourreaux dans les yeux. « Le Cameroun n’a jamais aussi bien joué », le capitaine des « Lions indomptables » n’a pas totalement tort devant la dureté de la réalité et les considérations agressives d’un journaliste camerounais. Le Cameroun a très bien joué et parfois même mieux que les « Lions » du Sénégal. Mais, la petite discordante, grand bémol dans ce sentiment de guerrier, c’est la défaite qui change tout. Elle était interdite et la bande Nicolas Nkoulou n’a pas su tenir jusqu’au coup de sifflet finale Dès lors, ils voient leurs chances de qualifications s’amenuiser considérablement.

Mais, mathématiquement, le Cameroun n’est pas mort et le Sénégal pas encore en Coupe d’Afrique. Il y a encore trois matches à disputer, neuf points à prendre et il faudra avoir le même mental et les mêmes envies insatiables pour baliser le chemin de la gloire. La République Démocratique du Congo n’a pas dit son dernier mot et a des choses à se faire pardonner. Pour les « Léopards » comme pour les « Lions Indomptables », la qualification tient désormais à un fil qui se nomme exploit. Pour être du rendez-vous gabono-équato guinéen, les deux poursuivants des « Lions » d’Amara Traoré savent que c’est tout ce qui leur reste à réaliser. Donc, le Sénégal sait à quoi s’attendre dans son déplacement à Yaoundé et de la réception des Congolais, sans oublier l’Île Maurice, loin d’être un obstacle mais qui a un honneur à défendre. Avec leur succès de samedi, les « Lions » se rapprochent sûrement de la Can 2012, mais, il reste encore du chemin à parcourir et des records à aller chercher. Réaliser le carton plein pour revenir en Afrique en grand favori. Peut-être ce costume ira mieux que celui d’éternel outsider.

Wahany Johnson SAMBOU football.fr



1.Posté par mamoud le 29/03/2011 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Belle analyse ! WAKHANY SAMB nous gratifie encore de sa belle et intélligente plume. je trouve en ce jeune homme, le meilleur journaliste sportif de l'Afrique à part Laye DIAW; Bravo JOHNSON, l'avenir te récompensera car tu es le meilleur !!!

2.Posté par Nabuchodonosor le 30/03/2011 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout ce qu'il faut d'abord faire c'est de se défaire de nguirane Ndao. Quelqu'un qui le connait très bien (il habite avec son père au quartier som de Thiès) dit que ce nguirane passe tout son temps à jeter le mauvais sort sur ses potentiels concurrents. C'est la meme chose qu'on dit de malickou diakhaté. Le staff dois essayer de remédier à cela quid à intégrer dans l'encadrement quelqu'un charger d'enrayer mystiquement ces genres de pratiques

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image