leral.net | S'informer en temps réel

Le choix des membres à l'élection au Hcct divise l'Apr de Koungheul : Délégué pour arrondir les angles, Latif se heurte à un mur de contestations


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Août 2016 à 10:50 | | 0 commentaire(s)|

Après le rejet de la liste consensuelle établie par les principaux responsables de la mouvance présidentielle dans le département de Koungheul pour l’élection des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) au profit de celle de Yaya Sow, il se susurrait l’idée d’un boycott pur et simple. Frustrés par cette attitude prise d’en haut, les apéristes et autres responsables de partis alliés avaient fini par peaufiner une stratégie « neutre » au sujet de cette échéance. Mais, tout est bien qui finit bien. Les récalcitrants ont finalement décidé de voter et de faire voter la liste présidentielle. Pour cause, le ministre Abdou Latif Coulibaly a été missionné, dimanche, dans la capitale du Bambouck aux fins d’arrondir les angles. Accompagné du Maire de la Ville de Kaffrine, Abdoulaye Wilane, le journaliste converti en politicien, qui était porteur d’un message du président de la République Macky Sall, a été accueilli dans un lieu neutre : « Je suis porteur d’un message de son Excellence Monsieur le président de la République Macky Sall. Pour l’élection des membres du Hcct, ils vous demandent de resserrer les rangs de la cohésion et de voter et de faire voter la liste de Benno Bokk Yakaar. Il salue le militantisme certain et l’engagement sans faille de chacun d’entre vous. » Après des heures de discussions, Latif a réussi à calmer les ardeurs des rebelles et, l’essentiel des parties prenantes se sont donné le mot : suivre à la lettre la volonté du Président en votant la liste qu’il a bénite.

Mayacine Camara, Moustapha Ndong et El Hadji Top disent niet à Latif …

Si les responsables politiques les plus en vue de Koungheul comme Alioune Badara Ly, Socé Diop Dione, Assane Diop, Thierno Bocar Ly, Fanta Sall , Seydou Sy Sall ont dit oui à l’appel de l’émissaire présidentiel, le maire de Koungheul Mayacine Camara, Moustapha Ndong, maire de Missirah-Wadène et le responsable communal du Medel, El Hadji Top ne l’entendent pas de cette oreille. Eux, ils continuent de camper sur leur position en abhorrant la liste de Yaya Sow. « Aujourd’hui, on a comme l’impression que le président de la République Macky Sall n’a pas assez d’informations sur ce qui se passe dans notre département. Et si cette situation perdure, il risque de compromettre ses chances de gagner les Législatives et la prochaine Présidentielle. Pourquoi l’on rejette la liste consensuelle habilement établie par les principaux responsables de la mouvance au profit d’une liste faite par une seule personne, en l’occurrence, Yaya Sow ? Qui protègent ce dernier au point de semer la zizanie dans nos rangs ? Qu'on cesse de privilégier les médiocres au grand dam des vrais travailleurs qui se donnent tout de même pour le parti présidentiel. Nous, par exemple, des partis alliés, nous ne bénéficions d’aucune promotion depuis l’arrivée de Macky au pouvoir », dénonce avec rage El Hadj Top.






Hebergeur d'image