Leral.net | S'informer en temps réel



Le banquier Oumar Tatam Ly nommé Premier ministre du Mali

le 6 Septembre 2013 à 10:45 | Lu 383 fois

Oumar Tatam Ly a été nommé jeudi à la tête du gouvernement malien par le président Ibrahim Boubacar Keïta. Âgé de 49 ans, le nouveau Premier ministre est un banquier, fils d'un célèbre écrivain et homme politique malien.


Le banquier Oumar Tatam Ly nommé Premier ministre du Mali
Le nouveau président malien Ibrahim Boubacar Keïta a nommé jeudi comme Premier ministre Oumar Tatam Ly, un banquier de 49 ans, selon un décret officiel pris au lendemain de son investiture.

Oumar Tatam Ly est le fils d'un célèbre écrivain et homme politique malien décédé, Ibrahima Ly. Il était jusqu'à récemment en poste à la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), institut d'émission monétaire des huit pays de cette région ayant comme monnaie le franc CFA.

Selon une source jointe jeudi à la BCEAO qui a son siège à Dakar, M. Ly était "jusqu'à récemment le conseiller spécial du gouverneur" de cette banque, l'Ivoirien Thiémoko Meyliet Koné, "il a été déchargé de ses fonctions il y a quelques jours".

Elle n'a pas fourni plus de détails.

Né le 28 novembre 1963 à Paris, agrégé d'histoire et diplômé en économie, Oumar Tatam Ly surnommé Thierno Ly par ses proches, est le fils d'Ibrahim Ly, hommes de lettres et un des pionniers de la lutte pour la démocratie au Mali.

Sa mère est Madina Tall ly, diplomate qui fut ambassadeur sous le régime du président malien Alpha Oumar Konaré (1992-2002).

Formé en France, il a travaillé notamment à la Banque mondiale à la fin de ses études, puis à la présidence de 1992 à 1994 durant le mandat d'Alpha Oumar Konaré, d'abord comme chargé de mission ensuite conseiller, puis chef du bureau d'analyse et de prospective.

Il a intégré la BCEAO en 1994, où il gravi les échelons jusqu'à devenir directeur de cette banque pour le Mali à la fin de l'année 2008, basé à Bamako, puis conseiller spécial du gouverneur, poste basé à Dakar.

Selon la presse malienne, il a multiplié ces dernières semaines les navettes entre Dakar et Bamako.


Source:AFP