leral.net | S'informer en temps réel

Le dossier est « toujours sur la table » du commissaire Tendeng

L’enquête sur l’incendie du meeting de Thiès est « toujours entre les mains » du commissaire Tendeng. Alors que certains affirment qu’il a été « dessaisi » du dossier.
Le dossier de l’incendie du meeting du Parti socialiste (Ps) suit son cours. Des sources très proches de l’enquête au commissariat de police de Thiès confient que le Commissaire Tendeng a toujours « entre ses mains » le dossier de Massaly. Les journaux Walf Quotidien et Le Quotidien ont révélé dans leurs éditions de samedi que l’intérimaire du défunt Kémo Sané a été « dessaisi » de cette « patate chaude » que les Socialistes assimilent à une « tentative d’assassinat » contre Ousmane Tanor Dieng et ses lieutenants, le 17 janvier dernier, dans la capitale du Rail. Ce que des sources proches de l’enquête jugent « archi-faux » et « mensonger ».


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Janvier 2010 à 18:29 | | 0 commentaire(s)|

Le dossier est « toujours sur la table » du commissaire Tendeng
Le commissaire Tendeng, au titre d’adjoint au commissaire central de Thiès devrait passer le témoin, à en croire Le Quotidien, à son collègue de Mbour, Thiandoum. C’est que c’est le plus ancien dans le corps au niveau régional, qui doit assurer l’intérim du défunt Kémo Sané, précise le Colonel Alioune Ndiaye chargé de la communication de la Police dans Walf Quotidien. Même si, ce « dessaisissement » du dossier annoncé est « invraisemblable », selon le Colonel Ndiaye.

Le commissaire Tendeng, sorti de l’école de Police en 2007, devrait être remplacé par le commissaire principal de Mbour, Mame Seydou Ndour, alors que celui de Tambacounda, le commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle, se nomme Kéba Mané. C’est ce dernier qui sera installé dans ses fonctions « dans les jours à venir ». Ce qui « n’a rien à voir avec l’enquête en cours », dit-on. S’agissant des convocations du jeune libéral, Mamadou lamine Massaly, des sources affirment que le commissaire Tendeng « a fait ce qu’il devait faire ».

Le Parti socialiste a saisi, jeudi, le doyen des juges de Thiès pour « accélérer l’enquête ». La Police de Thiès dit avoir toujours le dossier « sur la table du commissaire adjoint qui est en permanence en contact avec le procureur ».

La Gazette






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image