leral.net | S'informer en temps réel

Le meurtrier d'un policier prend six ans de prison ferme

La cour d’assises de Thiès a condamné mercredi à 10 ans de travaux forcés et à une amende de deux millions de francs CFA les accusés Adama Kâ et Déthié Sarr, poursuivis tous les deux de trafic de chanvre indien.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Juillet 2014 à 23:15 | | 0 commentaire(s)|

Le meurtrier d'un policier prend six ans de prison ferme
Aldiouma Sow, accusé de meurtre et de détention d’une arme sans autorisation, a été condamné vendredi en Cour d’assises, à Thiès (ouest), à six ans de prison ferme.

La Cour d’assises a requalifié ces délits en coups mortels ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

En rentrant d’une mission de sécurisation du Magal de Touba (centre), en février 2010, des policiers du commissariat urbain de Mbacké (centre) sont informés d’un cas d’homicide volontaire dont était victime un agent de police, dans le cadre de ses fonctions.

Selon l’acte d’accusation, Alioune Gadiaga, le chef de la mission, a rapporté que lors d’une patrouille effectuée à Mbacké, son collègue Balla Diop a été mortellement blessé par un membre d’un groupe de personnes qu’il tentait d’interpeller.

Evacué à l’hôpital, le policier succombera à ses blessures. Interpellé, Aldiouma Sow reconnaît avoir mortellement blessé l’agent de police. Mais il dira qu’il croyait avoir affaire à des agresseurs, lors de son interpellation musclée par des policiers, dont faisait partie Balla Diop.

L’avocat général a requis six ans de prison ferme à son encontre.

Les avocats d’Aldiouma Sow ont obtenu de la Cour d’assises la requalification des faits, car il sera condamné pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner.
(Avec APS)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image