leral.net | S'informer en temps réel

Le mérite politique d’une famille engagée - Par Ibrahima Diao

L’engagement politique de la famille et de la belle famille présidentielles dans un contexte électoral pouvant être diversement interprété, nous nous éloignons des critiques faciles à motivations subjectives pour toucher du doigt l’essence d’un plongeon dans une marre sans propriétaire préétabli.
La traversée du désert Wadien fut pour l’actuel Président une épreuve douloureuse et pénible, instructive et porteuse. Mais Macky SALL n’effectua pas ce difficile parcours en solitaire, pour avoir bénéficié de l’accompagnement sincère d’amis fidèles et loyaux qui l’ont soutenu moralement et matériellement au prix de leur carrière, parfois de leur liberté ou de leur vie tout court. Par devoir à leurs engagements désintéressés, ils exercent aux côtés du Président un pouvoir conquis de haute lutte. Nul ne conteste leur légitimité ou leur mérite.


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Juillet 2014 à 22:45 | | 2 commentaire(s)|

Le mérite politique d’une famille engagée - Par Ibrahima Diao
Où était alors la famille de l’actuel Président durant ces années de braise ? Ses frères et beaux frères, oncles et tentes, cousins et cousines qu’on accuse d’envahir l’appareil d’Etat, étaient-ils acteurs, observateurs ou simplement spectateurs? De leur attitude originelle devra découler leur position actuelle. Y a-t-il un seul militant APR pouvant aujourd’hui nier l’engagement politique d’hier des familles FAYE et SALL aux côtés du candidat Macky ? Leur légitimité historique est reconnue et acceptée de tous.
Les droits civiques inhérents à leur citoyenneté et pleinement exercés dans l’opposition doivent –ils s’effacer une fois le pouvoir conquis ? Quelle morale ou éthique faut-il convoquer pour décréter l’ensevelissement de ces droits ? Peut-être le délit de parenté que d’aucun évoque subtilement dans leur volonté d’enterrer des ambitions légitimes.
Ici c’est un linge qui se lave en famille avec pour lessive la sueur et les larmes des années d’humiliation. Combattre ensemble, gagner ensemble, gouverner ensemble. Pourquoi vouloir disloquer une unité familiale au nom d’un absolu improductif qui n’est que virtuosité? Leur mérite ne devra trouver de limite que dans leurs capacités à réussir les missions qui leur sont confiées. D’humbles vertueux ils seront, dirigeants adulés ils deviendront !
Le plongeon dans la mare politique effectué bien avant 2012 ne doit pas connaître de recul consécutif aux braveries des adversaires. Les médisances, calomnies, invectives et autres méchancetés jalonnent ce parcours du combattant dans une jungle féroce où rien ne leur est pardonné. L’humilité et la modestie comme compagnon consacre le choix remarquable d’une volonté de proximité avec des citoyens connus et fréquentés depuis le STADE ZERO.
Les réformes structurelles engagées par le Président de la république pour répondre aux multiples attentes de ses compatriotes, s’accommodent mal d’une pollution familiale à incidence étatique. Au besoin, Les critiques légitimes et objectives rappelleront toujours avec exigence, la nécessité d’un recadrage des pratiques. Les inquiétudes relatives à une monarchisation rampante de l’Etat relève d’un jugement à priori, inducteur d’un exclusivisme maladroitement envisagé. L’œuvre de construction nationale requiert l’apport de tous les bras et cerveaux disponibles.
Point de favoritisme ! Mais aussi point de discrimination !
La famille présidentielle peut et doit participer à la vie nationale. Jusqu’à présent rien dans les comportements et les pratiques n’indique ou n’annonce de possibles déviations préjudiciables à la gestion vertueuse.
Cette famille n’est pas un fléau politique….
Tous les présidents qui se sont succédé à la tête de l’Etat ont gouverné avec leurs familles. Ainsi Adrien SENGHOR, Maguette DIOUF et Karim WADE ont siégé dans des gouvernements dirigés par leur oncle, grand frère ou père. Pourquoi n’en serait-il pas ainsi pour les parents du Président Macky SALL. Le reproche fait au Président Abdoulaye WADE portait surtout sur l’excessive concentration de pouvoirs et de moyens entre les mains de son seul fils perçu alors comme futur bénéficiaire d’une dévolution monarchique du pouvoir.
Dans le contexte actuel, le mérite de M. Mansour FAYE beau frère du Président résulte dans son courage à affronter victorieusement le suffrage des électeurs. Epaulé par le Professeur de mathématique émérite M. Mary Teuw NIANE Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l’honorable députée Aminata GUEYE,le Conseiller économique et social Mbaye Ndiaye , le DG de l’ONAS Alioune diop et d’autres responsable, sa posture de Coordonnateur Départemental de l’Alliance Pour la République dont les germes essaiment dans tous les coins et recoins du département grâce à sa légitimité historique incontestable, son esprit d’ouverture et sa très grande disponibilité, en fait un leader très charismatique. L’Etat trouve en lui un porteur efficace de sa politique sociale, dans un Parti qui en redemande encore.
Cette légitimation par les urnes suffit à elle seule comme réponse aux détracteurs de tous bords prompts à nier l’évidence et la justesse d’un choix.
Maintenant que les jeux sont faits, nous osons espérer un silence définitif de ces pourfendeurs. A lui maintenant de mériter par son travail, la confiance des Saint –louisiens , avides de progrès pour leur ville . Au travail !

M Ibrahima DIAO
Auditeur International Diplômé
Coordonnateur et Mandataire Plénipotentiaire de l’ APR
dans la Commune de fass NGOM







Hebergeur d'image