leral.net | S'informer en temps réel

Le Sénégal encourt une sanction sportive et une sanction financière

Le Sénégal, à cause de l'interruption de son match avec la Côte d'Ivoire par des jets de projectiles de ses supporters après la décision de l'arbitre de siffler un penalty en faveur des Ivoiriens, risque deux types de sanction prévus par le Code disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) parcouru par l'APS : une sanction financière et une sanction sportive.


Rédigé par leral.net le Dimanche 14 Octobre 2012 à 19:25 | | 3 commentaire(s)|

Le Sénégal encourt une sanction sportive et une sanction financière
La CAF considère d'abord que la fédération d'un pays est responsable du comportement de ses supporters lors d'un match et le rappelle à l'alinéa 2 de l'article 151 de son Code disciplinaire.

Ce texte affirme que ''l’association nationale répond du comportement de ses supporters (notamment jet de projectiles et envahissement de terrain) et de ses auxiliaires''.

A cela s'ajoute, dans son Code disciplinaire, la CAF énumère les responsabilités en matière d'organisation de match des fédérations et propose une série de sanctions aux manquements qui pourraient être notés.

L'instance continentale en charge du football souligne ainsi que les fédérations sont obligées, en plus de la sécurité dans et autour du stade, ''d'assurer la discipline dans les stades et leurs abords immédiats et le bon déroulement des rencontres''.

En cas de non-observation de l'une de ses obligations, le Code disciplinaire de la CAF souligne que les fédérations fautives seront sanctionnées.

Il est prévu deux types de sanctions : une sanction financière (amende) et une sanction sportive.

Ainsi l'article 153 souligne que l'amende est obligatoire et que d'autres types de sanction comme l'interdiction de recevoir dans un stade, l'obligation de jouer à huis clos ou de jouer sur terrain neutre peuvent être prononcés en cas de ''manquements graves''.

La Côte d'Ivoire menait par deux buts à zéro lors du match retour du dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013, au stade Léopold Sédar Senghor, quand les supporters des Lions ont interrompu la rencontre à la 76-ème minute en jetant des pierres sur la pelouse.

Avec ce score, les Lions ratent la qualification à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2013, qui se jouera en Afrique du Sud.

APS



1.Posté par Le bonsens le 14/10/2012 20:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faute aux médias qui ont trop fait croire aux senegalais que seule la victoire etait possible. Certains medias ont incité à la violence en offrant billets et bus gratuits à condition de semer le trouble et huer les Ivoiriens.

2.Posté par Ba le 14/10/2012 21:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il fallait qu\'on respect le défaite pour mieux s avoir comment faire pour retefier l équipe et ses dirigent pour notre Sénégal c est un pays de la pays pour mw mon c mieux

3.Posté par sénégal le 15/10/2012 04:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à qui la faute ? la situation d'hier au stade montre le travail de nos dirigeants et médias à notre jeunesse. on récolte notre semence ou plutôt ce que les gens qui gouverne notre pays nous ont appris à savoir bruler les biens publics , bruler des pneus en cas de non contentement .
les médias , les hommes politique de ce pays voulaient que la jeunesse sénégalaise apprenne à extérioriser leur colère par la violence , le manque de respect
c'est la première leçon appris à travers les rues et artères de Dakar ( la place de l'obélisque et à la place de l'indépendance ) qui est récitée et heureusement c'est la tête de notre ministre des sports qui en fait les frais . attendons la suite ...............
vous vouliez une jeunesse capable de se révolter en cas de non contentement c'est fait

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image