leral.net | S'informer en temps réel

Le groupe scolaire Baobab éclaboussé par une histoire de faux et usage de faux


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Février 2015 à 10:52 | | 0 commentaire(s)|

Le groupe scolaire Baobab éclaboussé par une histoire de faux et usage de faux
Le groupe scolaire Baobab de Guédiawaye est secoué par une histoire de faux et usage de faux dans laquelle sont impliqués le surveillant général qui répond au nom de M. Sané et un ancien élève A. Lo, révèle EnQuête. Selon le journal, le jeune Lo, inscrit l’année dernière dans ladite école en classe de seconde, n’avait pu terminer l’année scolaire. Cette année, il a voulu s’inscrire à l’IPG, avec des bulletins de notes de la classe de Première présentant une moyenne supérieure à 13, alors qu’il n’a jamais fait cette classe. Mais son mensonge n’a duré que le temps d’une rose. Il a été démasqué au moment des tests d’entrée. Son niveau s’est révélé très bas. Puisqu’il a obtenu une moyenne de 6. La direction de l’IPG, surprise et sentant un coup fourré, a décidé de contacter celle du groupe scolaire qui a déposé une plainte au niveau du commissariat central de Guédiawaye. Entendu par les éléments de la brigade de recherche du commissariat, le jeune Lo aurait reconnu sans ambages les faits de détention de faux documents. Mais il ne s’est pas arrêté en si bon chemin car, il a en sus déclaré qu’il a eu à bénéficier de l’aide de M. Sané, le surveillant général, pour obtenir les faux bulletins. Entendu, le surveillant aurait nié les faits sans convaincre. Ainsi, M. Sané et A. Lo ont été déférés au parquet pour les délits de faux et usage de faux.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image