Leral.net | S'informer en temps réel



Le général Aziz n'enverra pas de négociateur à Dakar aujourd'hui

Rédigé par leral .net le 20 Juin 2009 à 03:34 | Lu 590 fois

NOUAKCHOTT - Le général Mohamed Ould Abdel Aziz, auteur du dernier coup d'Etat en Mauritanie et candidat à la présidentielle, ne sera pas représenté samedi à Dakar aux nouvelles négociations souhaitées par les médiateurs étrangers, a annoncé vendredi à l'AFP son porte-parole.


Le général Aziz n'enverra pas de négociateur à Dakar aujourd'hui
"Nous ne voyons pas de raison d'aller à Dakar", a déclaré par téléphone le porte-parole Adema Moussa Ba, actuellement en tournée avec M. Ould Abdel Aziz dans le sud du pays.

"Nous pensons plutôt que nous sommes en phase d'application de l'accord-cadre de Dakar. Cette phase doit se faire à Nouakchott" a-t-il dit.

Le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, avait annoncé jeudi à Nouakchott qu'une réunion aurait lieu samedi, à Dakar, entre les représentants des trois grands pôles politiques mauritaniens et le groupe international de contact sur la Mauritanie.

Pour M. Ba, "cette rencontre serait sans objet parce qu'elle n'a aucune chance de voir ses conclusions appliquées" par l'opposition qui s'adonne selon lui "à des blocages délibérés pour tenter d'imposer un nouveau report" de la présidentielle du 18 juillet.

"Il n'aura pas de nouveau report, les élections auront lieu le 18 juillet, nous rejetons a priori toute idée d'un nouveau report" a-t-il averti.

Un accord de sortie de crise avait été âprement négocié à Dakar puis solennellement signé le 4 juin par toutes les parties à Nouakchott, mais il n'a toujours pas été appliqué.

L'accord prévoit la formation d'un gouvernement d'unité nationale et la démission du président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, destitué il y a 10 mois par les militaires. Mais le président déchu exige, avant de renoncer volontairement à ses fonctions, que la junte formée juste après le putsch soit dissoute, ce que refuse le camp du général Aziz.