leral.net | S'informer en temps réel

Le communiqué du Conseil des ministres

Le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 13 Octobre 2011, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence, Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Octobre 2011 à 11:46 | | 1 commentaire(s)|

Le communiqué du Conseil des ministres
Le Chef de l’Etat a fait part au Conseil des audiences qu’il a accordées à plusieurs personnalités parmi lesquelles :

 S.E.M Gong YUANXING, Ambassadeur de la République Populaire de Chine à Dakar ;

 Le Ministre Centrafricain chargé de l’Intérieur, en compagnie de son homologue Sénégalais en charge des Elections ;

 Dr Kanayo NWANZE, Président du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) en présence du Ministre de l’Agriculture ;

 Dr Sidi Mohamed Ould TALEB, Représentant Régional de la Banque Islamique de Développement (BID) à Dakar en présence du Ministre d’Etat, chargé de la Coopération Internationale ;

 M. Bocar SY, Directeur Général de la Banque de l’Habitat du Sénégal (BHS) ;

 Mme Fatou Kiné DIOP, Présidente de l’Observatoire pour la Parité ;

 Imam Cheikh Tidiane CISSE de Kaolack ;

 Mme Christine Dessouches, Délégué générale aux droits de l’homme et à la démocratie à l’Agence intergouvernementale de la Francophonie (AIF) ;

 Une délégation de l’Atelier de l’UNESCO sur les droits culturels, venue lui remettre son plan d’action ;

 Le Collectif des Maraîchers de Kayar en compagnie du Ministre d’Etat Awa Guèye KEBE ;

Au titre de ses activités, le Président de la République a informé le Conseil de la visite qu’il a effectuée dans les emprises de l’armée Française le vendredi 7 octobre 2011 et de la cérémonie d’inauguration de la chaîne de Télévision Africa 7, qu’il a présidée le mercredi 12 octobre 2011.

Evoquant l’audience qu’il a accordée au Collectif des Maraîchers de Kayar, le Chef de l’Etat s’est dit très sensible à la démarche de ces agriculteurs dont la contribution au succès de la GOANA a été particulièrement déterminante. Il a, à ce sujet, informé le Conseil de sa volonté de prendre un projet de décret rendant inaliénables les terres cultivables de Kayar, afin de les protéger contre toute tentative de spéculation foncière.

Revenant sur la visite qu’il a effectuée sur les emprises laissées par l’Armée française, le Président de la République a fait part de sa décision d’affecter l’intégralité de ce patrimoine à l’Armée Nationale afin d’améliorer les conditions de vie et de travail de nos vaillants soldats.

Le Chef de l’Etat est également revenu sur l’audience qu’il a accordée à la Présidente de l’Observatoire pour la Parité. Il a, à cette occasion, rappelé l’importance primordiale qu’il accorde à un tel instrument, dans un pays qui s’est illustré ces dernières années par son combat contre les discriminations faites aux personnes vulnérables comme les enfants, les femmes, les handicapés etc. Il a, par conséquent, instruit le Gouvernement de prendre toutes les dispositions nécessaires pour donner à la cérémonie d’installation de l’Observatoire toute la solennité qu’elle requiert. Car il s’agit, à travers cet évènement, de magnifier, au-delà des actes pris part le Gouvernement, la victoire de l’ensemble du peuple sénégalais qui s’est résolument engagé, à ses côtés pour la promotion de la femme dans notre pays.

Saluant l’initiative de l’Atelier de l’UNESCO sur les droits culturels, le Président de la République a donné des instructions au Ministre de la Culture pour la création de la fonction d’évaluateur d’art et pour la mise en place d’un marché régional des objets d’art.

Abordant le domaine de la coopération internationale, le Chef de l’Etat s’est particulièrement réjoui de l’exemplarité de notre coopération avec la République Populaire de Chine, basée sur l’efficacité, la rapidité et la diversité.

Le Chef de l’Etat s’est, par ailleurs, réjoui de la grande révolution engagée par le Sénégal, non seulement pour une production quantitative et qualitative de riz, mais également pour sa commercialisation. En effet, depuis le 19ème siècle, a-t-il noté, le riz local n’a jamais intéressé les commerçants et importateurs, l’essentiel de la consommation nationale venant de l’extérieur. Depuis une décennie, cependant, grâce aux efforts soutenus du Gouvernement, la tendance est en train d’être inversée et le riz sénégalais intéresse désormais les importateurs qui le commercialisent à grande échelle.

Toutefois, a indiqué le Président de la République, ce succès de notre agriculture doit, pour être complet, être accompagné d’une autre révolution : celle culinaire. Dans cette perspective, le Chef de l’Etat a lancé un appel au peuple sénégalais, en particulier les femmes, pour amorcer cette révolution culinaire qui, en plus de donner une nouvelle impulsion à la GOANA, doit impacter sur notre indépendance alimentaire, notre tourisme et nos valeurs de civilisation. Il a, à cette fin, instruit les Ministres chargés de la Culture, du Tourisme et de la Communication, chacun en ce qui le concerne, d’accompagner et de promouvoir cette révolution.

 Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Environnement et de la Protection de la Nature a souligné l’exemplarité de la coopération multiforme entre la République Populaire de Chine et l’Afrique, en particulier le Sénégal. A la suite du Chef de l’Etat, il a insisté sur le caractère efficace, diligent et diversifié de cette coopération.

 Le Ministre d’Etat, Ministre des Mines, de l’Industrie, de l’Agro-industrie et des PME a fait part de la mission qu’il a effectuée à Genève où il a présidé, le 06 octobre 2011, le Forum Diaspora des Affaires, organisé par le Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS), en collaboration avec le patronat suisse et la Diaspora sénégalaise dans ce pays. Cet événement, a – t- il ajouté, a été l’occasion de passer en revue la politique menée depuis 2000 par le Chef de l’Etat pour faire de notre pays une destination de premier choix en ce qui concerne les Investissements Directs Etrangers. Le Ministre d’Etat a également informé le Conseil avoir présidé la cérémonie officielle d’installation du Comité Technique de Suivi de la Lettre de Politique Sectorielle des PME. A cette occasion, un plan d’action prioritaire, apportant des réponses aux différentes problématiques qui entravent le développement des PME a été présenté. Son coût est estimé à prés de 63 milliards de FCFA pour les 5 années à venir. Le Ministre d’Etat a, en outre, rendu compte de la création, par un groupement de femmes chefs d’entreprises encadrées par l’ITA, d’une coopérative de distribution d’emballage. D’autres groupements de femmes sont en train d’être encadrés par le Ministère chargé de l’Agro-industrie en relation avec les industriels pour la confection de moules de fabrication d’emballages divers.

 Le Ministre de l’Agriculture a rendu compte de la signature de deux accords entre le Sénégal et le Fonds International de développement Agricole (FIDA). Le premier accord concerne le financement d’un programme agricole d’un coût de 100 millions de dollars. La première phase de ce programme, d’un montant de 43 millions de dollars aura comme bénéficiaires les régions de Tambacounda, Kolda, Kédougou et Matam. Le budget alloué permettra de développer les activités agricoles et pastorales dans ces régions. Le deuxième accord, signé entre le FIDA et le Ministère des Affaires Etrangères, concerne la construction d’un siège sous régional du FIDA à Dakar.

 Le Ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales a rendu compte au conseil de la visite de travail qu’il a effectuée en Guinée - Bissau dans le cadre du suivi du Programme d’Industries de Coopération transfrontalière en Sénégambie méridionale.

 Le Ministre du Commerce a évoqué les contraintes de commercialisation de certaines productions agricoles. A ce propos, le Chef de l’Etat a donné des instructions au Ministre du Commerce et au Ministre de l’Agriculture pour la mise en place d’une Société nationale de commercialisation des produits agricoles. Cette société pourrait, en plus des activités de collecte à proprement parler, assurer la fourniture de services aux agricultures (sachets, sacs, équipements légers etc.). Le Président de la République souhaite que toutes les organisations professionnelles de commerçants soient conviées à la réflexion pour la formulation du cadre de mise en place de cette société.



1.Posté par Ndiaganiao le 14/10/2011 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Président wade,

Votre impressionnant mental de gagneur est une vraie source d'inspiration pour tous les collectifs sportifs en perdition !
Grand manitou de l'intelligence au physique de rêve, allez et illuminez cette nouvelle journée de votre indispensable présence !
Lorsque vous levez les yeux au ciel, ce n'est pas vous qui admirez les étoiles, mais ce sont les étoiles qui vous admirent !

Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image