leral.net | S'informer en temps réel

Le championnat de ligue 1 est loin d’être joué (entraîneurs)

Tout reste jouable dans le championnat de ligue 1 après la phase aller, ont déclaré à l’APS, les entraîneurs des équipes de l’AS Douanes, du Dakar université club (DUC), l’US Gorée et de l’US Ouakam.


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Mars 2012 à 17:27 | | 1 commentaire(s)|

Le championnat de ligue 1 est loin d’être joué (entraîneurs)
’Nous n’avons pas atteint nos objectifs de la phase aller avec une place dans le duo de tête. Mais rien n’est encore perdu pour la saison’’, a déclaré Pape Ibrahima Faye, le jeune entraîneur de l’US Gorée.

Avec comme objectif de jouer les premiers rôles en ligue 1, il évoque ’’la non maîtrise du calendrier et l’absence de rythme’’ pour expliquer les résultats en dents de scie de son équipe.

Comme cette défaite contre le Guédiawaye FC qu’il a du mal à s’expliquer après la brillante victoire contre la Linguère (4-2) quelques jours plus tôt.

Au DUC, l’entraîneur Karim Mané estime que son équipe aurait pu mieux faire. Selon lui, la phase aller est ’’tellement tronquée par la longue trêve qu’on ne peut pas tirer une conclusion hâtive’’.

‘’Heureusement que l’AS Pikine nous a convié à ce tournoi de rattrapage qui nous a permis de relancer la machine’’, a expliqué Mané qui a dit que ’’tout est possible dans un sens comme dans l’autre’’.

A l’US Ouakam, 3-ème de la poule A, on évoque la nécessité de gommer les déficits dans l’animation offensive et le manque de leader d’attaque. Le coach Salam Lam relève cependant que son équipe n’a pas dit son dernier mot dans ce championnat.

‘’Nous sommes dans les temps, nous allons travailler pour mieux revenir dans la seconde phase’’, a promis le technicien, pris à partie par des supporters de son équipe après le match nul (0-0) contre le DUC.

Badara Sarr, entraîneur de l’AS Douanes, attend des renforts sur le plan offensif qui devraient permettre à son équipe de jouer son va-tout pour accéder aux play-offs (les deux équipes de chaque poule).

A l’image des autres techniciens, il soutient que son équipe (3-ème de la poule B) est loin d’être décrochée.

‘’Ce sera difficile parce qu’il y a de candidats aux play-offs mais nous aurons notre mot à dire’’, a-t-il promis.

SOURCE:APS



1.Posté par EL HADJI NDIAYE le 21/03/2012 20:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est dommage pour le football senegalais on continue toujours le bricolage.La premiere erreur est un championnat a deux poules .Comment les equipes peuvent elles avoir une competition .Le SENEGAL a la particularite de se singulariser et malheureusement dans tous les domaines.Ce systeme instaure pour des besoins electorales a sacrifie nos deux clubs qui nous representaient en Afrique car elimines de sitot .Il faut une refonte de notre football. Je me rappelle dans les annees 6O et 7O les clubs etaient dotes chacun d'une equipe RESERVES et JUNIORS et qui avaient leur championnat regulier. C'est dans ces categories que l'equipe d'elite puisait en cas de besoin sans oublier le sport scolaire c'est a dire l'UASSU .Les talents ne manquaient pas car il y avait une base solide ..Le probleme majeur du football est la faiblesse des equipes car manquant d'infrastructures digne de ce nom pou pouvoir rivaliser avec les clubs du continent .Pour cela la solution est de reduire le nombre d'equipes pour faire un championnat de qualite .C'est mon humble avis et peut etre que je me trompe

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image