leral.net | S'informer en temps réel

Le déménagement à la maison de la presse interrompu, la section Synpics de l'Aps s'en prend à Cheikh Bamba Dièye qui se défend

Le torchon brule entre la section Synpics de l’Agence de presse sénégalaise (Aps) et le ministre de la Communication et de l’Economie numérique. Dans un communiqué rendu public, la section Synpics de l’Aps dénonce encore une fois le manque de volonté notoire du ministre de la Communication et de l'Economie numérique dans le règlement de la question du siège de l’Aps.


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Août 2013 à 09:54 | | 1 commentaire(s)|

Le déménagement à la maison de la presse interrompu, la section Synpics de l'Aps s'en prend à Cheikh Bamba Dièye qui se défend
« Cheikh Bamba Dièye et son cabinet ont fait la sourde oreille pendant 8 mois face à nos nombreuses alertes, alors que l’immeuble abritant le siège de l’Aps menace de s’effondrer sur les travailleurs », lit-on dans le document. « Plus grave, alors que nous faisons nos cartons pour emménager à la Maison de la presse, il nous demande d’arrêter le déménagement le temps d’obtenir le quitus de la Direction du Patrimoine bâti de l’Etat. Jusqu’à quand ? », se demande la section Synpics de l’organe de presse qui ajoute que le déménagement de l’Aps est dicté par l’urgence. « Il est question de la vie des agents de l’entreprise ». Selon elle, Cheikh Bamba Dièye n’est pas préoccupé par la situation de l’Aps.

Le camp du ministre a lui aussi sorti un communiqué pour se défendre. Le ministère parle de mauvaise foi de la part de ces agents de l’Agence de presse. « Dès le lendemain de sa prise de fonction Cheikh Bamba Dièye a réservé sa première sortie à l’Aps. Il s’est tout de suite offusqué de la situation dans laquelle les agents de l’Aps travaillaient. Depuis lors, il a alerté les autorités compétentes pour procéder au déménagement de l’Aps dans les meilleurs délais. Face à la gravité et à l’urgence de la situation, c’est le Ministre Cheikh Bamba Dièye lui-même qui a convoqué son Directeur de Cabinet, le Directeur de la Communication, le Chef du Sage du ministère et le Directeur général de l’Aps le 8 juillet à la maison de la presse. A l’issue d’une visite des lieux, il a lui-même ordonné au Dg de l’Aps de procéder sans délai au déménagement de l’Aps dans les locaux de la maison de la presse. Si aujourd’hui l’Aps fait ses valises pour aller à la maison de la presse, elle le doit à Cheikh Bamba Dièye », note le communiqué du ministère.



1.Posté par Modd Seck Taaly le 02/08/2013 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si l'APS est une entreprise, même d'Etat, de quel droit peut-elle, décemment, emménager dans la Maison de la Presse?
Allez vous louer un siège et payez de votre propre poche!
Affaire-ou dieuk-kannté akk guiiroo-yiii moy lann?
Pourquoi les autres, sociétés ou particulier en mauvaise posture, ne feraient-ils pas, aussi, dans l'usurpation et le détournement de fonction ou de vocation?
Lou yombb rekk! Tchimmm!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image