leral.net | S'informer en temps réel

Le choix des sénégalais entre les semeurs des discours de discorde et ceux qui partagent injustement l'argent du contribuable (comme le dit le politicien chercheur d'électeur)

Comme on a l'habitude de le dire " le vote sénégalais est sentimental". En analysant un peu les résultats électorals, je vois que ce sentiment va, cette fois-ci, aux profits de ceux qui s'abstenaient de tenir des discours pour semer la discorde (Fitna) (yéé fitna). Les sénégalais, dans leur majorité, ont donc sanctionné les semeurs de la discorde (Fitna) qui ont installés la peur au sein de la société et; ont pardonné ceux qui partagent l'argent du contribuable (comme le dit le politicien chercheur d'électeur) en échange de leur garantir, en tout cas, un environnement de tranquillité et de stabilité.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Février 2012 à 20:42 | | 4 commentaire(s)|

Le choix des sénégalais entre les semeurs des discours de discorde et ceux qui partagent injustement l'argent du contribuable  (comme le dit le politicien chercheur d'électeur)
Cela dit, comme l'affirme une récente étude, que les sénégalais, dans leur majorité intellectuellement sous-développée, ne sont pas intéressés par des débats sur les institutions et les structures étatiques en général, mais seulement et simplement par un environnement de tranquillité pour exercer librement leur métier. Cela est du, me semble-t-il, au fait que le sénégalais, non-intellectuel (qui sais ou ne sais que revendiquer), ne compte pas sur l'état et il se disqualifie naturellement de toute chose franco-intellectuelle, et la manière de gérer la cité, par politique, en fait partie.

Cependant, je pense que, certains politiques ont besoin des cours de sociopolitique sénégalaise au lieu des théories de sociologie politique occidentale inadaptées.

Cheikh Ahmadou BAMBA, le non-violent même à l'égard de ses ennemis injuste, nous reccomande : "Looy wut jaar ko ci jámm, lum yágg-yágg da nga ci jot" et a Serigne Abdou Lahad d'ajouter :
"Mbir lum la jege-jege (même boo ko moome) boo ko yóotoo ak ñákki teggin ñu xañ la ko; Niki noonu mbir lum la sori-sori (même boo ko moomul), boo ko yóotoo aki teggin ñu jottali la ko"

C'est cette même stratégie, de régler nos problèmes par la voie pacifique, que Serigne Sidy Makhtar nous a rappelé, par la voix de son porte-parole, lorsque le conseil constitutionnel a tranché. Je cite:
"En ces moments agités pour le Sénégal, le Calife recommande à tous les disciples mourides, relevant de son autorité, de se conformer aux principes de paix et de non-violence enseignés par Cheikh A. Bamba. Et de tous les citoyens, ne relevant pas de son autorité directe mais consentant au moins à prendre en compte ses conseils, au premier chef desquels les acteurs politiques, de respecter la décision du Conseil Constitutionnel au jugement duquel ils avaient tous, au préalable, consenti à se soumettre. Sachant que tous avaient reconnu le caractère laïc des lois sénégalaise au même titre que les compétences dévolues par ces dernières à ladite institution. Si la nation, qui compte près de 95% de musulmans, était régie par d’autres types de lois, l’on aurait pu se référer entièrement à l’arbitrage d’une autorité religieuse. Le Calife invite donc tous les acteurs politiques, pouvoir et opposition, à discuter et de s’accorder de sorte à établir des fondements solides pour des élections apaisées et transparentes, comme il l’avait déjà déclaré durant ses dernières adresses.

Le Calife, à l’instar de tous ses illustres devanciers au Califat des mourides, rappelle à tous l’importance de se conformer aux règles d’équité, de justice et de bienfaisance enseignées par le Coran. De sorte à ce qu’une compétition saine et équitable leur permette éventuellement d’accéder au pouvoir de manière tout à fait pacifique, car tout pouvoir acquis dans la violence s’exercera infailliblement dans la violence. Une situation qui n’épargnera aucun sénégalais, de quelque bord ou sensibilité que ce soit." Fin de citation

Cette approche de régler nos problèmes par la voie de paix, sachant que l'absence de la paix sociale est le pure des problèmes, allait nous eviter 11 vies perdues, des blessés, et tous les biens publics et privés qui ont été détruits par ces manifestatnts, et enfin une sanction éléctorale par la majorité des sénegalais qui confirme la sagesse de Cheikh Abdou Lahad qui disait " Loo yóotu ak ñákki teggin ñu xañ la ko".

La question que nous devons poser est de savoir qu'attend véritablement la population sénégalaise de ses dirigeants? En obtenant la réponse exacte à cette question, nous serons apte à juger si la majorité des sénégalais ont fait le choix qui leur convenait le mieux ou non.

Pour ma part, bien que je n'ai pas la bonne réponse, je suis convaincu que la majorité du peuple sénégalais attend prioritairement, pour ne pas dire seulement, des dirigeants de leur garantir un environnement tranquille et; luttent, j'allais dire, continuellement contre les semeurs de la discorde (yéekatu fitna).
D’où les deux expressions sénégalaises selon lesquelles "Senegaal réewu jámm la" et; "Senegaal réewu teraanga la" prennent tout leur sens.

Je ne suis pas là pour juger ou analyser si cet attitude des sénégalais de faire leur choix est bonne ou mauvaise, mais je respect leur choix en sachant qu'on ne peut pas changer un peuple, avec ses comportements et habitudes, subutement.


Yalna nu Yálla dollee dimbali.
Abdoul Khadre GUEYE - badargueye@gmail.com



1.Posté par joob gey le 28/02/2012 08:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUAND UN DÉMON APPELLE A L'AIDE C'EST POUR ENTRAÎNER CELUI QUI LUI TEND LA MAIN DANS SA CHUTE.

CEUX QUI TENTERONT LE COUP IRONS AUGMENTER LES RANGS DES CADAVRES POLITIQUES COMME DJIBO KA, IBA DER THIAM, MAÎTRE BABOU, AHMAD KHALIFA NIASSE, OUSMANE NGOM, MAÎTRE MBAYE JACQUES DIOP. MÉFIEZ-VOUS.

LES RÉSULTATS QU'IL A ACQUIS AU PREMIER TOUR SONT INDUS DU FAIT QU'IL A UTILISE L'ARGENT DES SÉNÉGALAIS POUR CORROMPRE ET ACHETER DES CONSCIENCES. DANS UNE DÉMOCRATIE DIGNE DE CE NOM IL N'AURAIT PAS VINGT POUR CENT.

2.Posté par joob gey le 28/02/2012 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AU DEUXIÈME TOUR WADE VA ETRE LAMINÉ. C'EST POURQUOI ILS ONT PEUR D'ALLER AU DEUXIEME TOUR. NUL NE VA SE COMPROMETTRE EN S'ALLIANT AVEC WADE DE PEUR DE SUBIR LE SYNDROME DE DJIBO KA EN 2000. JE CROIX MÊME QU'ENTRE LES DEUX TOURS IL Y AURA BEAUCOUP DE DÉFECTIONS DANS LE CAMP DE WADE. BEAUCOUP DE RATS VONT QUITTER LE NAVIRE, VOUS ALLEZ VOIR.

ILS SONT CAPABLES DE STOPPER LE PROCESSUS ELECTORAL PAR UN COMPLOT MILITAIRE. N'AYONS PAS CONFIANCE EN CES GENS LA. C'EST DES GENS SANS SCRUPULE. DES VOYOUS ET DES BANDITS, UN RAMASSIS DE CANAILLES, DE CRAPULES QUI NE RECULENT DEVANT RIEN. OUVRONS LES YEUX.

3.Posté par joob gey le 28/02/2012 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JE NE TROUVE AUCUN OPPOSANT QUI VA TENTER DE S’ALLIER AVEC WADE POUR LE DEUXIEME TOUR. IL FAUT QU’ILS SOIENT CONSEQUENTS AVEC EUX-MEME.

ON NE PEUT PAS REFUTER LA CANDIDATURE DE WADE A L’ELECTION, LA CONSIDERER COMME ILLEGALE, ET ALLER S’ALLIER AVEC LUI, A MOINS D’ETRE UN DJIBO KA.


4.Posté par Asbounalahu wa nimal wakil le 28/02/2012 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si yavé pas les manifestation, sans ocun doute Wade aurai gagné o 1er tour ou bien la donne sera otr ojrd'hui.En tt cas celui ki arriv en 2nd lieu n'a fé k profité du travail abatu par les manifestan car c eux ki ont permi de revelé bcp d'aspect négatif du régime du framaçon wade et ses alié. je sui déçu de voir des personalité ne pas prendr leur responsabilité et assumé leur position en etan du coté du peuple. Mais tt ce kon voi, c des gens ki ns soule avec la paix. Ki ve la pai prépar la guerre. Cheikh Ahmadou Bamba à travaillé pr lui meme et pr l'Islam. Mais on voit k les gens ont perverti son héritage. Répentisé vs frère et soeur en Islam avant k la Calamité n'ariv

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image