leral.net | S'informer en temps réel

Le bal du collège Sacré Cœur vire au drame Un gamin poignardé, se fait écraser par un taxi

Le bal de la promotion 2012 du Collège « Sacré Cœur » a vraisemblablement viré au drame vendredi dernier. Un groupe de jeunes rivaux, de quartiers différents, se sont livrés à des combats de rue marqués par des violences sans précédent. Un d’entre eux, a été poignardé à plusieurs reprises. Dans sa fuite, il s’est fait écraser par un taxi.


Rédigé par leral.net le Lundi 25 Juin 2012 à 02:17 | | 1 commentaire(s)|

Le bal du collège Sacré Cœur vire au drame Un gamin poignardé, se fait écraser par un taxi
C’est après minuit que les violences ont commencé au niveau du Collège Sacrée Cœur où se tenait le bal de promotion des élèves du dudit établissement scolaire. Et selon certaines informations recueillies au niveau des témoins, tout serait parti de deux groupes de « gangs rivaux», qui avaient, chacun, promis à l’autre de lui faire sa fête, que la bagarre a éclaté. En effet, ces derniers se sont d’abord mutuellement accusés de vol d’un téléphone portable de «dernier cri », ce qui a valu une vive altercation entre deux personnes du groupe. Celle-ci. La bagarre s’est poursuivie jusqu'au portail du collège, sur l’avenue, jouxtant l’établissement.
Croyant la dispute terminée, les vigiles des maisons environnantes qui les séparaient avaient regagnés leurs postes respectifs, puisque les deux gangs avaient, pris des chemins opposés. Ce n’était qu’une stratégie, pour ces « tueurs en herbe », de trouver une parade et de se retrouver encore en face de leur « ennemi ». Et c’est sur ces entrefaites, qu’un jeune, visiblement âgé de moins de 20 ans, a été pris à partie au niveau de l’agence Canal+, située sur cette voie, et aurait reçu plusieurs coups de couteaux. Et, en essayant d’échapper à ses bourreaux, il sera mortellement achevé par un taxi, en se retrouvant sous les roues de ce dernier.
Ses bourreaux, pendant ce temps là, se sont tranquillement dirigés vers le rond point de la boulangerie jaune, à la recherche d’un Taxi pour rentrer aux parcelles Assainies d'ou ils seraient originaires selon toujours les informations recueillies. Pendant ce temps, la victime se vidait de son sang, et l’ambulance, arrivée quelques minutes plus tard, n’a pu, malgré le massage cardiaque que lui faisaient les infirmiers, sauver le gamin. Une voiture banalisée avec à bord des policiers en civil, arrive avant l’ambulance. Plusieurs personnes qui avaient pris part à la bagarre ont été appréhendées.
Mamadou DIOUF
REWMI QUOTIDIEN



1.Posté par Parent le 25/06/2012 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut que les établissements scolaires arrêtent d'ouvrir ces fêtes de fin d'année à des personnes étrangères. Seuls les élèves pensionnaires devraient y acceder avec toute la sécurité nessaire assurée par les Directeurs. Il va de leur entière responsabilté.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image