leral.net | S'informer en temps réel

Le Synpics invite les autorités à adopter la nouvelle « Convention des journalistes » pour leurs offrir une meilleure condition de vie et de travail

Le Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communications (Synpics) a invité hier à Dakar, lors de la journée internationale de la liberté de la presse, les autorités à donner une suite favorable à la nouvelle convention collective ainsi qu’au nouveau code de la presse déposé depuis le 28 novembre 2011. L’ancienne Secrétaire générale du Synpics, Diatou Cissé, appelle les autorités à dépoussiérer le dossier et le mettre en vigueur pour offrir aux journalistes les conditions de vies décentes.


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Mai 2015 à 15:33 | | 0 commentaire(s)|

Le Synpics invite les autorités à adopter la nouvelle « Convention des journalistes » pour leurs offrir une meilleure condition de vie et de travail
« La convention en cours est désuète », a déclaré, hier l’ancienne Secrétaire du Synpics, Diatou Cissé, à l’occasion de la journée internationale de la presse. Indiquant que cette dernière date de 1991, elle estime qu'elle ne répond plus aux besoins des journalistes dans les « minima salariaux fixés », mais aussi dans l’ambition que les journalistes ont dans l’exercice de leur fonction. C’est pourquoi rappelle Mme Diattou Cissé : « depuis le 28 novembre 2011, une nouvelle convention a été déposée sur la table des autorités. Mais, ces dernières tardent à donner une suite favorable au nouveau texte qui, dans une moindre mesure, pourra changer le quotidien de vie des Sénégalais ». Toutefois, elle estime qu’il est urgent de parler du dossier pour qu’il puisse être adopté par l’Assemblée nationale.

Le Secrétaire d’Etat à la Communication s’est voulu rassurant par rapport à son adoption. « Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour l’adoption de la nouvelle convention », informe Yakham C. Mbaye qui confie à ses confrères que « le gouvernement ne doit pas faire moins que ceux qui étaient là, et à même le devoir et l’obligation de faire plus ».

A cet effet, le Secrétaire général du Synpics, Ibrahima Khaliloulah Ndiaye, a souligné que « tout le travail a été fait pour l’adoption de la nouvelle convention collective. Tout ce qui reste, c’est d’aller vite vers les négociations pour son adoption ». Selon ce membre fondateur du Synpics, Abdou Aziz Bathily : « la nouvelle convention dans sa configuration va apporter beaucoup de changements et d’innovations. Le nouveau texte comporte 70 articles et 52 annexes avec des articles nouveaux et des articles corrigés et revus. Ces innovations vont porter sur l’approche genre, la revalorisation de la nouvelle grille salariale, les primes et les nouveaux corps de métiers ». Aussi, Gabriel Baglio, représentant de la Fédération internationale des journalistes, invite-t-il avec humour les Sénégalais à faire vite pour voter leur code sinon les Burkinabés vont voter le code sénégalais avant les Sénégalais.






Hebergeur d'image