leral.net | S'informer en temps réel

Le faux agent de l’Onas prend 3 mois ferme arrêté pour escroquerie et usurpation de fonction.

Reconnu coupable d’escroquerie et d’usurpation de fonction, Amadou Mbengue, qui se faisait passer pour un agent de l’Onas, a écopé d’une peine ferme de 3 mois, hier, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Juillet 2011 à 13:58 | | 1 commentaire(s)|

Le faux agent de l’Onas prend 3 mois ferme arrêté pour escroquerie et usurpation de fonction.
Resté 2 ans durant sana travail après la fermeture de l’usine sous-traitante de l’Office nationale de l’assainissement (Onas) qui l’employait en qualité d’ouvrier temporaire, Amadou Mbengue n’a pas trouvé mieux à faire que de se faire passer pour un agent d’assainissement pour subvenir à ses besoins. Mais il a été vite démasqué. Poursuivi pour escroquerie, usurpation de fonction et destruction de bien appartenant à l’Etat, il a été condamné, hier, à 3 mois ferme par le tribunal des flagrants délits de Dakar. Mis devant les griefs de son accusation, le prévenu, n’a pas cherché à mener en bateau le tribunal, reconnaissant sans ambages les faits qui lui sont reprochés. Une collaboration qui a eu pour conséquence de pousser le représentant du ministère public à s’en remettre à la sagesse du tribunal. Cela, au moment où son avocat plaidait la clémence du tribunal, en mettant en exergue la bonne foi de son client et sa sincérité. De la genèse de cette affaire, on retient qu’Amadou Mbengue, marié à deux épouses, n’arrivait plus à joindre les deux bouts après la perte de son emploi. Connu auparavant dans le domaine de branchements de tuyaux, il a été approché par des clients pour ce travail. Dans une situation de précarité à laquelle il n’avait jamais fait face, il a accepté la proposition. Au lieu de 900 000f d’habitude demandés par l’Office nationale d’assainissement du Sénégal (Onas), il réclamait une somme de 435 000f pour procéder aux branchements. Ce qui a obligé un certain Serigne Mbacké à faire des remontrances à l’Onas pour le cout exorbitant des branchements. Mais il ne savait pas qu’Amadou Mbengue était un faux agent de ladite société. C’est en tout cas sur ces entrefaites que la direction de l’Onas, ne se doutant pas qu’une tierce personne faisait un travail parallèle à son insu, a mis un réseau de surveillance en branle. Ainsi, Amadou Mbengue est arrêté le 14 juin dernier dans la zone de Ngor Almadies en pleins travaux avant d’être déféré en justice. G. MANSALY



1.Posté par pe le 06/07/2011 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Donc,on met en prison quelqu'un qui essaye de gagner sa vie?
Pourquoi l'ONAS a t-il ce monopole.Pour ces faits ce monsieur ne devrait pas aller en prison....

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image