leral.net | S'informer en temps réel

Le dialogue de tous les calculs politiques


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Mai 2016 à 22:01 | | 1 commentaire(s)|

Le dialogue de tous les calculs politiques
A la suite de Me Madické Niang, Me Abdoulaye Wade se dit favorable au dialogue auquel l’appelle son successeur, Macky Sall. L’ancien président du Sénégal a rencontré quelques-uns de ses proches et leur a fait des confessions sur la nécessité d’un dialogue permanent entre l’opposition et le pouvoir. Pour le pape du sopi « dialoguer est un levier qu’il faut d’ailleurs actionner régulièrement en matière politique ». Poursuivant, Me Wade juge « vital » le dialogue en ce sens qu’il permet de prévoir les incompréhensions et de lever les quelques équivoques entre acteurs de la vie sociopolitique. Ne serait-ce que de ce point de vue, Wade ne saurait être un obstacle aux discussions auxquelles l’invite le président de la République. Cependant, quand bien même favorable à une cessation des hostilités, le secrétaire général du Parti démocratique sénégalais tient à préciser que son parti ne servirait pas de prévaloir à qui veut redorer son blason. Une façon pour Wade d’assurer ses arrières afin de ne pas tomber dans le piège du pouvoir qui, rappelons-le, n’en est pas à son premier appel à l’apaisement. Pour sa part, le coordonnateur du Front patriotique pour la défense de la République (FPDR) appelle à la vigilance. « Nous attendons de connaitre les tenants et les aboutissants de cette volonté affichée de dialoguer pour arrêter la conduite à suivre. Nous n’agissons pas sans au préalable savoir pourquoi on agit », a réagi Mamadou Diop Decroix. Idy, tel un cheveu sur la soupe… Pour beaucoup d’analystes politiques, Macky Sall utilise le drapeau blanc agité envers le Parti démocratique sénégalais pour un seul but: isoler Idrissa Seck. Mais il semble que ce dernier a pris la mesure de la démarche et prend les devants pour ne pas être le dindon de la farce. A la sortie de sa rencontre avec le Khalif général des mourides, Idrissa Seck a comme qui dirait, chanté les éloges de son ancien mentor. Pour le rewmiste en chef, Wade doit être l’africain le plus adulé. Dans le même temps, il a comme à son habitude jeté des pierres dans le jardin de Macky Sall, coupable à ses yeux, de ne pas traiter Wade conformément à son rang. Il ne faut pas s’y méprendre. Quand Idy fait les yeux doux à la cause de sa descente aux enfers, c’est parce que l’enjeu est grand. Le message est clair, quitte à dialoguer, Macky Sall doit le faire avec tout le monde, sans discrimination aucune.

BUZZ.SN






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image