leral.net | S'informer en temps réel

Le contenu gravissime de cette note du Dg de l’Aps qui accable le ministre Mbagnick Ndiaye et le Secrétaire d’Etat Yakham Mbaye

En réalité, entre le Directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (Aps), Thierno Birahim Fall, et l’Administrateur général de la Maison de la presse, Bara Ndiaye, qui des deux fait office de patron de ladite Maison ?


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Août 2015 à 03:39 | | 5 commentaire(s)|

La question garde tout son pesant d’or, et pour cause. Alors que Bara Ndiaye, propulsé à la tête de la Maison de la presse par le Président de la République, Macky Sall, a lancé un appel d’offres pour trouver un repreneur du Restaurant et a pris une mesure expulsant l’actuelle gérante de celui-ci, en l’occurrence Madame Wakha Ndiaye, Thierno Birahim Fall s’est fendu d’une note, dont Actusen.com a pu obtenir copie, et dans laquelle il oppose une résistance-tout-terrain. Aux fins de maintenir la restauratrice sur les lieux.

“La Direction générale de l’Agence de presse sénégalaise tient à préciser que la note d’expulsion reçue par Madame Wakha Ndiaye, qui occupe la salle à manger des agents de l’Aps avec mon autorisation pour le seul repas de midi ne concerne en aucun cas la tutelle. Celle-ci a tenu à m’informer que, depuis son installation, Monsieur Bara Ndiaye a introduit à son niveau plus de 5 demandes de délogement de l’Aps des locaux de la Maison de la presse”, écrit Thierno Birahim Fall.

Poursuivant, le Directeur général de l’Aps mouille respectivement Mbagnick Ndiaye et Yakham Mbaye en ces termes : “le ministre de la Culture et de la Communication et Monsieur et Monsieur le Secrétaire ont expressément instruit Monsieur Ndiaye de laisser les agents poursuivre sans entorse leur travail d’information du public”.

Et ceci, ajoute le boss de l’Aps, “jusqu’à ce que les projets de Statuts et de réception définitive du bâtiment soient finalisés, tout en rappelant à Monsieur Bara Ndiaye le caractère provisoire de son Statut”.

A ce trop-peu dans la lettre du Dg de l’Aps est venu s’ajouter ce trop-plein, quand Thierno Birahim Fall renchérit : “par conséquent, toute action de déguerpissement de restriction de l’espace de travail et d’épanouissement des agents de l’Aps ne devrait émaner que de la tutelle”. Et comme si cela ne suffisait pas, le patron de l’Agence de presse sénégalaise de dire : “l’auteur des sommations (Ndlr : Bara Ndiaye) est inconnu de l’organigramme et de la répartition des Services du Ministère de la Culture et de la Communication”.

Bara Ndiaye : “C’est archi-faux et je défie Thierno Birahim Fall de me sortir une seule note que j’aurais adressée au Ministère de la Culture et de la Communication”

Joint par téléphone par Actusen.com, l’Administrateur général de la Maison de la presse constate, pour s’en émouvoir de ce qu’il qualifie d’allégation inqualifiable au sujet de ces cinq demandes aux fins de solliciter le délogement de l’Aps des locaux de la Maison de la presse. “C’est archi-faux et je défie Thierno Birahim Fall de me sortir une seule note que j’aurais adressée au Ministère de la Culture et de la Communication, dans l’optique de demander le départ de l’Aps des locaux de la Maison de la presse”, dit, au bout du fil, Bara Ndiaye, très dépité.



En grattant le vernis qui recouvre la note de service du Dg de l’Aps, l’on est forcément frappé par un détail ô combien important. C’est le fait que Thierno Birahim Fall ait dit que la tutelle “a tenu à m’informer que, depuis son installation, Monsieur Bara Ndiaye a introduit à son niveau plus de 5 demandes de délogement de l’Aps des locaux de la Maison de la presse”.

Ces deux détails contenus dans la note de Thierno Birahima Fall et qui font glacer le sang de plus d’un

Ce bout de phrase est tellement gravissime que, d’abord, si Bara Ndiaye a introduit pareille requête, c’est qu’il a voulu outrepasser ses prérogatives. Ensuite, si le ministre Mbagnick Ndiaye a bel et bien fait cette confidence à Thierno Birahima Fall, il aura failli à ses obligations. Car il aurait dû, en tant que tutelle des deux parties en conflits, appeler celles-ci autour d’une table et trancher dans le vif le contentieux.

Enfin, si le ministre n’a jamais tenu ces propos en face du Directeur général de l’Aps, ce dernier aura délibérément posé un acte lourd, en créant, dans ce cas de figure, une histoire montée de toute pièce.

Autre détail qui fait froid dans le dos : lorsque Thierno Birahim Fall écrit dans sa note que “le ministre de la Culture et de la Communication et Monsieur et Monsieur le Secrétaire ont expressément instruit Monsieur Ndiaye de laisser les agents poursuivre sans entorse leur travail d’information du public. Et ceci, jusqu’à ce que les projets de Statuts et de réception définitive du bâtiment soient finalisés, tout en rappelant à Monsieur Bara Ndiaye le caractère provisoire de son Statut”.

Ce paragraphe de la note du Dg de l’Aps est d’autant plus surréaliste qu’il prête, à la limite, au ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, et au Secrétaire d’Etat à la Communication, Yakham Mbaye l’intention de remettre en cause la décision du Chef de l’Etat de nommer Bara Ndiaye, Administrateur général de la Maison de la presse.

En disant ça de la nomination de Bara Ndiaye comme Administrateur général de la Maison de la presse, c’est le Président Macky Sall qui est défié

Pour rappel, la mesure d’expulsion de la restauratrice Wakha Ndiaye par Bara Ndiaye avait suscité la colère des confrères de l’Aps, qui avaient accusé ce dernier d’avoir fait venir des nervis sur les lieux pour les empêcher d’accéder dans les locaux de leur outil de travail. Faux, avait, naturellement, rétorqué l’Administrateur de la Maison de la presse. Qui, depuis son installation sur place, n’a jamais eu le moindre contentieux avec les confrères de l’Aps.

Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image