leral.net | S'informer en temps réel

Le caractériel Jordan Ayew raconte son mercato et attend toujours sa chance à l’OM

Dans les colonnes de France Football, l'attaquant de l'Olympique de Marseille Jordan Ayew s'est confié au sujet de son fort caractère et de son mercato estival.


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Octobre 2012 à 13:26 | | 0 commentaire(s)|

Le caractériel Jordan Ayew raconte son mercato et attend toujours sa chance à l’OM
Son mouvement d’humeur après son but à Valenciennes (4-1, 7e journée de L1) en dit long sur la rage de vaincre et l’envie de réussir de Jordan Ayew (21 ans). Pourtant, le personnage ne fait pas l’unanimité à l’Olympique de Marseille, tant dans le vestiaire que chez les supporters. L’intéressé, lui, s’en moque, même s’il dit faire des efforts, comme il l’a confié à France Football. « Tout le monde a son caractère. Moi, peut-être que je ne souris pas beaucoup, mais ça ne veut pas dire que je suis un mauvais gars. (...) Je suis réservé. Mais, sur le terrain, j’ai du tempérament. Trop, parfois. Je fais tout pour me calmer un peu, je travaille là-dessus, ça va venir petit à petit », a-t-il avoué avant de poursuivre.

« Moi, je suis un mec tranquille. Je fais ce que j’ai à faire. Tout ce qui se dit dans mon dos, je m’en moque. Tant que ma famille est fière et que mon club est content de moi, il peut tout se dire, ce n’est pas un problème », a-t-il expliqué. Parfois dépeint comme un joueur arrogant et trop sûr de lui, le Ghanéen a tenu à casser cette image. D’après lui, il est juste ambitieux. « Je ne suis plus un enfant gâté. Je continue à bosser, je me donne à fond. Le travail paiera un jour. (...) Je ne suis plus un jeune. Ça fait trois ans que je suis en pro. Ce n’est pas de l’arrogance, c’est juste que je ne suis pas concerné. Je ne me laisserais jamais faire », a-t-il glissé. Et c’est pour assouvir son ambition profonde de réussir qu’il a été à deux doigts de quitter l’OM cet été.

« Dans la vie, à un certain âge, il faut redescendre pour mieux sauter. C’est comme ça qu’on dit ? (...) Pour aller trouver du temps de jeu, je n’en avais pas assez, ici. Mais, dans le foot, il y a de la concurrence. Même si j’étais parti à Nice, je n’aurais pas été titulaire, mais j’aurais peut-être eu plus de chances de jouer », a-t-il raconté, se disant ensuite prêt à assumer le rôle de leader de l’attaque phocéenne. « C’est sûr que je me sens prêt. Je mentirais si je disais le contraire. Après, il y a le coach. C’est lui qui décide. Je suis quand même dans un grand club. Il faut respecter les gens. Je suis heureux d’être ici. Je travaille dur. À un moment, j’aurais le déclic, même si c’est dans cinq-six ans », a-t-il conclu. Sûr de sa force mais aujourd’hui plus patient, Jordan Ayew parviendra-t-il enfin à convaincre tout son monde à Marseille ?






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image