leral.net | S'informer en temps réel

Le landerneau politique sénégalais en ébullition : Le Pds et ses alliés déclarent la guerre, l'Apr prête pour le combat

Le Front patriotique pour la défense de la République est sur pied de guerre. Après l'interdiction de sa marche, d'hier, cette frange l'opposition, qui a fini de ruminer sa colère, va remettre ça vendredi et samedi.


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Janvier 2015 à 13:27 | | 33 commentaire(s)|

Le landerneau politique sénégalais en ébullition : Le Pds et ses alliés déclarent la guerre, l'Apr prête pour le combat
De gré ou de force, averti Me El Hadji Amadou Sall, "le Pds et ses alliés vont marcher contre le régime de dictature (de Macky Sall) où rien n'est autorisé et où la liberté d'expression n'existe pas. "Ni marche ni meeting, tout nous est interdit", dénonce-t-il. "Nous demandons au peuple s'il accepte qu'on confisque les libertés qui ont été conquises de haute lutte. Nous, nous nous ne l'accepterons pas, c'est terminé ! Les rendez-vous des vendredi et samedi sont maintenus et nous disons à Macky Sall que nous le mettons en garde contre toute interdiction de ces manifestations parce que cette fois-ci, nous ne l'accepterons pas du tout. Rien, personne ne pourra confisquer nos droits et libertés, surtout notre droit à la marche", a prévenu Me Sall, hier, devant la presse.

L'Alliance pour la République (Apr), elle, n'a pas tardé à réagir. Face la presse, les enseignants et les jeunes du parti au pouvoir ont aussi mis en garde l'opposition et menace d'y faire face. "Ils veulent nous prendre en otages, ils veulent nous distraire, ils n'ont pour ambition que de distraire le peuple. A chaque fois qu'ils sont en difficultés avec la justice, à chaque fois que des éléments probants les compromettent, ils décident de créer la subversion pour distraire le peuple qui a déjà fait ses choix. Nous n'allons pas frémir, nous n'allons pas gémir, nous n'allons pas reculer, nous ferons face à cette minorité", a averti le ministre de la jeunesse Mame Mbaye Niang qui avait à ses côtés Youssou Touré. Ce dernier également n'a pas fait dans la langue de bois pour cracher du venin sur l'opposition. "Ils sont dans la voyoucratie, dans le banditisme politique. Il va falloir faire une campagne internationale parce qu'ils veulent brûler le pays et nous ne l'accepterons pas, nous ferons face à ce front dirigé par Mamadou Diop Decroix, qui fait dans le sensationnel, dans la propagande pernicieuse. Nous avons les armes intellectuelles morales, physiques pour nous opposer à toute tentative de destruction de ce pays", a averti d'après L'Observateur, le coordonnateur du Réseau des enseignants de l'Apr.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image