leral.net | S'informer en temps réel

Le magal est une "source de stabilité et de concorde nationale", selon Serigne Bass Abdou Khadre

La célébration du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, communément appelée magal, constitue une "source de stabilité et de concorde nationale", aussi bien par sa dimension internationale que par le brassage confrérique, a estimé le porte-parole du Khalife général des mourides, Serigne Bassirou Abdoul Khadre Mbacké.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Décembre 2014 à 15:00 | | 1 commentaire(s)|

Le magal est une "source de stabilité et de concorde nationale", selon Serigne Bass Abdou Khadre
‘’Le magal ne doit plus être vu uniquement sous l’angle religieux. Il est devenu une très grande source de stabilité pour le pays et de concorde nationale’’, a notamment dit M. Mbacké, par ailleurs président du Comité d’organisation du grand magal de Touba.

Recevant des journalistes à la résidence Khadimou Rassoul, Serigne Bassirou Abdou Khadre est revenu longuement sur les ‘’aspects positifs’’ du magal, son sens et sa dimension internationale. ‘’Le Sénégal doit s’honorer d’abriter un tel évènement. Non seulement c’est bénéfique pour le pays, mais cela renforce sa stabilité’’, a encore souligné le guide religieux.

Il est aussi revenu sur le rôle fédérateur du magal. ‘’Serigne Touba a toujours incarné un esprit de rassembleur envers ses concitoyens. Toute sa vie durant, il a donné des wirds de +Khadrya+ et de +Tijania+à des disciples. Cet esprit de rassembleur et d’ouverture vers les autres confréries, s’est ressentie durant le magal auquel participent toutes les familles religieuses du Sénégal et de la sous-région’’, a fait remarquer Serigne Bassirou Abdoul Khadre.

‘’Combien d’amitiés naissent à partir du Maga ? Combien d’autorités religieuses se rencontrent et tissent des liens de fraternité ici ?’’, s’est interrogé le porte-parole de Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké, Khalife général des mourides.

La communauté mouride célèbre ce jeudi la 120ème édition du magal de Touba, qui commémore le départ en exil (1895-1902) au Gabon de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), le fondateur du mouridisme, l’une des plus grandes confréries musulmanes au Sénégal.
APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image