leral.net | S'informer en temps réel

Le khalife général des tidjanes est toujours en retraite spirituelle (porte-parole)

Le khalife général des tidjanes, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Makhtoum, est "toujours en retraite spirituelle", a indiqué samedi son porte-parole, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine.


Rédigé par leral.net le Dimanche 4 Janvier 2015 à 00:00 | | 6 commentaire(s)|

Le khalife général des tidjanes est toujours en retraite spirituelle (porte-parole)
"Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Makhtoum nous a mandaté. Il est toujours en retraite spirituelle. Il n’est pas encore sorti de sa retraite", a dit Serigne Abdoul Aziz Sy lors de la cérémonie officielle du Maouloud de Tivaouane (ouest).

Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy s’est retiré de la vie publique depuis son intronisation en décembre 2012, après le décès de Serigne Mansour Sy "Borom Daradji" (le maître de l'école coranique, en wolof), le 8 décembre de la même année.

La communauté des tidjanes va célébrer le troisième Maouloud – commémoration de la naissance du prophète Mohamed – de son califat, encore sans sa présence aux manifestations publiques.

Le mutisme de cet chef spirituel souvent qualifié de "mystique" – ce qui lui vaut le surnom d’Al Makhtoum, le mystérieux, en arabe – inquiète plus d’un.

Son porte-parole, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, est le maître d’œuvre de toutes les manifestations de la famille, le Gamou ou Maouloud surtout. Il est l’interlocuteur des autorités étatiques, des autres chefs religieux et du monde diplomatique.

La naissance du prophète Mohamed sera commémorée dans la nuit de samedi à dimanche, à Tivaouane, en présence de milliers de fidèles.

La tidjania est une confrérie musulmane fondée par Sidi Ahmed Al Tidjani, qui naquit en 1737 en Algérie et fut rappelé à Dieu en 1815, à Fès, au Maroc. Elle doit son essor en Afrique occidentale à El Hadj Omar Tall (1794-1864) surtout.

Au Sénégal, le mérite de la propagation de l'ordre revient aussi à El Hadj Malick Sy (1855-1922), qui naquit près de Dagana, dans l'actuelle région de Saint-Louis (nord).

En 1902, El Hadj Malick Sy se fixa définitivement à Tivaouane, qui devint, sous son impulsion, un centre d'enseignement et de culture islamiques, où il organisa la première édition du Maouloud.

Rappelé à Dieu en 1922, son fils Ababacar Sy assura le califat. Puis, Mansour Sy, le frère cadet de ce dernier, prit le relais en 1957, mais il mourut quatre jours après son accession aux fonctions de khalife. El Hadji Abdoul Aziz Sy Dabakh (1904-1997) assura sa succession, pour une période de 40 ans, à partir de 1957.

Il fut remplacé par Serigne Mansour Sy Borom Daradji (le maître de l'école coranique, en wolof), qui décéda le 8 décembre 2012 à Paris (France). Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Makhtoum est depuis lors le khalife des tidjanes.
APS






Hebergeur d'image