leral.net | S'informer en temps réel

Le daara de Coki, une référence pour tous les maîtres coraniques (religieux)

Le président de l’Association des anciens pensionnaires du daara Ahmadou Sakhir Lô de Coki, Oustaze Malick Diop, a invité dimanche tous les maîtres coraniques, à s’inspirer du modèle de cette école coranique, pour faire de l’éducation islamique une référence qui initie les enfants au Coran, selon les enseignements du Prophète Muhammad.


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Mai 2016 à 03:20 | | 0 commentaire(s)|

Le daara de Coki, une référence pour tous les maîtres coraniques (religieux)
Il s’exprimait lors de la grande conférence religieuse des anciens apprenants et ressortissants du daara de Coki.
Le daara de Coki, qui compte plus de 3600 pensionnaires, totalement pris en charge, nourris et hébergés, est cité parmi les plus anciens daaras au Sénégal.
Il est caractérisé par la discipline et la rigueur inculquées aux jeunes, à qui sont aussi enseignés les préceptes de l’islam, sans violence corporelle ni risque de voir les enfants se retrouver dans la rue.
Selon lui, les daaras sont incontournable pour la bonne marche de la société, car l’école coranique construit et façonne l’homme à travers le prisme de la droiture, du respect, de la solidarité et de la tolérance, conformément à la religion islamique qui prône la paix et la solidarité de tous les musulmans.
Le président des ressortissants de Coki a lancé un appel aux autorités de la République pour plus de considération et d’appui conséquent envers les daaras, sources du savoir islamique pour les 95 pour cent de musulmans sénégalais.
D’après Malick Diop, la modernisation des daaras passe par une parfaite reconnaissance du système de formation du Coran, selon les modèles des valeureux guides religieux du Sénégal, mais aussi en donnant aux maîtres coraniques les moyens de subsistance, comme enseignants reconnus par le système éducatifs sénégalais.
Mouhamadou Mountakha Guèye, président de la cellule des ressortissants du daara de Coki, souligne que l’édition 2016 de la conférence publique dont le thème est : ‘’Coran et société’’, est une invite aux populations à revoir leurs comportements, mais à puiser aux sources du Coran pour le ‘’mieux vivre et le mieux être’’.
Selon lui, toutes les formes d’agression et d’intolérance notées aujourd’hui n’ont rien à voir avec ni les principes encore moins les recommandations de l’islam. ‘’Les vertus du saint coran sont la voie royale pour conduire une société vers le progrès et l’émergence’’, a-t-il dit.

Auteur: Aps - APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image