leral.net | S'informer en temps réel

Le franco-sénégalais Aly Cissokho signe à l’AC Milan pour 15 millions d’Euros

En un an il passe de Gueugnon à Porto puis Milan

Le conte de fée continue pour Aly Cissokho. Le jeune défenseur franco-sénégalais est passé en un an de la Ligue 2 française avec Gueugnon au sommet européen avec le Milan AC après un passage rapide au Vitoria Setubal et au FC Porto. Un transfert de 15 millions d’euros pour un joueur qui ne devrait pas tarder à être international, français ou sénégalais, c’est la question.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Juin 2009 à 13:49 | | 0 commentaire(s)|

Le franco-sénégalais Aly Cissokho signe à l’AC Milan pour 15 millions d’Euros
C’est désormais officiel, Aly Cissokho va quitter le championnat du Portugal pour découvrir le Calcio. Un parcours extraordinaire pour ce jeune défenseur de 21 ans né le 15 septembre 1987 à Blois, qui il y guère plus d’un an jouait encore en deuxième division française, au FC Gueugnon. Alors qu’à l’issue de la saison 2007-08, Gueugnon était relégué en Nationale (3ème Division française), Aly Cissokho décida de tenter sa chance à l’étranger, et c’est au Vitoria Setubal, au Portugal, qu’il va découvrir la Première Division. Quelques mois lui suffisent pour se faire remarquer par le FC Porto et, au mercato de janvier, il est transféré pour 300 000 €. Une bagatelle pour un joueur de sa classe qui va rapidement s’imposer et même disputer les quarts de finales de la prestigieuse Ligue des Champions.

Une réussite qui ne passe pas inaperçue et de nombreux clubs européens veulent le récupérer. En France, Lyon a même fait une offre, mais c’est finalement le Milan AC qui s’est imposé avec une proposition d’environ 15 millions d’Euros. En jouant dans un des plus prestigieux clubs européens, nul doute qu’une carrière international va s’ouvrir rapidement pour le jeune défenseur.

Un futur international

Si son club est désormais connu, c’est maintenant le choix de la sélection pour laquelle il jouera qui se pose. Né en France de deux parents sénégalais, Aly Cissokho a déjà décliné en avril dernier la proposition de Stephen Keshi, l’entraîneur des Aigles du Mali qui souhaitait le faire jouer dans son équipe ! S’il est franco-sénégalais, Aly Cissokho n’est en tous cas pas malien à t’il expliqué alors, même si de nombreuses familles peuvent avoir des ramifications dans les deux pays. Reste le choix entre les Bleus et les Lions de la Teranga. Après avoir perdu ces dernières années Bafétimbi Gomis ou Bacary Sagna qui étaient dans la même situation, la Fédération sénégalaise veut faire le forcing pour Cissokho.

Mais comme ses ainés, Aly semble plutôt pencher pour les Bleus « L’équipe de France, c’est quand même quelque chose. C’est une équipe que je supporte depuis que je suis tout petit. C’est un pays où j’ai toujours vécu » a-t-il déclaré récemment. Difficile en effet de reprocher à une jeunesse ayant grandi avec comme modèle la génération magique qui remporta la Coupe du Monde 1998 en France de faire ce choix. Mais s’il est doué, Aly Cissokho est aussi sage, il poursuivait dans sa déclaration « Pour l’instant, je sais que j’en suis encore loin. J’ai beaucoup de travail à faire. ». Nul doute qu’avec un tel talent et cet état d’esprit, Aly ira loin.






Hebergeur d'image