leral.net | S'informer en temps réel

Le cri du cœur d’un Soldat

LERAL.NET - Le Commandant de l'Escadron Mobile de Tambacounda, le Sous-lieutenant Bassirou Seck est sur la sellette. Il y est mis par ses subordonnés qui ont écrit un mail à Leral.net pour fustiger la façon dont le sous-lieutenant traite ses hommes.


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Mai 2011 à 13:12 | | 10 commentaire(s)|

Le cri du cœur d’un Soldat
Selon les termes du mail dont l’expéditeur a préféré garder l’anonymat pour des raisons évidentes, le commandant Bassirou Seck serait un dictateur qui manage ses hommes comme bon lui semble. « Cet officier est indigne de son nom et ne mérite même pas à commander une Escadron car c'est un dictateur en son vrai terme », s’indigne le militaire dans son mail.

Et de poursuivre : « il nous fait subir des choses inexplicable en bouffant notre argent, en détenant illégalement les gens dans son chambre de sureté appelée "taule" sans aucun motif valable. Il nous menace tout le temps. Parfois, on mange de la viande en état de putréfaction très avancé.»

Estimant que c’est la seule manière pour lui de se faire entendre par la hiérarchie, ce soldat demande l’affectation sans délai du sous-lieutenant Bassirou Seck car « nous sommes vraiment fatigués », s’écrie-t-il.



1.Posté par amadou coumbatine diop le 16/05/2011 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce sont des accusations graves que l'Etat Major doit vérifier.La vie militaires n'est pas la vie civile car elle a des contraintes mais ce n'est pas non plus l'enfer.Nous devons ménager le moral de nos vaillants soldats, les plus exposés et les moins bien lotis matériellement.Il faut vérifier et réguler au besoin.

2.Posté par douto le 16/05/2011 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OPACITE DES MARCHES A L’HOPITAL REGIONAL DE TAMBACOUNDA

LETTRE OUVERTE AU DIRECTEUR DE L’ARMTP

Déciment l’habitude est une seconde nature car pour la seconde année consécutive ; les marchés de nettoiement et de gardiennage sont gérer dans la plus grande opacité a L’HOPITAL REGIONAL DE TAMBACOUNDA. Certes l’actuel Directeur est un nouveau venu ; mais l’administration est une continuité.
En 2010 ; le non respect des procédures des marchés a fait qu’un GIE a saisie l’ARMPT et cela lui avait donné raison et cela eu pour conséquence l’annulation du marché du nettoiement et du gardiennage.

Mais à notre grande surprise aucun appel d’offres ne fut lancé après et pourtant les GIE bénéficiaires de ces dits marchés ont vu leur personnel de gardiennage et de nettoiement maintenu, alors des questions sont restées sans réponse à savoir :

 Qui est ce qui maintient le personnel des GIE dont le marché a été annulé
 Au nom de quelle structure émarge t-il dans les cahiers de gestion de l’hôpital en 2010 et ensuite au premier semestre 2011
 Pourquoi l’appel d’offres lancé au journal officiel depuis février 2011 est resté sans suite
 le Gestionnaire et le Directeur de l’hôpital maintiennent t-ils exprès cette opacité pour détourner les fonds qui s’élèvent à des millions de francs à leur seul profit alors que l’ayant droit voit leur gagne pain leur passer sous le nez.

Quant à nous ; en tant que GIE nous saisirons officiellement le Directeur de l’ARMPT pour que les gens apprennent à marcher droit sans piétiner les droits du goorgorlu.
Mais au demeurant ; à partir de la semaine prochaine nous vous donnerons plus de détails sur ces marchés de l’hôpital de Tambacounda avec chiffres à l’appui à moins que le Directeur et son Gestionnaire rectifient el tire.

ET DES TENEBRES NAQUIT LA LUMIERE



3.Posté par Big Mo le 16/05/2011 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Prier qu'il soit affecté en casamance

4.Posté par waw le 16/05/2011 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous taissez le nom de l'accusateur et divulguez celui de l'accusé. Quelle partialité!

5.Posté par mandou le 16/05/2011 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

leral ceci n est pas une attitude digne de vous supprimer cet article vous donnez le nom de l officier et taisez cel du soldat . Si par malheur les autorités decicer de fermer votre site demin vous sortirez da,s la rue en disant ke l etat est contre vous soyez serieux !!!!!!!!!!!!!!!

6.Posté par NGOOR1 le 16/05/2011 20:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CE SITE EST IRRESPONSABLE ET L'AUTEUR DE CET ARTICLE DOIT ETRE POURSUIVI POUR DIFFAMATION. ON ACCUSE PAS UN OFFICIER SUR LA BASE D'UN SIMPLE EMAL. L'ARMEE SENEGALAISE EST L'UNE DES RARES INSTITUTIONS MILITAIRES DE L'AFRIQUE OU LES DROITS DU SOLDAT ET DU MATELOT SONT PROTEGES. LES OFFICIERS SENEGALAIS SONT EN GENERAL TRES LEGALISTES. EN PLUS DES MECHANISMES INTERNES A L'ARMEE SENEGALAISE EXISTENT POUR EVITER CES CAS D'ABUS. IL NE FALLAIT PAS CITER LE NOM DE L'OFFICIER. ON POUVAIT FAIRE ALLUSION A SON UNITE ET AINSI PERMETTRE A L'ETAT-MAJO\R DE DILIGENTER L'ENQUETE NECESSAIRE POUR ELUCIDER CETTE AFFAIRE.

7.Posté par L'HOMME VOYANT le 17/05/2011 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment l'armee pousse ces hommes vers des revoltes.Donc il est tant de regler les problemes des militaires car a mon avis :" on bat le fer quant il est chaud ' EN TOUT CAS C'EST INDIGNE D'UN COMMANDANT D'UNE PLACE ET DANS L'ARMEE Y EN A EN PAGUAILLE . A UN BON ENTENDEUR SALUT !!!!

8.Posté par L HOMME DE DJINGUILI ARAME BOUGARE le 17/05/2011 01:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

actuellement nous avons tout sauf une armee republicaine a cause de ce regime de THIOUNAIS qui a bafoue les institutions,politise l armee senegalaise en faisant voter les militaires par des consignes que tout le monde connaissait et c est ce qui a commence a accouche toutes ces idees de revolte au sein des militaires donc faisons attention parceque le cas du burkinafasso doit vous servir de lecon SALUT

9.Posté par FALL le 17/05/2011 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pas un secret pour personne, même eux ils le disent ( l'armée sénégalaise c'est pour les officiers ) Les autres c'est tous des oprimés et des léches cus. Si tu veu avancé ou partir en mission fau léché le cus des officiers. Les sous officier son des léches cus et les hommes de troupe son des oprimés. L'armée sénégalaise est fini depui le départ du Général Bacar GAYE !!! Maintenan c'est devenu l'armoir.

10.Posté par VERACITE le 20/05/2011 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il me semble que nos officiers senegalais ne se soucient pas au souffrance que leur sodats et sous officiers endurent actuellement je veux leur faire comprendre que l'armee n'es pas synonyme d'esclavage soyont sceincere meme napoleon ne la pas creee ainsi donc pourquoi nous senegalais voulons compliquer les choses?au senegal les hommes de troupe ne sont pas consideres et pourtant il ya des soldats qui sont plus instruits que des officiers seulement il ssont plus chanseux cependant respectons nous seul le travail qui nous a unis,encore encore encore j'ibsiste l'armee n'es pas d'esclavage je vous remercie

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image