leral.net | S'informer en temps réel

Le départ d'un grand diplomate - Par Mamadou Diop


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Octobre 2014 à 06:08 | | 4 commentaire(s)|

Le départ d'un grand diplomate - Par Mamadou Diop
Après plus de trois ans de bons et loyaux services à la tête du Consulat général de la République du Sénégal à Milan, Monsieur le Consul général Moukhtar Kouyaté quitte ce poste. Ce départ ne peut laisser personne indifférent aussi bien du camps de ses détracteurs que de celui des compatriotes qui ont reconnu à sa juste valeur la qualité de sa difficile mission. Une mission controversée, mais riche d'enseignements par rapport à la nature de l'homo senegalensis et de ses rapports avec les institutions sénégalaises: la passion et l'égoïsme qui nous animent nous poussent souvent, nolens volens à être réfractaires aux règles de droit. Avant lui, d'autres diplomates ont fait Milan, mais nous avons rarement assisté à des attaques ciblées et injustifiées comme celles dont Monsieur Kouyaté a fait l'objet pendant toute cette période.

Malgré le combat qu'il a mené pour réformer le système de délivrance de passeports biométriques en instaurant un jour (le vendredi) de RV consacré aux Associations, malgré sa disponibilité à être joignable en tout temps (son numéro de portable est à la portée de tous), malgré la facilité d'accéder à son bureau, sa capacité d'écoute et de discernement, certains compatriotes n'ont pas eu une attitude collaborative et pire encore, ont essayé de discréditer le travail que le
Consul et son staff ont abattu durant toute cette période. Son seul tort a été celui de vouloir mettre de l'ordre dans la prestation de services consulaires, mais surtout plus de transparence et de rigueur.

Cette nouvelle donne n'a pas du tout plu à certains intermédiaires véreux qui ont toujours souhaité qu'il y ait du désordre au Consulat pour que leur business puisse prospérer.

D'autre part, l'arrogance de certains responsables d'associations et/ou activistes politiques qui pensent qu'ils sont incontournables a facilité la désinformation que nous avons constatée.

La mission consulaire de Milan est une mission trés complexe. Ceci pour plusieurs raisons: la morphologie de la péninsule italienne (faire 16 heures de voyage en train et trouver des centaines et des centaines d´autres compatriotes qui espèrent pouvoir déposer une demande de passeport est monnaie courante au Consulat du Sénégal à Milan), la multitude de pays qui dépendent de cette juridiction et le nombre élevé de potentiels usagers. A défaut de décentraliser les services de dépôt et de délivrance de passeport, le système des RV demeure la seule alternative pour répondre à la demande croissante de passeports des Sénégalais d'Italie.

C'est un système sûr (parce qu'on est certain d'être servi le jour du RV), économique (les coûts du transport sont amortis grâce au voyage en groupe), productif (parce que le travail des responsables d'association constituent un filtre pour les agents consulaires) et enfin rassurant (parce que le risque de débordement ou dérapage de quelque membre du groupe est quasi nul grâce à l'information et à la canalisation du responsable de l'association ou du voyage). On se souvient encore des saccage des locaux du Consulat le 7 Août dernier. Aucun responsable d'associations dignes de ce nom ne peut admettre que des choses pareilles se passent au Consulat de son pays.

En tout cas on aura retenu du Consul sortant, sa rigueur, sa transparence dans la gestion du Consulat mais surtout son refus de prêter le flanc devant la pression de certains opportunistes et son combat pour que le Consulat ne devienne un centre d´affaires pour certains compatriotes sans scrupules.

Last but not the least, nous avons beaucoup apprécié la neutralité qu'il avait affichée dans ses rapports avec les confréries et les partis politiques au moins en ce qui concerne les prestations de service et les RV. Cela ne veut pas dire qu'il n y a pas eu de failles. Son Excellence Kouyaté et son équipe sont après tout des êtres humains avec tout ce que l'humain comporte de grandeur, mais aussi de faiblesses. Nous lui souhaitons une bonne continuation et tout le bonheur du monde. A son futur remplaçant, nous souhaitons le bienvenu, mais surtout bonne chance.

Mamadou Diop
Président de l'Association des Sénégalais de la Province de Trieste (Italie)






Hebergeur d'image