leral.net | S'informer en temps réel

Le calme règne au siège du PDS et à la résidence de Wade

Au lendemain du retour remarqué de l'ancien président Abdoulaye Wade, le calme règne samedi au siège du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), à sa résidence de Fann et à son domicile du Point-E à Dakar.


Rédigé par leral.net le Samedi 26 Avril 2014 à 21:38 | | 1 commentaire(s)|

Le calme règne au siège du PDS et à la résidence de Wade
Me Wade (87 ans) s’est offert cinq heures de bain de foule, vendredi soir, à son retour au Sénégal, après 22 mois d’absence volontaire du pays pour cause de séjour à Paris et 48 heures d'attente à Casablanca.

A la permanence nationale Oumar Lamine Badji, sur la Voie de dégagement nord (VDN), la liesse populaire de la vieille a laissé la place à un calme. Le siège du PDS retrouve la quiétude, de ses deux nouvelles années d'opposition.

Pas d’affluence des inconditionnels de la figure historique de l'opposition sénégalaise, quelques femmes de ménage se donnent aux travaux de nettoiement de la cour de la permanence, après la veillée des frères libéraux.

Pendant leur camp, vendredi, des milliers militants et de sympathisants de l'ancien chef de l'Etat du Sénégal (avril 2000-mars 2012) ont laissé sur place beaucoup de déchets au siège du PDS et dans les alentours.

Dans la rue, les agents du service municipal de nettoiement ont fini de débarrasser les lieux des bouts de papiers, sachets et tasses en plastique jonchant chaussées, trottoirs et espaces verts.

Les saletés notées, en début de matinée, ont disparu de cette grande avenue dakaroise, tandis qu'à l'intérieur du siège du PDS, le podium et le matériel de sonorisation trônent pour rappeler le passage du maître des lieux.

A Fann, où réside Abdoulaye Wade, à la maison de son ancien ministre Madické Niang, deux éléments de la gendarmerie nationale sont assis devant le portail, veillant à la sécurité de l'ancien président de la République.

Dans ce quartier résidentiel, à part quelques journalistes, les ruelles sont désertes. Des véhicules de la garde rapprochée de Me Wade sont garés. Rien ne laisse deviner comment l'occupant en chef s'est remis de son retour mouvementé entre Paris, Casablanca et Dakar.

A l'instar de Fann-Résidence, le Point-E affiche la même tranquillité. Au domicile d'Abdoulaye Wade, il n’y a pas d’ambiance. Deux agents d’une société privée de gardiennage surveillent la maison.

Cependant, des posters du ‘’Pape du Sopi’’ (changement, en wolof) meublent certains les murs de ce quartier résidentiel de Dakar, rappelant que ce lieu est son fief aussi, d'où était partie l'alternance du 19 mars 2000.

Son retour au Sénégal se déroule peu de jours après que son fils et ancien ministre Karim Wade a bouclé un an de prison à Dakar pour se retrouver ensuite avec un renvoi en procès devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI).

Le président Wade s'était retiré en France après les défaites électorales successives à la présentielle de mars et aux législatives de juillet 2012, remportées respectivement par Macky Sall et sa coalition Benno Bokk Yaakaar.

L'arrivée du leader du PDS intervient à presque deux mois des élections municipales et départementales, alors que son parti a connu des départs de taille, notamment, vers la nouvelle majorité, et sur fond de querelle de leadership.

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image