Leral.net | S'informer en temps réel



Le futur numéro un chinois réapparaît en public

le 15 Septembre 2012 à 10:29 | Lu 312 fois

Xi Jinping est réapparu ce samedi après deux semaines de disparition inexpliquée de la vie publique.


Le futur numéro un chinois réapparaît en public
De notre correspondant à Pékin

Le futur président chinois est réapparu. Après deux semaines de trou noir, le vice-président Xi Jinping, qui devrait être désigné à la tête du Parti et de l'Etat dans un mois, a fait une première apparition publique ce samedi. II s'est rendu à l'Université agricole de Chine, à l'occasion de la Journée de la Science. C'est l'agence officielle Chine Nouvelle qui a rapporté cette sortie, publiant deux photos à l'appui. On y voit Xi Jinping détendu et souriant, habillé de manière décontractée d'une chemise blanche ouverte et d'un coupe-vent noir. Ne semblant souffrir d'aucun mal handicapant.

Pékin a donc décidé d'endiguer les rumeurs, qui déferlaient sur le web chinois - malgré la censure - et suscitaient la perplexité ou l'inquiétude dans le monde entier. La dernière apparition de l'homme qui devrait prendre les rênes de la deuxième économie mondiale remontait au 1er septembre, à l'Ecole centrale du Parti. Depuis, le mystère était total. Le vice-président avait annulé tous ces grands rendez-vous, dont celui avec Hillary Clinton. Les autorités chinoises se refusaient à donner la moindre information. La santé des dirigeants chinois est un secret aussi absolu que les codes nucléaires.

Folles théories
Plusieurs sources assuraient que Xi Jinping, 59 ans, se serait fait mal au dos, en nageant ou en jouant au football. Ou qu'il avait été victime d'une légère attaque cardiaque. Les théories les plus folles parlaient même d'un accident de voiture, quand un militaire aurait jeté un véhicule contre le sien dans le cadre d'un mystérieux complot ourdi par des proches de Bo Xilai, le dirigeant déchu. Les dernières rumeurs faisaient état d'un possible cancer. Le Centre d'information des droits de l'Homme et de la démocratie, une ONG basée à Hong Kong, a ainsi affirmé jeudi que Xi Jinping avait été opéré d'une tumeur au foie. Elle aurait été découverte le 2 septembre, et aurait été retirée lors d'une intervention chirurgicale au fameux hôpital militaire 301 à Pékin.

L'agence Chine Nouvelle n'a donné évidemment aucune explication sur cette longue absence de la scène chinoise, à un mois environ du 18e Congrès. Et l'on ne saura peut-être jamais de quel mal le vice-président a pu souffrir. Mais il semble en tout cas que ses problèmes de santé, s'il s'agit bien de cela, ne sont pas de nature à remettre en question la transition politique.




Par Arnaud de La Grange


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage