leral.net | S'informer en temps réel

Le destin de tout un peuple entre les mains du Président Abdoul Mbaye (Par Cheikh Sidiya Diop)


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Août 2016 à 14:41 | | 12 commentaire(s)|

Les résultats du régime de l’APR, sont décevants et médiocres. Tout au long de sa magistrature, le Président Macky Sall s’est distingué par une gestion chaotique et des échecs récurrents. Il n’a non seulement pas été à la hauteur des aspirations populaires, pis, il a plongé le Sénégal dans une crise concave sans issue paralysant tous les secteurs de la vie nationale. De facto, le constat inéluctable d’un recul politique, diplomatique, économique et social du Sénégal qui est manifeste. Mettre un terme à la gestion populiste du Président Macky Sall serait une belle œuvre de salubrité publique et d’assainissement. Et, qu’heureusement il existe un homme providentiel qui pourra rapidement prendre en charge les préoccupations majeures des populations sur des questions essentielles telles que les délestages intempestifs de l’eau et de l’électricité, les couts vertigineux des denrées alimentaires, la paupérisation des couches sociales, le chômage endémique, les crises récurrentes à ne plus en finir des secteurs clefs comme l’éducation, la santé et l’agriculture, la sécurité intérieure comme extérieure, l’extinction de notre lustre diplomatique avili, le recul des libertés fondamentales etc…Et, les sénégalais ont compris la nécessité absolue d’élire au sommet de notre Etat, un responsable qui sera une alternative crédible et efficace. C’est le constat du profil qui se détache par sa probité, sa rigueur et son sérieux : il s’agit de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye qui a un projet ambitieux de transformation structurelle, politique, économique et sociale. Un Homme d’Etat affirmé qui a un curriculum prestigieux d’envergure présidentielle lui permettant d’assumer pleinement les charges de Président de la république du Sénégal.Une fois de plus, comme l’ont compris les sénégalaises et les sénégalais, le Président Abdoul Mbaye est le seul qui fait la différence par son cursus scolaire, ses acquis professionnels, son réseau international et par sa probité irréprochable.
Les sénégalais dans leur majorité écrasante magnifient l’engagement en politique du Président Abdoul Mbaye qui est attentif à leurs préoccupations. Récemment, il a soulevé des questions essentielles et directement au Président de la République sur la nature suspecte de la délivrance des licences d’exploitation de nos ressources naturelles telles que le gaz et le pétrole ainsi que la nature profondément obscure des proratas du Sénégal sur ses contrats.Malheureusement, aucune réponse cohérente n’a été apportée aux inquiétudes du bon citoyen Abdoul Mbaye et pour éclairer nos lanternes sur toutes ses interrogations légitimes restées sans suite. Au contraire, une pluie d’invectives, d’intimidations ou de diversion a été la réponse servie à nos requêtes formulées par la voix du Président Abdoul Mbaye. Particulièrement, la boutade spontanée et irréfléchie du Premier Ministre Mahammed Dionne qui a retenu mon attention ainsi que celle de nos compatriotes et des amis étrangers du Sénégal puisque se confondant dans une bulle de mensonges, de barbouillages, d’incohérences et de contradictions. Malheureusement, Monsieur Dionne qui se perd dans des hors sujets, n’apporte pas des réponses claires et précises aux anxiétés légitimes des populations. Dans son verbiage, Monsieur Dionne s’illustre dans une dynamique de contradictions permanentes comme la non publication des différents protocoles contractés avec des compagnies sulfureuses, non recommandables et fichées. Une fois de plus, les arguments du Premier Ministre ne tiennent pas la route puisque renvoyant le Président Abdoul Mbaye et les sénégalais au Comité national Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), crée en juin 2013, et qui normalement produit annuellement un rapport. Et, il m’est loisible de me demander pourquoi un rapport préfabriqué d’octobre 2016 répondrait il à des questions qui remontent à 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016? Malheureusement cette cacophonie du Comité ITIE ne sera pas capable d’apporter des réponses crédibles à nos interpellations. Et enfin, à ma connaissance, le Premier Ministre Mahammed Dionne n’est pas un répondeur automatique pour répliquer à des questions qui ne lui sont pas posées et qui interpellent directement le Président de la république sur la gestion clanique, familiale et totalement nébuleuse des ressources publiques du pays. Ipso facto, en défendant l’indéfendable par une argumentation bancale, le Premier Ministre du Sénégal en la personne de Mahammed Dionne,prouve clairement son esprit intellectuellement malhonnête, tordu, fourbe et fumiste. Et, malgré la qualité intellectuelle de sa réponse-diversion, je pense que sa riposte a été un fiasco puisque ne dissertant pas sur l’essentiel mais naviguant à vue sur une fumisterie.
En somme, un profil emblématique émerge et devient l’issue forcée des sénégalaises et des sénégalais dans leur quête de leader loyal, légitime et charismatique. Et, le Président Abdoul Mbaye est le seul à sauver la mise par sa rigueur, son intégrité et son sens patriotique pour défendre les intérêts du Sénégal. Les Sénégalaises et les Sénégalais l’ont compris en tournant définitivement le dos à tous ces politiciens professionnels au discours mensonger et fantasmagorique. Et, je peux soutenir mordicus que le rendez-vous présidentiel de 2019 sera le destin de tout un peuple entre les mains propres du Président Abdoul Mbaye, candidat de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail(ACT), de la Ligue des Masses (LM), de plusieurs organisations politiques, syndicales et citoyennes, de l’Internationale Socialiste (IS), des sociaux-démocrates et progressistes sénégalais, de la gauche plurielle,de l’opposition sénégalaise et du peuple opprimé.

Cheikh Sidiya DIOP
Secrétaire général de la Ligue des Masses






Hebergeur d'image