leral.net | S'informer en temps réel

Le forum sur l’eau et l’assainissement se tiendra à Dakar

La rencontre de Dakar s’inscrira dans l’objectif d’accélérer l’accès à l’hygiène, l’assainissement et d’eau potable. Un rapport conjoint UNICEF-OMS de 2012 fait état de « 300 millions d’africains » qui n’ont pas accès à des services d’eau potable améliorés et « 640 millions à un assainissement de qualité ». Face à cette situation, cette deuxième édition va se pencher sur ces questions du 12 au 14 décembre à Dakar.


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Septembre 2012 à 23:04 | | 0 commentaire(s)|

Le forum sur l’eau et l’assainissement se tiendra à Dakar
Ce forum est une initiative de l’Agence intergouvernementale panafricaine Eau et Assainissement (EAA, ex CREPA) qui regroupe 22 Etats dont le siège est à Ouagadougou et qui dit capitaliser 24 années d’expériences dans le domaine de l’eau et de l’assainissement. Le thème retenu est: « financement et investissement innovants pour accélérer l’accès à l’hygiène, l’assainissement et l’eau pour tous en Afrique », dont l’objectif est de définir des mécanismes de financement et d’investissements au profit d’un secteur hygiène, assainissement et eau potable. Le Directeur de l’assainissement, Adama Mbaye qui a présidé la rencontre préparatoire

Une manifestation qui se prépare dans un contexte d’inondation au Sénégal. C’est pourquoi explique M. Idrissa Doucouré, Secrétaire exécutif de EAA, que son organisation avait un contrat programme de 13 milliards qui devait être signé cette semaine entre EAA et le ministère des finances du Sénégal mais en rapport avec les problématiques des inondations, qui sont devenues une demande sociale très forte ce qui devait être exécuté pour les trois prochaines années seront concentrés dans la lutte contre les inondations et l’accent sera mis dans l’habitat social. Venu présider la rencontre préparatoire de ce vendredi avec la presse; le Directeur de l’Assainissement, M. Adama Mbaye a indiqué l'utilité de ce forum qui à cette heure "des milliers d’enfants meurent chaque année en Afrique faute d’hygiène et d’assainissement" et en plus ce que "nos Etats gagneraient en termes de budget" en évitant des dépenses énormes dans le domaine de la santé à cause du manque d’hygiène et d’assainissement mais surtout les inondations qui affectent notre pays.








Hebergeur d'image