leral.net | S'informer en temps réel

Le climat social sous haute tension à Hoggy

La situation sociale à l’Hôpital Général de Grand Yoff (Hoggy) va de mal en pis. En effet après la remise à disposition par la Direction générale d’un des leaders syndicaux du Cadre unitaire des travailleurs de la structure le week-end dernier, le personnel a paralysé hier mardi le fonctionnement de tous les services chargés des soins.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Décembre 2009 à 11:35 | | 1 commentaire(s)|

Le climat social sous haute tension à Hoggy
Sud Quotidien - Les travailleurs protestent ainsi contre ce qu’ils qualifient de décision « arbitraire » à l’encontre de leur collègue. Cette décision a été prise à l’issue d’une assemblée générale suivie d’un sit in de plus de cinq tours d’horloge. Le Coordonnateur du Cadre unitaire de Hoggy Ousseynou Sow de souligner « Nous avons organisé ce mouvement d’humeur pour dénoncer cette décision illégale ». Et M.Sow d’ajouter « un fonctionnaire affecté par la loi ne doit pas être déplacé par un directeur mais plutôt par son ministre.

C’est de l’arbitraire, on ne l’acceptera pas ». « Demain encore nous allons reconduire le mouvement et si on ne prend pas une mesure pour rapporter cette décision. Nous allons continuer de nous battre jusqu’à ce que justice soit faite », a martelé le Coordonnateur du cadre unitaire de l’hôpital. Ce mouvement d’humeur des travailleurs de Hoggy, vient aggraver la crise que traverse la structure depuis plusieurs mois.

Une crise liée , selon les travailleurs aux ruptures fréquentes de médicaments ou de produits consommables élémentaires comme les fils de suture, des gants ou des désinfectants et la quasi paralysie des services comme le laboratoire d’analyse. Et depuis plus de huit mois la radiologie et le scanner sont en panne. Sans compter les arriérés cumulés d’un montant de plus d’un milliard que traîne la structure.

Toutes choses qui ont occasionné le déroulement du 4ème plan d’action du Cadre unitaire déjà en cours depuis la semaine dernière. Il est à noter que le syndicaliste Cheikh Seck aurait été auditionné hier, dans l’après midi par les éléments du Commissariat des Parcelles Assainies. Joint au téléphone après l’audition, le syndicaliste soutient qu’il a été convoqué suite à une plainte déposée par le directeur de l’hôpital Hoggy qui l’accuse d’être l’instigateur de la grève dans cette structure sanitaire. D’après lui, il doit retourner aujourd’hui à la police pour continuer l’interrogatoire.

(Stagiaire)



1.Posté par Nana le 30/12/2009 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On est vraiment désolé mais li dou yeufou kilifa se précipiter à la police pour porter plainte
c vraiment désolant

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image