Leral.net | S'informer en temps réel



Le chauffard de Dijon avait été hospitalisé en psychiatrie

le 22 Décembre 2014 à 14:00 | Lu 237 fois

Le chauffard de Dijon avait été hospitalisé en psychiatrie
Un homme d’une quarantaine d’années a été interpellé, dimanche 21 décembre, dans la soirée, après avoir délibérément fauché, au volant d’une voiture, onze personnes. Français d’origine maghrébine, selon les informations du Monde, cet homme, sans grand passé judiciaire, a fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique. Le dernier est très récent. Il est sorti il y a quelques semaines. Lundi, en fin de matinée, le parquet de Dijon était saisi de l’enquête.
Vers 20 heures dimanche, il a délibérément foncé sur plusieurs groupes de piétons dans le centre-ville de Dijon (Côte-d’Or) en criant, selon des témoins, « Allahou Akbar » (« Dieu est le plus grand » en arabe). La scène a duré près d’une demi-heure. La voiture, une Clio, a visé plusieurs lieux. Onze passants ont été touchés : neuf personnes sont légèrement blessées, deux autres plus gravement, mais leurs jours ne sont pas en danger.
Au vu du profil de l’agresseur, l’enquête s’oriente vers le geste d’un déséquilibré, mais pour les enquêteurs, il est trop tôt pour tirer la moindre conclusion. Le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, doit se rendre lundi à Dijon.
Interpellé par la police au terme d’une course-poursuite, l’homme a été placé en garde à vue. Les policiers s’efforcent de comprendre ses motivations. Elles restent pour l’heure floues. Ses propos sont très confus. Selon les informations du Monde, il aurait fait allusion à la guerre islamique, évoqué le sort des enfants en Palestine, mais son discours n’est pas vraiment construit.
Une seconde information est aussi à prendre avec beaucoup de précautions. Deux ou trois témoins disent avoir vu une seconde personne à bord de la Clio. Si cela devait se confirmer, cela changerait la teneur des faits. Mais pour le moment, les autres passants ne confirment pas ce fait.
Emeline Cazi
Journaliste au Monde

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/12/22/le-chauffard-de-dijon-avait-ete-hospitalise-en-psychiatrie_4544567_3224.html#9lWeaIySqrIzIqb5.99