Leral.net | S'informer en temps réel



Le crime frappe un diplomate marocain à Pretoria

le 7 Octobre 2014 à 23:52 | Lu 819 fois

Le crime frappe un diplomate marocain à Pretoria
Il est de notoriété internationale que l’Afrique du Sud est l’un des pays le plus dangereux du Monde en raison de son taux de criminalité extrêmement élevé, conséquence de fortes disparités sociales qui prévalent dans ce pays.

Les dernières statistiques publiées par le gouvernement sud-africain lui-même le 19 septembre 2013 sur cette question sont éloquentes et montrent qu’elles sont en nette progression. Pour la seule année 2012-2013, il a été comptabilisé plus de 20 000 meurtres et 30 000 tentatives d’homicide.

Nul ne peut donc aujourd’hui contester que l’Afrique du Sud occupe le haut du podium mondial en matière de criminalité et que ce véritable fléau n’est pas près d’être contrôlé par les autorités sud-africaines, bien au contraire.

Cette mauvaise réputation de l’Afrique du Sud en matière de sécurité publique vient une nouvelle fois d’être démontrée.

En effet, dans la nuit du 06 au 07 septembre 2014, un diplomate marocain en poste à Pretoria a été lâchement assassiné chez lui pour quelques sous.

Feu Nourredine Fatmi, en charge des Affaires Consulaires à l’Ambassade du Royaume du Maroc, était un diplomate chevronné, intègre, respecté et estimé par ses pairs au sein du Ministère marocain des Affaires Etrangères mais également par ses collègues diplomates étrangers.

Ce bon père de famille a occupé durant sa carrière de hautes fonctions au sein de son Ministère et était à l’aube d’une retraite bien méritée. Le défunt a payé de sa vie l’incompétence et le laxisme des responsables sécuritaires du pays hôte.

Sa famille, ses amis et ses collègues demandent à ce que ce crime crapuleux ne reste pas impuni et que justice soit rendue. Pour leur part, les autorités marocaines ont exigé des responsables sud-africains des explications sur cet assassinat ignoble et ont engagé des démarches administratives et juridiques nécessaires.