leral.net | S'informer en temps réel

Le Sénégal oriental s’enfonce dans la violence: Des heurts entre apéristes et libéraux font plusieurs blessés à Maka Kolibantang

Les démons de la violence électorale ont pris d’assaut le Sénégal oriental. Après Tambacounda, Kédougou, c’est autour de Maka Kolibantang d’être le théâtre de violents affrontements qui ont failli virer au drame entre militants de Bennoo Bokk Yaakar et ceux du Parti démocratique sénégalais.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Juin 2014 à 16:09 | | 1 commentaire(s)|

Maka kolibantang situé à 78 km de Tambacounda, a été, hier le théâtre de violents heurts entre les militants et responsables de Bennoo Bokk Yaakar et ceux du Parti démocratique sénégalais (Pds). D'après le quotidien Walfadjiri, tout est parti, du grand meeting des partisans de l’ancien ministre de l’Economie maritime, organisé mardi dans la soirée, dans son fief. Les sources du journal indiquent que le cortège de Bilaly Ba, tête de liste de la coalition Bennoo Bokk Yaakar, par ailleurs président du Conseil rural sortant qui revenait d’une tournée rurale, avec des militant ont voulu saboter le meeting qu’organisaient les libéraux. Les mêmes sources soulignent que le camp de Bennoo Bokk Yaakar qui avait certainement mûri son plan, a lancé des pierres sur la foule, toute acquise à la cause de l’ancien ministre de l’Economie maritime.

C’est ainsi que la résistance leur a été opposée par leurs adversaires. Ce qui a conduit à plusieurs blessés du côté des militants libéraux. Certains auraient été même évacués au centre hospitalier régional de Tamba pour des soins d’urgence. Un des véhicules de Khoureychi Thiam aurait été caillassé avant d’être finalement saccagé par les apéristes, en furie. Joint au téléphone, le président du Conseil rural Bilaly Ba confirme et accuse l’ancien ministre qu’il qualifie de "provocateur et homme belliqueux". Selon nos sources, les partisans de Khoureychi Thiam menacent de porter plainte devant le procureur de la République, près le tribunal régional de Tambacounda. Nos tentatives d’entrer en contact avec l’ancien ministre sont restées vaines. Son téléphone sonnait dans le vide.
 Le Sénégal oriental s’enfonce dans la violence: Des heurts entre apéristes et libéraux font plusieurs blessés à Maka Kolibantang






Hebergeur d'image