Leral.net | S'informer en temps réel



Le frère de "Toumba", l'homme qui avait tenté de tuer Dadis Camara, assassiné

Rédigé par ( Les News ) le 17 Décembre 2011 à 03:32 | Lu 1956 fois

AFP - Le frère de "Toumba", l'aide de camp de l'ancien dirigeant militaire guinéen Moussa Dadis Camara, qu'il avait tenté d'assassiner fin 2009, a été tué après avoir été enlevé en novembre par des gendarmes présumés, a affirmé son père à la presse locale.


Mamadou Diakité, père d’Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba, a raconté aux médias que son autre fils Alseny, a été enlevé le 22 novembre dans la soirée par des "individus affirmant être des gendarmes" dans le quartier de Kolma, à Conakry, dans une maison de la famille. Ils avaient auparavant mis à sac une autre habitation familiale où le père se trouvait. "Ils ont saisi de sa voiture et l'ont maintenu en détention dans un commissariat du quartier Cosa", à Conakry, selon son père. "Des témoins de la scène m'ont rapporté que mon fils a succombé suite à la torture. On voulait lui extorquer un aveu, je ne sais lequel", a-t-il ajouté.

Un médecin de l'armée a confirmé la mort d'Alsény Diakité. "Le corps est à la morgue de l'hôpital Donka (à Conakry) pour des fins d'autopsie. L'état-major de la gendarmerie nationale a ouvert des enquêtes" et "trois hommes en tenue, suspects, ont été arrêtés et sont en détention", a affirmé ce médecin. Selon les habitants de Kolma où aurait succombé le frère de Toumba, depuis que ce dernier a tiré en décembre 2009 sur le chef de la junte militaire alors au pouvoir, le capitaine Moussa Dadis Camara, les rafles et arrestations étaient fréquentes dans le quartier.

Le capitaine Camara avait été propulsé au pouvoir en Guinée par un putsch fin 2008, au lendemain du décès du général-président Lansana Conté. Grièvement blessé par Toumba lors de la tentative d'assassinat de décembre 2009, il avait été évacué et soigné à Rabat, écarté du pouvoir et contraint de s'exiler à Ouagadougou, où il vit depuis. Le capitaine Toumba avait réussi à échapper à son arrestation et se trouve toujours en fuite, deux ans après les faits. En janvier dernier, il avait demandé à Alpha Condé, premier président démocratiquement élu de Guinée tout juste entré en fonction, de favoriser son retour en Guinée.


1.Posté par le Fils de l homme le 28/12/2011 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toumba liu meme risque de finir tuer par ceux qui l' ont payé pour effectuer cette sale besogne: les services secrets francais. En effet, c' est bien la France avec ses services secrets et son ancien ministre des affaires etrangeres qui sont derrieres les massacres du 28 septembre, voulant se venger du 28 septembre 1958.
Toumba Diakite risque d' etre abattu afin de ne pas parler...
C' est bien la France qui est derriere les rebelles casamancais, derriere les touaregs, derriere AQMI, le genocide rwandais, les coup d' etats en Mauritanie, au Niger etc...
Lisez et faites lire les blogs du Vrai Messie: http://messie.over-blog.com/ et http://filsdelhomme.centerblog.net
le Fils de l homme

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site