leral.net | S'informer en temps réel

Le colis, contenant de la drogue dure, était destiné à la mosquée de l’Ucad

Trois étudiants « Ibadous » de l’Université ont été déférés au parquet ce vendredi 05 février pour importation et trafic de drogue. Il s’agit de M. Boye, secrétaire général de l’Association des élèves et étudiants musulmans de Dakar (Aeemud) et par ailleurs responsable du courrier ainsi que A. Mané et M. Sissokho, membres de cette association religieuse. En attendant l’inculpation des mis en cause qui ont bénéficié d’un retour de parquet ce vendredi, une question taraude l’esprit des membres de l’Aeemud : qui a envoyé ce colis à la mosquée de l’Université.


Rédigé par leral.net le Samedi 6 Février 2010 à 20:42 | | 7 commentaire(s)|

A en croire nos sources, tout est parti d’un courrier qu’une femme « Ibadourahmane » (voilée comme les Afganes ou Iraniennes) a remis à A. Mané, trouvé à la mosquée de l’Ucad. Après le départ de la jeune fille, ce dernier a remis le courrier à M. Cissokho qui à son tour le donne à M. Boye, secrétaire général de l’Aeemud et par ailleurs responsable du courrier.

A ce propos, renseignent nos sources, la mosquée de l’Université dispose d’une boîte postale utilisée par une bonne partie de la communauté universitaire. Or ce courrier qui est l’origine de l’arrestation des 03 étudiants n’a pas été envoyé dans ladite boîte. Mais c’est une femme « Ibadou » qui l’a amené à la mosquée de l’Ucad. Pire, le nom de l’expéditeur n’y était pas mentionné. Seulement le destinataire, « Mosquée Ucad », y était inscrit.

Une chose qui avait fini par intriguer M. Boye qui voulait connaître le nom de l’expéditeur. Pris par un emploi du temps chargé, ce n’est que 03 jours plus tard que le chargé du courrier s’est rendu à l’agence Colis postaux sis sur l’avenue Malick Sy.

D’après toujours nos informateurs, c’est au moment où l’étudiant attendait d’être édifié sur l’identité de l’expéditeur de ce colis venant du Paraguay que des douaniers sont entrés en scène. Ainsi Boye apprit que le colis contient de la drogue, soit quelques grammes.

Surpris par une telle révélation, Boye clame son innocence et donne sa version des faits. Faisant croire à l’étudiant qu’ils avaient foi en lui, les gabelous suggèrent tout de même à ce dernier de retirer le colis et de l’amener à l’Université au cas où son véritable propriétaire se présenterait. Ainsi dans l’espoir de mettre la main sur ce dernier, deux agents sont partis avec lui, avec le colis empoisonné Après avoir prié la prière de 17heures à la mosquée de l’Ucad, les soldats de l’économie n’ont vu l’ombre d’un destinataire. Alors ils reviennent à la charge en demandant à Boye qui lui a remis le courrier. Ce dernier indique que c’est A. Mané. Celuic-ci sera appréhendé et il désignera à son tour M. Cissokho qui sera cueilli chez lui, tard dans la nuit à Keur Massar.

Pour les besoins de l’enquête le trio passera deux nuits à la brigade de la gendarmerie de Thiong et une 3ème à celle de Colobane avant d’être déféré au parquet ce vendredi 05 février. Cependant les 03 étudiants n’ont pas pu être auditionnés par le procureur puisqu’ils ont fait l’objet d’un retour de parquet. Ils seront déférés à nouveau ce lundi.

Depuis, les supputations vont bon train. Cela d’autant plus qu’une Française a vécu la même mésaventure que ces trois étudiants. Il y a deux semaines de cela précisent nos sources proches du Palais du justice qui renseignent que la Française a été placée sous mandat de dépôt pour transport et trafic de drogue.

- Par ZAHRA -NETTALI.NET –



1.Posté par Daoud le 07/02/2010 00:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis de tout coeur avec mes frères de l'AEEMUD, Ce colis est sûrement envoyé pour déstabiliser le mouvement et la dawa entreprise l'AEEMUD. Mais responsable va échouer car personne ne peut braver la force divine. "Allahou Akbar"!!!

2.Posté par ah non le 07/02/2010 07:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam c est pour salir la peau des ibadou mais ca ne passera pa chers freres et soeurs unissons nous pour defendre la cause de l'islam.Depuis la creation de la mosquée au sein de l'unversité il ya des personne tapi dans l'ombre pour fermé la dite structure refusons de defendons jusqu'à la mort.

3.Posté par Abdussalam le 07/02/2010 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salaam. Jusqu`a preuve du contraire, considerons que ces etudiants et membres de l`AEMUD sont innocents. Ceux qui connaissent l`AEMUD et l`histoire de la Mosquee de l`UCAD savent que meme si la drogue etait autorisee au Senegal, les membres de l`AEMUD n`en useraient pas, encore moins les responsables. S`il s`agit d`un piege pour destabiliser cette structure islamique, que les auteurs sachent qu`Allah est omniscient. IL voit, entend et connait tout. Qu`Allah renforce nos freres dans cette epreuve! Qu`Il fasse jaillir la verite et fasse triompher ceux qui appellent dans Sa voie avec crainte reverencieuse ( Taqwa)!

4.Posté par Ibiscus le 07/02/2010 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette affaire est absurde et une coïncidence me semble troublante. Comment se fait-il que des douaniers puissent surgir à la poste au moment où Boye y était, soit trois jours après la réception de ce courrier absurde ?
C'est probablement un coup monté, mais que ceux qui sont dernière sachent que s'ils rusent, "Allah khayroum maakiriine" et ils ne réussiront point. Qu'Allah nous préserve de Satan et de ses acolytes.

5.Posté par thalès le 22/02/2010 01:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

impossible de croire cette histoire car tous les senegalais savent que les membres de cette confrerie sont les mecs les plus droits pour ne pas dire les seuls à l'etre dans ce pays.parfois on n'est pas d'accord avec eux mais des conneries comme ca c'est vraiment pas de leur genre.
si toutes les confréries étaient comme eux yaurait pas toute cette pollutions sonore à l'UCAD.

6.Posté par lo le 12/03/2010 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'implore au TRES PUISSANT de punire durement ses qui sont derrières ces actions et de rendre la liberté a ses fideles serviteurs.ALLAH est l'allier des croyants et les mécreants n'ont point d'allier

7.Posté par alioune gueye le 28/03/2010 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis sidere par cette histoire, toutefois disons il y a des coalises qui ont pactise avec le DIABLE afin de ternir l image reluisante de l AEEMUD, qu ils sachent que leur entreprise est vouee a l echec. INA HIZBAL LAHI OUMOUL HALIBOUNE.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image