leral.net | S'informer en temps réel

Le jouet des premières Dames Africaines ! Par Assane Faye


Rédigé par leral.net le Lundi 31 Août 2015 à 21:55 | | 14 commentaire(s)|



Les épouses des chefs d’Etat sont, dit- on les Premières Dames. Il reste évident que ma Première Dame demeure ma chère maman. ! Les épouses des chefs d’Etat africains se singularisent par la mise sur pied de Fondations …le temps de l’exercice du pouvoir de leurs époux.

Collette Senghor était à la limite « invisible » lors du magistère du Président poète Léopold Senghor. Sous Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, émergèrent des fondations respectivement Solidarité et Partage et Education - Santé. Les épouses de ces chefs d’Etat s’en donnaient à cœur de joie. La rupture sur le chemin oh combien jonché de bonheur, de joie, de prospérité dans le « Yokuté » n’est pas effective sous ce rapport avec Macky Sall. Une fondation « Servir le Sénégal vit le jour, sous la houlette de son épouse. Cette fondation charrie tous les ingrédients d’une organisation dont la transparence est à démontrer, un brouillage du rôle régalien de l’Etat et un instrument politique.

Des esprits très fins dans leur analyse et leur proposition pour le Sénégal perdent leur temps dans une fondation chargée d’assister les populations. D’administrateurs et autres porteuses de valise, naguère de la société civile avant 2012, il est navrant de les voir distribuer des sacs de riz et autres moustiquaires à des populations victimes des inondations ! Avec la Télé publique présente, ce qui est déjà suspect ! De modestes associations de quartiers devraient jouer ce rôle.
Le Président Wade avait raison : beaucoup d’animateurs de la société civile n’étaient que de vils politiciens encagoulés, qui avançaient masqués. Faisons le décompte de celles et de ceux qui se prélassent dans les lambris dorés du pouvoir, oubliant leurs vociférations contre la gestion, le régime du Président Wade.

Des inondations ont eu lieu sous Abdoulaye Wade .Et alors ? Plus préoccupant, le but politique de ces fondations est de mettre les Sénégalais dans une logique d’éternels assistés. L’assistance n’a jamais développé un pays, ni un peuple. Il ne faut pas donner raison à Sarkozy ! « Défar ngir Yalla » relève d’un fatalisme outrancier, Dieu étant là pour tout le monde !

D’où est ce que la Fondation « Servir le Sénégal » tire t-elle ses ressources financières ? Quels sont les membres du Conseil d’Administration ? Depuis quand cette fondation est elle reconnue ? Autant de questions qui restent entières et pour lesquelles les administrateurs sont interpellés. Déjà, les caméléons sont si nombreux dans ce pays. Sous différentes formes, ils vont mettre la main dans la poche pour faire plaisir à l’épouse. Ainsi, l’époux Président saura dans cette jungle politique qui est son ami. Les « donateurs » espèrent que la réciprocité va fonctionner, l’expression renvoyer l’ascenseur trouve là tout son sens. . Qui est fou !

Le Sénégal dispose d’un Ministère de la Santé et de l’Action Sociale...Brouiller le travail régalien de ce Ministère est de mettre en avant et partout, la Fondation « Servir le Sénégal » au Les masses populaires « repues » d’images et « d’actions » de « Servir le Sénégal » font le lien avec Macky Sall, Président de la République, chef d’un parti Alliance pour la République. Le but caché est d’élargir l’assiette de sympathisants et donc, de futurs électeurs…Si une telle pensée traverse le Fondation « Servir le Sénégal », autant l’enterrer...La Fondation ne développe aucun discours allant dans le sens du changement social, des changements climatiques du genre, de faire comprendre aux populations leur rôle de protagoniste économique, social et politique.
« Servir le Sénégal » et toutes les autres Fondations des épouses de chefs d’Etats sont des jouets pour des Dames qui s’ennuient dans leur Palais.


Assane Faye
Email : fassane38@yahoo.fr







Hebergeur d'image