leral.net | S'informer en temps réel

Le cyber-prêche des Mourides du Sénégal

Les Mourides sont l’une des principales confréries musulmanes du Sénégal. Fondée à la fin du XIXe siècle par le Cheikh Amadou Bamba à Touba, la confrérie jouit d’une considérable influence économique, politique et sociale dans le pays et en Afrique de l’Ouest. Les “sérignes”, marabouts musulmans faisant office de guides spirituels, sont des personnages respectés et écoutés. Fortement ancrée dans les traditions musulmanes du Sénégal, certains membres de la communauté mouride se sont néanmoins tournés vers le web pour y diffuser leurs préceptes.


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Novembre 2009 à 00:51 | | 12 commentaire(s)|

Le cyber-prêche des Mourides du Sénégal
Le mouridisme a toujours été communautaire par nature, mais s’est adapté aux évolutions de la société. D’abord rurales, organisées en Daara autour d’un marabout, les communautés se sont ensuite transplantées en ville sous forme de Dahira, lieu de rencontre (cf Cahiers d’études africaines ). Aujourd’hui, Internet est l’extension moderne de ces lieux d’échange. La cyber-Dahira est le nouveau lieu de diffusion de la pensée mouride.

Serigne Abdoul Aziz MBacké est l’un des descendants du fondateur du mouridisme. Très affable et charismatique, ce trentenaire fait partie de la génération connectée du mouvement.iil est notamment le fondateur de l’un des principaux sites d’informations mourides, Majalis.org. Pour lui, islam et nouvelles technologies ne sont pas incompatibles, bien au contraire. Il l’explique en souriant : “Si notre fondateur Amadou Bamba vivait aujourd’hui, il aurait le Wifi et consulterait Wikipédia.” (écouter le son)

Le Cheikh aurait eu le wifi

Google Books version mouride

Très à l’aise avec la culture occidentale, il n’hésite pas à citer Huntington et Le Choc des civilisations pour mettre en avant la nécessité du dialogue entre les cultures. Un dialogue que, selon lui, permettrait Internet. “Il y a toutes les opinions sur le web, même des choses qui ne sont pas morales. Nous nous devons d’y être présents pour proposer notre propre contenu.” On trouve ainsi les sites mourides aussi bien des exégèses de textes saints que des mp3 et des vidéos autour de l’oeuvre du fondateur.

Plus de mille vidéos

Si Serigne Mbacké voit dans le web mouride une utilité religieuse et prosélyte (ce dont il ne se cache pas), il lui donne également une dimension culturelle. Pour lui, la traduction des oeuvres mourides aide à un rééquilibrage de la parole au profit d’une Afrique jusque là bien absente des médias. Dans ce cadre, il a entrepris à Touba la numérisation et la traduction des écrits du Cheikh Amadou Bamba. “L’Afrique a déjà manqué trop de trains. On ne peut pas se permettre de manquer celui-ci. Le tout étant de savoir comment y monter.”

Un Google Books mouride

Internet sert aussi à maintenir les liens entre membres de la communauté vivant parfois très loin les uns des autres. Les Mourides comptent en effet de nombreux représentants dans la diaspora sénégalaise des Etats-Unis, d’Italie ou d’Espagne. Le sentiment d’appartenance à un groupe étant la première rétribution pour les Mourides, il fallait trouver un moyen pour rester au contact des émigrés. Des forums permettent aux exilés de poser des questions sur la foi et les pratiques religieuses. Chaque année, le Magal, le grand pélérinage des Mourides, est diffusé en streaming (en vidéo en direct) pour les croyants ne pouvant pas s’y rendre. Pour les plus jeunes,“qui iront encore plus loin que nous”, promet Abdoul Aziz MBacké, des groupes Facebook et autres MySpace permettent au mouridisme d’occuper l’espace virtuel.

Antonin Sabot et Jean Abbiateci



1.Posté par La conscience le 02/11/2009 01:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que pensent les mourides de la proposition de la candidature unique de l'opposition, telle que présentée par M. Tamba Danfakha et commentée par nous dans ce qui suit.

Cher M. Tamba Danfakha (bonne version de mon intervention)

Je ne suis pas politicien comme vous, mais j'aime profondément le Sénégal. Je n'irai pas, non plus, jusqu'à parler à visage découvert. Pas parce que ce je vais dire soit mauvais, mais simplement du fait que sous le nom « La Conscience » je suis de tous les combats justes.

Je ne vous connais pas et j'ignore pourquoi vous avez si profondément réfléchi, pour écrire ce texte qui, j'en suis sûr, vous a pris assez de votre temps, tellement je le trouve pertinent et détonnant de vérité. J'avoue au passage, que j'aurais bien voulu et tout autant, raisonner comme vous le faites si habilement, en démontrant toutes ces évidences de cette manière mathématique, que je n'aurais jamais réussi à faire comme vous. Mon intervention n'aura donc que deux modestes buts essentiels à viser et qui sait, à atteindre, pourquoi pas ?

Le premier sera de saluer votre justesse de vue, sans oublier de m'incliner sagement, pour louer comme il le faut la profondeur de vos connaissances en politique, voire en histoire politique et autres.

Mon second point de vue tout aussi prétentieux que le premier, sera axé sur mon envi de vous dire mon embarras, quant au choix de M. Moustapha Niasse tel que vous le dites, comme unique candidat de l'opposition en 2012. Pour tout dire, contrairement à vous je connais en bien M. Niasse, même si je ne l'ai jamais rencontré. Je me souviens qu'il y a une quinzaine d’années, il a pris en charge (en tout) un orphelin de Ziguinchor, qui était à ma charge et a interdit de dire qu'il était de près ou de loin mêlé à cette prise en charge totale de l'enfant déshérité.

A mon humble avis, cette parenthèse fermée, la seule petite excuse qu'un homme
honnête pourrait avoir pour ne pas chanter à haute voix cette belle unanimité que vous avez ainsi suscitée de vos éloquents propos, c'est le critère de l'âge de cet homme connu et reconnu par tous, comme un sage bourré de talents et de générosité. Pour cela, je n'ai pas besoin de la craie blanche pour aller au tableau noir démontrer que l'exemple de Wade est encore vivace dans nos esprits, pour que nous évitions autant que faire se peut, de tomber une fois de plus dans la même tentation de croire que le nombre de cheveux blancs sur la tête d'un homme, détermine le degré de sa compétence et de sa sagesse…et que dire d’une tête où ne pousse aucun cheveu ? Même si à l'heure actuelle les Nations Unies continuent de lui confier des missions délicates de par le monde, je crois que notre cher Moustapha est trop âgé pour laver le Sénégal de toutes ces souillures dans lesquelles le régime de Wade l’a plongé jusqu’au cou. Je crois très sincèrement, que le critère de l'âge mérite que nous y réfléchissions à deux fois désormais, avant de choisir à la suite l'un de l'autre, un octogénaire pour lui confier les pouvoirs dans ce pays malade de la mal gouvernance. Au regard de ce qui nous est arrivé avec l'élection de Wade, il faudrait qu'on s'y résigne, car le Sénégal ne pourra plus se relever, de sa chute provoquée par le régime de Wade, si le suivant Président de ce pays n'était pas plus habile, plus actif dans le bon sens, plus avisé et partant plus motivé à ne servir que la cause du Sénégal et non la sienne, comme le président Wade qui s'est plus occupé des siens que du peuple. Toutefois, je comprends votre raisonnement et je supporte comme vous, que la chance soit donnée à Moustapha Niasse connu pour son intégrité morale certes, mais à condition qu'il s'entoure - et ceci pour un seul mandat - des talents nouveaux, jeunes et vigoureux, désintéressés et dévoués à la nation, talents et compétences qui heureusement ne manquent pas à Bennoo.

Et puis, en Afrique, il nous a toujours été enseigné d'écouter nos vieillards qui sont
comme le disait de son vivant fort justement le sage Hampaté Ba. Du coup, il me prend l'envi de proposer à notre analyse commune, que Moustapha Niasse soutienne de son aura que vous avez si bien décrite, de ses moyens financiers et de ses relations nationales et internationales, un jeune, avec qui il pourra ensuite travailler à l’issue de la victoire en 2012, mais comme conseiller principal, c’est-à-dire une sorte de "parrain" mais non "mafieux" comme dans le cas actuel du règne PDS....pourquoi pas ?

Ceci m'emmène à ma conclusion qui est aussi la vôtre. Ne donner aucun prétexte à ce maudit régime, de continuer à se nourrir du sang de notre peuple. Pour ce faire, la seule logique acceptable doit être celle de l'unité de l'opposition et là encore, je vous rejoins volontiers. Toutefois, la seule différence qui reste entre nos deux arguments développés ici, est que je crois très sincèrement comme vous d’ailleurs, que les leaders de l'opposition, tous les leaders tant qu'ils sont, savent que le peuple ne leur pardonnera jamais, si jamais par leurs querelles, ils rataient l'occasion en or qui leur est ainsi donnée, de bouter Wade hors de ce pays martyrisé par son incompétence et sa gabegie Quant à la diversité des partis qui composent le Bennoo, ne nous aventurons pas à fouiller dans le passé de qui que se soit, car si l’on y regarde de près, tous ou presque, sont coupable d’avoir un jour appartenu au PS, dont Moustapha Niasse mieux que beaucoup d’entre les leaders actuels de l’opposition.

2.Posté par DIOP le 02/11/2009 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon guide CHEIKH AHMADOU BAMBA a su façonné par ses écrits ,ses actes,sa piété,son courage,son abnégation toute la communauté.LE VENERE CHEIKH N'AURAIT JAMAIS BESOIN D'INTERNET POUR CONNAITRE CERTAINES INFORMATIONS,POUR QUELQU'UN QUI EST CONNECTE DIRECTEMENT AU TOUT-PUISSANT ALLAH,LE SERVITEUR PRIVILEGIE DU PROPHETE (SALLA LAHOU ALAYHI WA SALAM).PARMI SES FIDELES AU PLUS BAS ETAGE,SON OEUVRE LEUR A PERMIS DE S'ABREUVOIR AUX SOURCES SPIRITUELLES SANS COMPTER SUR UNE QUELCONQUE TECHNOLOGIE.DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA.DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA.DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA

3.Posté par MARVEL le 02/11/2009 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Un Khalife si proche des délices, et des grands bandits


Depuis son accession à la tête de la communauté mouride, Serigne Bara se distingue par des positions, des actions, des décisions, des démarches qui ne font plus aucun doute sur ce qui l'anime réellement.

L'attrait de ce Khalife pour les délices de ce bas monde n'échappe plus à personne, même à ses talibés les plus aveugles. Son penchant politique non plus.

D'abord les relations du Khalife avec la gent féminine. Bon nombre de témoins ou d'observateurs ont noté que le Khalife fait preuve de plus de retenue que ses talibés face à nos belles sénégalaises. Il serait d'ailleurs marié à 11 femmes, bien plus selon certaines sources, l'une des dernières étant juste venu solliciter les prières du Khalife pour trouver un mari. La Khalife lui a alors "Djébeul bopam", peut-être pour remplacer celle qu'il a répudiée, cette fameuse responsable PDS à la peau bien dépigmentée et qui s'était fendue d'une interview dans l'hebdomadaire "Week-End". Le Khalife a alors rajouté une nouvelle talibé inconnue à son tableau de chasse.

Le Khalife a également démontré qu'il n'a pas plus de sagesse et sang froid que ses talibés si l'on se souvient de la gifle administrée à un journaliste par le Khalife lui-même. Il a visiblement la même allergie que son fameux talibé franc-maçon du palais face aux journalistes indépendants.

La Khalife n'est pas moins politicien que bon nombre de ces talibés prédateurs du landerneau politique qui viennent solliciter ses fameuses prières qui font office de piston, de recommandation, de caution, de promotion politique, et quelque soit le casier judiciaire de ces talibés spéciaux, les casseroles qu'ils ont trainées jusqu'à Touba, les objectifs criminels qui les animent. Ces fameuses prières sont dégainées encore plus vite lorsqu'il s'agit de malfrats de la mouvance wadienne ou qui veulent rejoindre cette mouvance à laquelle le Khalife ne cache plus son appartenance.

D'ailleurs le Khalife a déjà adopté les mêmes pratiques anti-démocratiques que son talibé de président en tripatouillant les règles électorales, et opérant un coup de force lorsqu'il le faut. Nous l'avons constaté aux locales lorsque le Khalife impose sa liste unique. Résultat, son procédé provoque un taux d'abstention jamais égalé de plus de 80 % en signe de rejet de ses choix politiques. Le Khalife démontre également le manque de respect qu'il a pour la loi et les institutions en imposant son fils à une fonction normalement élective, montrant ainsi la voie à son talibé franc-maçon

Les relations du Khalife vis-à-vis de l'argent et des biens précieux sont bien plus spectaculaires. Il semble y être attaché bien plus que ne le sont ses talibés, et quelque soit la provenance licite ou illicite de ces fortunes étalées à ses pieds.

- Après le décès de Serigne Saliou, nous avons vu Serigne Bara inaugurer son accession au Khalifat par des "Diakhals" aussi somptueux que d'origine douteuse comme ce fameux Diakhal de 150 millions dont la provenance illicite n'échappe à personne car provenant d'un simple fonctionnaire à qui personne ne connaît une fortune légalement acquise.

- Nous avons tous vu, lu ou entendu le Khalife recevoir en grandes pompes des cadeaux luxueux provenant de prédateurs confirmés tels que Abdoulaye Wade, Mbaye Jacques Diop, Karim Wade, Adama Sall, et tant d'autres vautours qui pratiquement tous recherchent auprès de ce Khalife bien spécial couverture ou caution à des actes politiciens ou de gangstérisme. La nature de ces cadeaux est révélatrice des goûts du Khalife, et de l'opinion que ces bienfaiteurs s'en font sur ce Khalife qui n'est aucunement détaché des délices et matériels de ce bas monde. Ces donateurs ne viennent pas avec des cadeaux qui ont une valeur spirituelle mais avec tantôt des bolides : une limousine américaine, une limousine 4x4, des 4x4 Touareg, une 4x4 Lexus – tantôt avec des hectares de terre détournées du domaine national – tantôt avec de très grosses enveloppes d'argent sale, mais vraiment très sale.

Face à toutes ces richesses matérielles et pécuniaires, le Khalife n'a jamais donné l'impression de se questionner ou de s'embarrasser de leur origine dont l'illicéité ne fait de doute pour personne, surtout compte tenu des profils ou des casiers judiciaires de ces bienfaiteurs du moment qui repartent tous sans exception avec onctions, cautions, soutiens, recommandations, enrobés sous forme de prières pour la consommation publique.

Les rapports du Khalife avec les grands bandits, les voleurs, les franc-maçons, méritent aussi d'être relevés. Même dans ses rapports ou dans le choix de ses hommes, nous constatons que le Khalife s'accommode très facilement de la présence des plus grands malfrats de ce pays, ou prend le soin de choisir ses collaborateurs ou représentants parmi ceux-là.

Tous les grands bandits de l'alternance (voleurs, assassins, trafiquants de drogue, traîtres, transhumans, etc…..) ont fait de Touba et du domicile du Khalife un point de convergence pour s'offrir ces fameuses prières complices du Khalife moyennant une part d'un butin mal acquis. Même Pierre Aïm, un prédateur qui figure sur la liste rouge de bon nombre de pays, avec qui aucun homme respectable n'oserait s'afficher, venu se réfugier au Sénégal sous le régime d'un des plus grand voleurs d'Afrique, voire du monde, s'est lui aussi offert des pauses photos et les fameuses prières de Serigne Bara parce que sous le coup d'accusations de détournements et de fraudes douanières. Serigne Bara n'ignore pas comme tous les sénégalais que ce même Pierre Aïm est très loin d'être à ses premiers crimes, comme entre autres ces fameux 7 milliards de Taiwan détournés par Pierre Aïm et le talibé franc-maçon, le pseudo mouride le plus cleptomane et le plus mythomane que le Sénégal n'ait jamais connu.

Dans le choix de ses hommes, Serigne Bara s'est par exemple offert comme Responsable de sa Cellule de Communication un minable politicien du PDS, un opportuniste, un menteur et un prédateur confirmé de la trempe de Mamadou Seye, un vulgaire politicien qui a prostitué l'organe public qu'est Le Soleil

Nous avons constaté tout dernièrement que Serigne Bara s'est choisi Mbackiyou Faye, et tout le monde a compris pour quoi, comme représentant des mourides dans la région de Dakar, un super voleur et minable transhuman, dénué de toutes morale, connu pour être l'exécutant de Abdoulaye Wade, de Pape Diop et dit-on d'un lobby mouride dont le chef a vite fait de se dévoiler. Ce Mbackiyou Faye vient de se distinguer par le détournement de plus de 75 à 100 milliards en foncier, un scandale qui continue de faire parler de lui. La décision du Serigne Bara d'en faire le représentant des mourides à Dakar n'est qu'une forme de protection et de caution à un super vautour afin de sécuriser cette manne financière volée à laquelle le Khalife a indubitablement une grosse part. Cela démontre le manque de retenue du Khalife face à l'argent, quelque soit ce qu'en penseront les talibés dont il semble n'avoir cure lorsque les délices et intérêts qu'il chérit tant sont en jeu. Cette opération de détournement et de bradage de fonciers appartenant aux pauvres sénégalais à laquelle le Khalife démontre qu'il est un des instigateurs et bénéficiaires est digne des plus grands malfrats et sans vergogne aucune, surtout lorsqu'ils y enturbannés en plus de cela. Les talibés ne doivent pas faire semblant d'ignorer le pourquoi de ce choix du Khalife sur Mbackiyou Faye qui n'est qu'une preuve de plus. Voilà un Khalife qui n'hésite pas à construire une mosquée avec de l'argent volé au vu et au su de tout le monde.

Quelque soit ce qu'en pensent ses talibés ou fidèles, dont les moins aveugles se démarquent ou retournent aux véritables enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba qui sont totalement à l'opposé des manigances auxquelles l'on assiste de nos jours, le danger que représente ce Khalife pour le Sénégal ne fait aucun doute, un danger à la hauteur de celui de son ignoble complice franc-maçon logé au palais. Malheureusement il y'a encore trop de talibés suffisamment écervelés pour ne pas voir ce qui est limpide, comme il y'en a autant encore plus aveugles et abrutis pour ne pas voir le satanisme de dangereux comédiens tels que ce Bethio Thioune ou ce Modou Kara.

Il suffit à tous ces talibés, de se demander pourquoi est-ce qu'ils n'ont jamais entendu dans la bouche de ce Khalife, ou de celle des autres soi-disant guides religieux, des prêches contre le vol, contre la drogue, contre le mensonge, contre les détournements de deniers publics, contre le gaspillage, bref contre tout ce qui a fait leur fortune aujourd'hui.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

4.Posté par MARVEL le 02/11/2009 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Un Khalife si proche des délices, et des grands bandits


Depuis son accession à la tête de la communauté mouride, Serigne Bara se distingue par des positions, des actions, des décisions, des démarches qui ne font plus aucun doute sur ce qui l'anime réellement.

L'attrait de ce Khalife pour les délices de ce bas monde n'échappe plus à personne, même à ses talibés les plus aveugles. Son penchant politique non plus.

D'abord les relations du Khalife avec la gent féminine. Bon nombre de témoins ou d'observateurs ont noté que le Khalife fait preuve de plus de retenue que ses talibés face à nos belles sénégalaises. Il serait d'ailleurs marié à 11 femmes, bien plus selon certaines sources, l'une des dernières étant juste venu solliciter les prières du Khalife pour trouver un mari. La Khalife lui a alors "Djébeul bopam", peut-être pour remplacer celle qu'il a répudiée, cette fameuse responsable PDS à la peau bien dépigmentée et qui s'était fendue d'une interview dans l'hebdomadaire "Week-End". Le Khalife a alors rajouté une nouvelle talibé inconnue à son tableau de chasse.

Le Khalife a également démontré qu'il n'a pas plus de sagesse et sang froid que ses talibés si l'on se souvient de la gifle administrée à un journaliste par le Khalife lui-même. Il a visiblement la même allergie que son fameux talibé franc-maçon du palais face aux journalistes indépendants.

La Khalife n'est pas moins politicien que bon nombre de ces talibés prédateurs du landerneau politique qui viennent solliciter ses fameuses prières qui font office de piston, de recommandation, de caution, de promotion politique, et quelque soit le casier judiciaire de ces talibés spéciaux, les casseroles qu'ils ont trainées jusqu'à Touba, les objectifs criminels qui les animent. Ces fameuses prières sont dégainées encore plus vite lorsqu'il s'agit de malfrats de la mouvance wadienne ou qui veulent rejoindre cette mouvance à laquelle le Khalife ne cache plus son appartenance.

D'ailleurs le Khalife a déjà adopté les mêmes pratiques anti-démocratiques que son talibé de président en tripatouillant les règles électorales, et opérant un coup de force lorsqu'il le faut. Nous l'avons constaté aux locales lorsque le Khalife impose sa liste unique. Résultat, son procédé provoque un taux d'abstention jamais égalé de plus de 80 % en signe de rejet de ses choix politiques. Le Khalife démontre également le manque de respect qu'il a pour la loi et les institutions en imposant son fils à une fonction normalement élective, montrant ainsi la voie à son talibé franc-maçon

Les relations du Khalife vis-à-vis de l'argent et des biens précieux sont bien plus spectaculaires. Il semble y être attaché bien plus que ne le sont ses talibés, et quelque soit la provenance licite ou illicite de ces fortunes étalées à ses pieds.

- Après le décès de Serigne Saliou, nous avons vu Serigne Bara inaugurer son accession au Khalifat par des "Diakhals" aussi somptueux que d'origine douteuse comme ce fameux Diakhal de 150 millions dont la provenance illicite n'échappe à personne car provenant d'un simple fonctionnaire à qui personne ne connaît une fortune légalement acquise.

- Nous avons tous vu, lu ou entendu le Khalife recevoir en grandes pompes des cadeaux luxueux provenant de prédateurs confirmés tels que Abdoulaye Wade, Mbaye Jacques Diop, Karim Wade, Adama Sall, et tant d'autres vautours qui pratiquement tous recherchent auprès de ce Khalife bien spécial couverture ou caution à des actes politiciens ou de gangstérisme. La nature de ces cadeaux est révélatrice des goûts du Khalife, et de l'opinion que ces bienfaiteurs s'en font sur ce Khalife qui n'est aucunement détaché des délices et matériels de ce bas monde. Ces donateurs ne viennent pas avec des cadeaux qui ont une valeur spirituelle mais avec tantôt des bolides : une limousine américaine, une limousine 4x4, des 4x4 Touareg, une 4x4 Lexus – tantôt avec des hectares de terre détournées du domaine national – tantôt avec de très grosses enveloppes d'argent sale, mais vraiment très sale.

Face à toutes ces richesses matérielles et pécuniaires, le Khalife n'a jamais donné l'impression de se questionner ou de s'embarrasser de leur origine dont l'illicéité ne fait de doute pour personne, surtout compte tenu des profils ou des casiers judiciaires de ces bienfaiteurs du moment qui repartent tous sans exception avec onctions, cautions, soutiens, recommandations, enrobés sous forme de prières pour la consommation publique.

Les rapports du Khalife avec les grands bandits, les voleurs, les franc-maçons, méritent aussi d'être relevés. Même dans ses rapports ou dans le choix de ses hommes, nous constatons que le Khalife s'accommode très facilement de la présence des plus grands malfrats de ce pays, ou prend le soin de choisir ses collaborateurs ou représentants parmi ceux-là.

Tous les grands bandits de l'alternance (voleurs, assassins, trafiquants de drogue, traîtres, transhumans, etc…..) ont fait de Touba et du domicile du Khalife un point de convergence pour s'offrir ces fameuses prières complices du Khalife moyennant une part d'un butin mal acquis. Même Pierre Aïm, un prédateur qui figure sur la liste rouge de bon nombre de pays, avec qui aucun homme respectable n'oserait s'afficher, venu se réfugier au Sénégal sous le régime d'un des plus grand voleurs d'Afrique, voire du monde, s'est lui aussi offert des pauses photos et les fameuses prières de Serigne Bara parce que sous le coup d'accusations de détournements et de fraudes douanières. Serigne Bara n'ignore pas comme tous les sénégalais que ce même Pierre Aïm est très loin d'être à ses premiers crimes, comme entre autres ces fameux 7 milliards de Taiwan détournés par Pierre Aïm et le talibé franc-maçon, le pseudo mouride le plus cleptomane et le plus mythomane que le Sénégal n'ait jamais connu.

Dans le choix de ses hommes, Serigne Bara s'est par exemple offert comme Responsable de sa Cellule de Communication un minable politicien du PDS, un opportuniste, un menteur et un prédateur confirmé de la trempe de Mamadou Seye, un vulgaire politicien qui a prostitué l'organe public qu'est Le Soleil

Nous avons constaté tout dernièrement que Serigne Bara s'est choisi Mbackiyou Faye, et tout le monde a compris pour quoi, comme représentant des mourides dans la région de Dakar, un super voleur et minable transhuman, dénué de toutes morale, connu pour être l'exécutant de Abdoulaye Wade, de Pape Diop et dit-on d'un lobby mouride dont le chef a vite fait de se dévoiler. Ce Mbackiyou Faye vient de se distinguer par le détournement de plus de 75 à 100 milliards en foncier, un scandale qui continue de faire parler de lui. La décision du Serigne Bara d'en faire le représentant des mourides à Dakar n'est qu'une forme de protection et de caution à un super vautour afin de sécuriser cette manne financière volée à laquelle le Khalife a indubitablement une grosse part. Cela démontre le manque de retenue du Khalife face à l'argent, quelque soit ce qu'en penseront les talibés dont il semble n'avoir cure lorsque les délices et intérêts qu'il chérit tant sont en jeu. Cette opération de détournement et de bradage de fonciers appartenant aux pauvres sénégalais à laquelle le Khalife démontre qu'il est un des instigateurs et bénéficiaires est digne des plus grands malfrats et sans vergogne aucune, surtout lorsqu'ils y enturbannés en plus de cela. Les talibés ne doivent pas faire semblant d'ignorer le pourquoi de ce choix du Khalife sur Mbackiyou Faye qui n'est qu'une preuve de plus. Voilà un Khalife qui n'hésite pas à construire une mosquée avec de l'argent volé au vu et au su de tout le monde.

Quelque soit ce qu'en pensent ses talibés ou fidèles, dont les moins aveugles se démarquent ou retournent aux véritables enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba qui sont totalement à l'opposé des manigances auxquelles l'on assiste de nos jours, le danger que représente ce Khalife pour le Sénégal ne fait aucun doute, un danger à la hauteur de celui de son ignoble complice franc-maçon logé au palais. Malheureusement il y'a encore trop de talibés suffisamment écervelés pour ne pas voir ce qui est limpide, comme il y'en a autant encore plus aveugles et abrutis pour ne pas voir le satanisme de dangereux comédiens tels que ce Bethio Thioune ou ce Modou Kara.

Il suffit à tous ces talibés, de se demander pourquoi est-ce qu'ils n'ont jamais entendu dans la bouche de ce Khalife, ou de celle des autres soi-disant guides religieux, des prêches contre le vol, contre la drogue, contre le mensonge, contre les détournements de deniers publics, contre le gaspillage, bref contre tout ce qui a fait leur fortune aujourd'hui.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

5.Posté par nature le 02/11/2009 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

marvel je precise que je suis taalibe mouride et tout ce qui touche ma confrerie m interesse j ai lu avec detachement votre contribution.Je precise que pour moi le khalife n est rien d autres que le plus age de la famille.Je me reserve de juger ou de dire quelque chose du khalife puisque je n en sait rien de ce qu il fait tout au plus ma refence dans le mouridisme fut et restera serigne SALIOU je suis connecte a lui jour et nuit .Les hommes qui entraveront les lois de DIEU LE FONT A LEUR DEPEND moi je renouvelle ma foi a bamba et prie tous les jours pourque dieu et son prophete aident les humains egares quelque soit leur rang

6.Posté par tyta le 02/11/2009 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo poste n° 5 je ne suis pas mouride mais votre réponse fait honneur a toute ta communauté et a tous les musulmans. on peut bien appartenir a une confrérie tout en gardant les pieds sur terre. le fanatisme n a jamais mené a une belle révolution. encore bravo et sus aux insultes.

7.Posté par Kadiali Ndiaye le 03/11/2009 00:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marvel yaa khoromou té am jott dé !!!

8.Posté par diophizbut le 03/11/2009 00:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai lu la contribution de ce Marvel et je ne puis m'empêcher de lui dire ceci.
Le Khalife Général des Mourides est Serigne TOUBA et il en incarne toute sa dimension. Libre à toi de voir des imperfections dans sa démarche mais serait tu plus parfait que tous les cheikh avec un seul exemple Serigne Mountakha ?
Je pense que tu devrait avoir le courage d'aller en face de lui et tu lui dis ouvertement comme tu viens le faire ici tout ce que tu pense, ou bien tu lui envoie une lettre signé de ta main si tu es sincère et véridique soucieux que du bien être des talibés et du mouridisme. Mais choisir le net avec la faveur de l'anonyma pour porter des critiques à allure de dénigrement à l'endroit de tout un symbole relève que de désordre, de la zizanie dans les esprits faibles plus tôt que d'enrichir. Tu es qui pour comprendre mieux que les autres les actions du Khalifes ? As tu entendu publiquement le Khalife recommander le blamables. N'as tu pas entendu tous les jours dans toutes les mosquées de Touba après chaque prière que le Khalife recommande le repentir, qui se repent sans cesse cesse de fauter ou cessera de le faire à la longue, faire la charité, se pardonner mutuellement, et que chacun nourisse pour son prochain ce qu'il nourit pour soit. C'est ce que le Khalife reccommande à tous les talibés et ce qu'il fait ne t'en préocupe pas car tu peux ne pas avoir la sagesse et la compréhension de toute son étendu ou sa portée. Sinon l'adage qui dit que quand le doigt désigne la lune l'imbécile regarde le doigt peut bien te faire comprendre qu'à beau être cartésien, il te manque le sens de la compréhension au profit du jugement des actes personnels d'autrui. Vous examinez le Khalifa comme tu examine la présidence de la république. Ce qui est le programme universel du mouridisme se contient dans les discours à l'occasion des fêtes et vastes rassemblement. Il faut les réécouter sans cesse pour y voir toute la vision de ce grand homme qui est le Khalife Général des Mouridisme. As tu oublié le discour prononcé lors de la visite au Palais de la République, au Grand Magal de TOUBA ect et je le répète les paroles contamment rappelée après chaque prière ? Pourquoi tu examine les actions personnelles du personnage à la lumière de ton expérience de compréhension du monde qui n'engage que toi ? Je vois que c'est la démocratie qui t'offre la possibilité de t'exprimer pour divulguer et faire partager ton sens de perception personnelle. On te l'accepte volontier mais il faut accepter aussi la différence entre le temporel et le spirituel mystique. Il faut maitrise CHARIA ET AKHIKHA AVANT DE SE PRONONCER SUR LA RELIGION

9.Posté par le juste le 03/11/2009 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

marvel; je ne discute pas ce que tu dis, mais j en tire seulement une reponse soit vous etes bien de la famille du khalife ou bien un membre de la cour revolte parceque ne participant pas au festin .Mais marvel si vous etes croyant je vous renvoie au texte magnifique de nature poste 5.marvel endehors des religions Dieu le tout puissant createur de la nuit et du jour aime que l on se taise sur certaine affirmation LUI qui sait tout de nous et qui ne revele rien fut il nos peches nos plus graves.LUI QUI RESERVE A CHAQUE PERSONNE SA PROPRE TOMBE MArvel NE SOYONS pas juge laissons a dieu cette mission La responsabilite de guide religieux est grande non seulement vous repondrez de vos actes mais aussi de la communaute que vous dirigez c est une double responsabilite.Serigne ABdoul akhat que dieu l agree a son paradis disait a un visiteur qui comtenplait le cadeau qu il venait de lui remettre entendra du marabout comme reponse // MOI JE PENSE AU JOUR OU JE SERAIT LIGOTE MORT TRAVERSAIT MA MAISON POUR REJOINDRE LE SEIGNEUR pour dire la vie et son caractere mondain n a aucun sens a son entendement.Serigne TOUBA a vecu une vie d epreuve de souffrance pour l ISLAM et le rpophete donc respect pour tous les musulmans force de l ISLAM AU MOMENT OU NOTRE RELIGION EST LA NOUVELLE FORCE QU IL FAUT ABATTRE A TOUT PRIX ET L ENNEMEI NE FAIT PAS DE DIFFERENCE DE CONFRERIE DE PAYS OU DE RACE .mUSULMAN DU mONDE RESTONS UNIS CAR dIEU NOUS A CHOISI LA MEILLEURE RELIGION ET LE MEILLEUR DES HOMME mOUHAMAD IN ABDALAH .

10.Posté par quiconque le 03/11/2009 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MARVEL VOTRE TITRE EST REVELATEUR DE VOTRE PROXIMITE AVEC LE KHALIFE vous dites un khalife si proche des delices et des grands bandits soit mais il me semble que vous appartenez a l un des camps parceque votre recit cache une certaine connaissance du mileu meme si je me reserve le droit de ne pas croire a tout ce que vous dites.C est comme ses anciens collabolateursde wade defenestres qui sortent pour crier alors que du dedans silence radio

11.Posté par Jaxase le 03/11/2009 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

THIEUY MARVEL YAW DAAL YAA GRAAW. TU OSES DIRE TOUT HAUT CE QUE TOUT LE MEONDE PENSE TOUT BAS. TU AS PARFAITEMENT RESUME LA SITUATION MANAAM DOOR NGA LEEN UN ZERO. QUE DIEU TE GARDE EN VIE ET TE PROTEGE PARCE QUE RIEN QU'EN FAISANT DES CONTRIBUTIONS SI ECLAIREES TU EDIFIES UN BON NOMBRE DE SENEGALAIS.
SINON POUR L'ARTICLE, JE SALUE ABDOU AZIZ MBACKE QUI EST UN COPAIN D'ENFANCE MALGRE QUE NOUS NE SOYONS PAS DE MEME OBEDIENCE C'EST QUELQU'UN QUE JE RESPECTE ET QUI ME LE REND BIEN. C'EST UN GARCON COURAGEUX ET TRES VERTUEUX ET QUI DE PAR SON ATTITUDE ET SON COMPORTEMENT, FAIT MIEUX POUR SA CONFRERIE QUE TOUS CES SOI DISANT MARABOUTS OU CHEIKH. LONGUE VIE A TOI AZIZ

12.Posté par papisco le 04/11/2009 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MARVEL N'ES TU PAS UN AIGRI ? MECONTENT DE SA SITUATION DE DESOEUVRE.
RETOURNE A NOTRE CREATEUR AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image