leral.net | S'informer en temps réel

Le fils d’Ahmed Khalifa Niasse condamné à un mois ferme Ivre, Pape Khalifa avait heurté un écolier et pris la fuite

Après l’affaire du blanchiment d’argent, Ameht Khalifa Niasse vient encore de voir un autre de ses fils, au devant de l’actualité. Pape Khalifa Niasse, c’est son nom, a été traîné devant dame justice, pour avoir heurté un écolier et pris la fuite. Poursuivi pour cinq chefs d’accusations, à savoir homicide involontaire, conduite en état d’ébriété, filouterie au transport et défaut de permis de conduire, il a été jugé, hier, par le tribunal des flagrants délits et condamné à trois (3) mois, dont un ferme.


Rédigé par leral.net le Mardi 18 Janvier 2011 à 16:08 | | 2 commentaire(s)|

Le fils d’Ahmed Khalifa Niasse condamné à un mois ferme Ivre, Pape Khalifa avait heurté un écolier et pris la fuite
Les débats d’audience ont indiqué que vendredi, aux environs de 7 heures 30, sur la route qui mène vers la Foire, le fils du leader du Fap, était en état d’ébriété avancée, lorsqu’il a heurté le nommé Oumane Yabré, un jeune écolier qui tentait de traverser la route. Et après son acte, le mis en cause n’a pas daigné s’arrêter. Il s’y ajoute, selon toujours les enquêteurs, que Pape Khalifa Niasse avait auparavant pris les services d’un taximan Mor Dieng, à qu’il a d’ailleurs refusé de payer 5.000 Cfa, prix de la course. Des actes qui justifient donc les délits susvisés. Devant la barre, le prévenu a nié les chefs accusations qui lui sont reprochés, avant de livrer sa version des faits. «Je n’étais pas ivre, mieux, je ne bois pas d’alcool », a-t-il soutenu. Il n’aurait pas, non plus, heurté le jeune écolier. Mais l’un des témoins de la scène, Antoine Diatta a soutenu que c’était bien lui et qu’il n’a pas daigné de s’arrêter.

De même, la mere de la vicitime entendue à la barre a révélé que son fils avait été sérieusement atteint. Mais concernant le délit de défaut de permis conduire, le fils du marabout politicien a fait savoir avoir perdu le document et se contentait de présenter un certificat de perte. Tandis que pour le chauffeur du taxi à qui il devait de l’argent, il a soutenu que c’est le contraire, et que cest ce dernier qui lui en devait plutôt.

Non convaincu des arguments fournis par le prévenu à la barre, le substitut du procureur a requis contre lui une peine de six mois, dont 45 jours ferme. Mais ses avocats revenant à la suite ont aussitôt rejeté cette proposition du procureur qu’ils ont qualifié d’acharnement.

Finalement, Niasse a été déclaré coupable et condamné à trois mois ferme dont un mois ferme. Il payera aussi la somme de 50.000 f Cfa au Tresor public.

LAMINE DIEDHIOU rewmi



1.Posté par moussa le 18/01/2011 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ces petits marabouts la font du n'importe quoi c vraiment honteux

2.Posté par right le 19/01/2011 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

avoir le nom niass ne fait pas de quelqu'un un marabout. je suis désolé de voir les sénégalais prendre tous ceux qui appartiennent à des familles religieuses dans ce pays comme des marabouts: le marabout c'est d'abord la connaissance de l'islam et un comportement conforme au coran et à la souna. si l' on ne dispose pas de ses deux attributs on ne peut jamais etre un guide que l'on appartienne à la famille niasse, mbacké, sy , aidaira, kounta etc...
gorgolou lén guén diangue guir kham.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image