leral.net | S'informer en temps réel

Le Sénégal sous Macky Sall: Une démocratie en décrépitude


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Novembre 2014 à 21:17 | | 3 commentaire(s)|

Le Sénégal sous Macky Sall: Une démocratie en décrépitude
MACKY a retouvé ces jours-ci son surnom de PAPA NOËL.
Il a commencé par doubler le budget du CESE, pour le plus grand bonheur de sa présidente. Les DG d’agence ont été servis. Les partis alliés ont été servis. Les journalistes, au premier rang desquels sa presse à lui acquis, ont été royalement servis, eux aussi.
Il a construit un Centre de conférences à Diamniadio pour sa gloire ; les honnêtes gens n’ont pas enore fini d’épiloguer sur ce point; M. J H SY qui avait eu le toupet d’annoncer un montant vite tombé dans les oubliettes s’est retrouvé pris au piège et complétement dépassé par les évènements. Représentant de Transparency international, ce monsieur, à l’instar de ses acolytes d’une certaine société civile, a perdu au contact du régime apériste toute légitimité pour parler au nom de l’éthique et de la bonne gouvernance. Donc, jusqu’à présent, nul ne connait le montant exact de la réalisation de ce centre international de conférences. C’est la nouvelle méthode MACKY : le gré à gré est érigé en règle de gouvernance économique, et souvent, les marchés sont conclus dans le plus grand secret. Les coûts de réalisation ne sont communiqués qu’après. Et c’est comme ça désormais.
Tout le monde ignore les contreparties des accords que le Minsitre des Fiances signe à bout de bras. Pourvu que l’argent entre, c’est tout. Ce monsieur vient de faire virer des Directeurs généraux et de les faire remplacer par ses amis. D’aucuns racontent qu’il chante ces jours-ci qu’il est tellement puissant qu’il peut couper la tête qu’il veut.
Le SENEGAL est en train de basculer lentement mais surement vers une crise aux conséquences incontrolables. On assiste à un partage des ressources financières et énergétiques scandaleuses sur le dos des populations : le propre frère du ministre de l’hydraulique, qui n’a aucune expérience avérée dans le domaine de l’assainissement vient de bénéficier d’un marché de deux cent millions octroyé par l’ONAS, une structure du ministère de son frère. Le scandale révélé par le pape du SOPI mérite qu’on s’y penche : c’est une question d’interet national prioritaire qui mériterait que ce qui nous reste de société civile s’en saisisse. Car s’il était avéré que presque 90% de nos ressources pétrolières qui viennent d’être découvertes échappent au peuple sénégalais et que les 40% sont la propriété effective de M. SALL, cela pose probléme.
Abdoulatif COULIBALY parlant du SENEGAL disait que c’était une démocratie prise en otage par ses élites, il ne croyait pas si bien dire. Avec MACKY nous découvrons combien il était visionnaire.
Tous les anciens caciques du PDS qui ont accepté de tourner casaque ont été blanchis dernièrement par la Justice. Ils ont aussitôt créé leur mouvment de soutien à MACKY, juste après la sortie médiatisée de Me WADE : heureuse coincidence. Au même titre, tous les anciens du PDS qui resteront tranquilles dans leur coin ne seront pas poursuivis, même s’il faut laisser planer sur eux l’épée de Damoclès de la CREI, pour continuer à s’assurer de leur silence.
Les opportunistes de tous bords ont entamé une lascive danse d’approche de l’APR qui en est devenue obscène. Thierno LO a fait acte d’allégence, après Abdou FALL. Bientôt, ce sera Aliou SOW l’un des politiciens les plus zélés de la classe politique qui a donné toutes les marques d’engagement attendues, en perdant la majeure partie de son temps passé à attaquer Idrissa SECK, qui rejoindra les prairies marrons.
On l’a dit, tout ceci donne la nausée au peuple sénégalais ; les mêmes personnes depuis l’indépendance sont accrochées à la mamelle de notre pays le SENEGAL et la suce jusqu’au sang. Aujourd’hui, le prétexte de la réalisation du PSE est en train d’ouvrir la voie à tous les abus, avec la complicité active et silencieuse de la mouvance présidentielle et d’une certaine presse corrompue jusqu’à la moelle.
NIASSE a son cota et son poste, il se tait. Le PS a son cota et ses postes, il se tait, pour le moment.Ceux qui criaient après WADE et lui prétaient le dessein de vouloir imposer son fils sont tous devenus subitement aphones.
La CREI accuse KARIM d’avoir créé des sociétés off shore-parmi lesquelles AHS-et d’avoir détourné des sous par ce moyen. Et pourtant, elle est assez intelligente pour confier à une société filiale d’une société off shore dont la maison mère se trouve dans les paradis fiscaux, par la magie de l’adminstration provisoire, AHS, sous le prétexte qu’il appartiendrait à KARIM. Quand même, ne soyons pas dupes.
Au nom de qui la société qui administre AHS a été créée ? Qui est habilité à parler et agir en son nom ? voilà les questions que nous nous posons. Et nous nous les poserons jusqu’au jour où la CREI ou l’OFNAC nous donneront les réponses. MACKY ne peut ignorer cet état de fait. Et pourtant il ferme les yeux comme si de rien n’était.
Il a ouvert dit-il l’ère de la redddition des comptes. Ses partisans déclarent que nul n’est au dessous de la Loi, ni même son prédecesseur. Un jour, il ne sera plus au dessus de la Loi, lui aussi. Au même titre que sa famille, et leurs amis.
Avec le régime de MACKY on s’arrange dans la famille et entre amis en effet, puis l’Adminstration exécute, pendant que la Justice ferme les yeux, ou s’en lave les mains. M. KABA que tout le monde estimait a depuis donné la preuve que sa réputation était surfaite : c’est un pratcien assidu du ponce pilatisme.
M. CISSE LO a raison de réclamer justice urbi et orbi. Si seulement il savait quels sont les responsables politiciens et autres opportunistes tapis dans l’ombre dans la haute hièrarchie à TOUBA qui ont voulu sa perte, et mis en branle la cabale dont il a été vicitime, en pensant qu’elle leur serait bénéfique ! Ce sont ces mêmes gens qui continuent de s’agiter, pour éviter à MACKY l’humiliation, quand il se rend à TOUBA. On ne le huera certainement plus, mais il lira dans la quasi-totalité des yeux qu’il croisera une indifférence méprisante pire que les huées.
Pour ce qui nous concerne, nous ne pouvons ne pas être sidérés et désolés par cette situation. Car nous supposons que tout le monde, à commencer par ceux qui nous gouvernent, connaisssent la valeur de la paix. A entendre parler certains compagnons de MACKY, on ne peut s’empêcher de dire comme ABDOU DIOUF il y a une dizaine d’années que nous ne pouvions croire que l’on pouvait détester quelqu’un autant que ce beau monde déteste WADE. Les accusations, les rumeurs, l’impertinence des propos tenues par ces caciques qui se disent responsables révulsent le commun des sénégalais. Nous sommes déçus, car nous avions la conviction que l’urgence était à la construction de notre pays, pour batir un avenir commun et consolider notre démocratie.
Aujourd’hui, notre pays a reculé, sur tous les plans. Et malheureusement, les pratiques funestes que nous avions combattues sous WADE ont décuplé sous MACKY. Avant en effet, c’était KARIM, le péché de WADE, aujourd’hui, on parle de MACKY FAMILY, de dynastie FAYE SALL GASSAMA. C’est comme qui dirait que l’élève a dépassé le maitre. D’ailleurs, l’autre disait que l’élève qui a maitrisé les leçons de son mentor le terrassera en premier. Sur ce point, MACKY est vraiment un excellent élève. Et il est en train, au grand dam du peuple sénégalais de réciter les leçons bien apprises au PDS.
Il avait dit à WADE qu’il était pour le SENEGAL ce que NAPOLEON fut pour la France. Quant à lui, il a hérité malgré tout d’un Etat mais il veut en faire un royaume désorrmais. Il a ses griots qui lui ont taillé une extraction royale, ses vassaux qui lui ont fait allégence et ses courtisans qui lui font croire qu’il a toutes les cartes en mains. Ces gens ont même réussi à inscrire dans le PSE la réalisation d’un tramway, à 417 milliards ! Il est lentement mais inexorablement en train de devenir pour notre pays ce qu’UBU fut pour son peuple, assurément. Et nous avons aussi sa Reine UBU, qui régente sa cour et désire régner sur nous. Elle est dotée d’une parole tellement instituante qu’elle croit qu’elle pourrait faire effet sur DIEU !
Ignorer le dialogue et la concertation, imposer une dispute politicienne permanente sur fonds de querelle juridique n’ont jamais fait émerger un pays. Bien au contraire. Ceux qui aujourd’hui encouragent MACKY dans son intransigeance étaient ses adversaires les plus irréductibles hier ; en a-t-il seulement conscience ? La seule revanche qui vaille la peine d’être prise sur l’Histoire consiste à saisir l’opportunité de son passage au sommet de l’Etat pour changer la vie de ses concitoyens : c’est la seule bataille qui mérite d’être menée. Et c’est la seule autour de laquelle on peut unir la Nation toute entière.
MACKY y a vraiment tout interêt.

Cissé Kane NDAO
Président de l’A.DE.R






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image