leral.net | S'informer en temps réel

Le cas d’Ebola est à Fann : c’est un étudiant guinéen qui a réussi à s’échapper de son pays et à entrer au Sénégal

Quelques heures après qu’un cas d’Ebola s’est signalé à Dakar, la ministre de la Santé et de l’Action sociale est en train de faire face aux journalistes. Dans un communiqué lu devant ces derniers, Eva Marie Colle Seck a tenté d’éclairer les pans d’ombre qui entourent le premier cas d’Ebola enregistré à Dakar. Pour ce faire, la ministre a expliqué que les équipes de surveillance épidémiologique ont saisi ses Services, il y a de cela quelques jours, de la disparition, depuis trois semaines, d’un cas contact noté en Guinée.


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Août 2014 à 12:54 | | 0 commentaire(s)|

Le cas d’Ebola est à Fann : c’est un étudiant guinéen qui a réussi à s’échapper de son pays et à entrer au Sénégal
Depuis lors, assure Eva Marie Colle Seck, non seulement les dispositifs de contrôle dans nos frontières ont été accrus, mais aussi des investigations poussées ont été menées. Jusqu’à ce que la découverte qui fait frissonner plus d’un soit découverte. C’est au Centre hospitalier de Fann que le ressortissant guinéen, en l’occurrence un jeune étudiant, s’est présenté en consultation.

Mais il dissimulait l’information selon laquelle il avait, avant de quitter son pays d’origine, eu des contacts avec des personnes victimes d’Ebola. Plus tard, les prélèvements effectués aux fins d’analyse, à l’Institut Pasteur de Dakar, se sont malheureusement révélés positifs. Et c’est la ministre Eva Marie Colle Seck qui le dit. Même si, tente-t-elle de rassurer les plus sceptiques, le dispositif a été renforcé.

Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image