Leral.net | S'informer en temps réel



Le corps du journaliste Kieffer a peut-être été retrouvé

le 7 Janvier 2012 à 13:51 | Lu 597 fois

Le journaliste franco canadien avait disparu en 2004. Les résultats des analyses ADN, attendus mardi ou mercredi, permettront d'identifier avec certitude le squelette découvert sous la pile d'un pont, à 360 km d'Abidjan.


Le corps du journaliste Kieffer a peut-être été retrouvé
La famille et les amis de Guy-André Kieffer, disparu à Abidjan en 2004, attendaient cette nouvelle autant qu'ils la redoutaient. Un squelette supposé être celui du journaliste franco-canadien a été découvert vendredi à 360 km d'Abidjan. C'est le juge Ramaël, qui enquête depuis plusieurs années sur cette disparition, qui avait diligenté les fouilles au pied d'un pont de la région d'Issia. «Il a trouvé un corps à l'endroit exact indiqué par son informateur», a précisé sur France 3 le frère de Guy-André, Bernard Kieffer. «Il semblerait que la personne qui a informé le juge a vu le corps au moment où il a été enterré à cet endroit-là. C'était un Blanc, il ne savait pas qui c'était. Mais il l'a reconnu quelques jours après, quand il a vu les photos dans la presse», a-t-il raconté.
Des analyses ADN, dont les résultats seront connus mardi ou mercredi, doivent permettre de confirmer l'identité des restes humains. Jugeant que la découverte de ce squelette est «une pièce importante du dossier», l'épouse du journaliste, Osange Silou-Kieffer a toutefois rappelé n'avoir encore à ce jour «aucune preuve qu'il a été assassiné». «On a toujours cru au 1% de chance qu'il soit encore vivant.» Mais s'il s'avère que le squelette est bien celui de son mari, alors elle devra «entrer dans un processus de deuil» et garder à l'esprit qu'il ne s'agit plus d'un enlèvement mais bel et bien d'un assassinat. Et dans ce cas, «l'affaire ne sera pas terminée tant que les coupables ne seront pas punis», a-t-elle promis.

Sous le régime de Laurent Gbagbo, arrêté en avril après avoir perdu les élections présidentielles de novembre 2011, «le juge n'avait pu aller vérifier le témoignage (sur l'emplacement du squelette) car c'était en pleine zone contrôlée par son camp», a expliqué Bernard Kieffer. L'enquête s'oriente en effet depuis quelques années vers les proches du président déchu.
Le témoignage accablant d'un major de l'armée en 2009

Guy-André Kieffer travaillait sur les éventuelles malversations dans la filière du cacao, dont le pays est le premier producteur mondial. Son travail semblait l'avoir conduit peu à peu vers l'épouse du président, Simone Gbagbo, dont il devait rencontrer le beau-frère quand il a disparu sur un parking de la capitale économique ivoirienne. Entendus en 2009 par le juge Ramaël, l'ancienne première dame et l'ex-ministre de l'Économie Paul-Antoine Bohoun Bouabré avaient cependant réfuté tout lien avec cette affaire.

Dans une interview accordée à France 3 en 2009, un major de l'armée ivoirienne, Alain Gossé, accusait des proches du clan Gbagbo d'avoir orchestré l'enlèvement et l'assassinat du journaliste. Lui-même aurait reçu des ravisseurs l'ordre d'enfermer Guy-André Kieffer dans le sous-sol de la présidence ivoirienne. Il explique également savoir par des intermédiaires que le journaliste a été tué de façon accidentelle. Selon lui, les militaires auraient organisé un simulacre d'exécution pour tenter de savoir ce que le journaliste avait découvert lors de son enquête. Un des hommes aurait cru qu'il fallait le tuer et aurait tiré, racontait-il. Alain Bossé n'incriminait toutefois pas directement le couple présidentiel mais «le cabinet» et «la garde rapprochée» de Simone Gbagbo.

Soupçonné d'avoir dirigé le commando responsable de la disparition du journaliste, le capitaine Jean-Tony Oulaï a été arrêté fin décembre 2011 par des militaires ivoiriens à Abidjan. Il avait été libéré en avril 2010 après deux ans et demi de détention provisoire en France, et avait ensuite regagné la Côte d'Ivoire. Lors de son précédent passage dans le pays, le juge Ramaël avait auditionné Patrice Baï, ancien chef de la sécurité rapprochée de Laurent. Gbagbo, et le commandant Anselme Séka Yapo, qui assumait la même fonction auprès de Simone Gbagbo. Tous deux sont maintenus en détention depuis le printemps dernier.
Le Figaro


1.Posté par Maître Doudou SANGOTT le 07/01/2012 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Au Sénégal..........


Même les chevaux ruent contre le prince. Dans un réflexe citoyen, les animaux ont reconnu en lui un sinistre et authentique fossoyeur de la République.

1-

« Dafa danou ci sarrett » est une expression bien de chez nous.

Comme pour décrire un nourrisson qui est tombé d’un carrosse avec impact sur sa tête et qui en a gardé des séquelles irréversibles sous forme de débilité niaise..

Le Sénégal peut se résigner car il ne verra jamais ce gosse Karim s’émanciper de son père.

2-

On aura tout vu sous le magistère des Ubu Wade. Mais la candidature de Youssou n’est pas mal venue. Avec son verbe haut et son audience internationale, il pourra envoyer le vieux chez Ardo. Il précipitera le fils maladroit sur quatre appuis . Père et fils indigne vont ainsi dégager vers le pays dela mère.

3-
Où est l’homme qui portait numéro 4 (environ 1m75, corpulence moyenne teint noir, lunettes teintées), très actif lors de l’assaut contre la mairie de sacré Coeur ..

Le fameux numéro 4, durant toute l’attaque a eu un cOmportement d’un commando infiltré.

. Il s’était vêtu de ce tee shirt pour être visble de loin. !!!

Ablaye FAye et le fils du Président peuvent attendre…. en stressant avec des palpitations jusqu’aux hémorroïdes……

Maintenant, que leur cousin BRO Moussé Ba doit crêcher à Reubeuss pour avoir tenté d’assassiner Bath DIAS…

Dokh lèèen rek, les anges du TOut Puissant ont décollé . Malaakay Borombi gnoo ngui gnow…

Vive le Sénégal. Vive la République .

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Plus de Télé
< >