leral.net | S'informer en temps réel

Le ministère de l’Intérieur annonce une hausse de 56 milliards de son budget pour 2017

Le projet de budget du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique pour l’exercice 2017 devrait enregistrer une hausse de 56.949.038.920 F CFA en valeur absolue, correspondant à une augmentation de 74,56% en valeur relative, a annoncé Abdoulaye Daouda Diallo.


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Novembre 2016 à 19:36 | | 2 commentaire(s)|

Le ministère de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo
Le ministère de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo
"Ces acquis seront consolidés grâce au soutien du président de la République, Macky Sall, qui a décidé de la hausse considérable, à hauteur de 56.949.038.920 F CFA en valeur absolue et de 74,56% en valeur relative, du budget alloué, en 2017, à notre département", a-t-il dit dans le "Rapport d’activités du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique" pour 2016, dont la copie est parvenue à l’APS et reprise par Leral.net.

Sur cette base, les services du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique disent prévoir de recruter 1.800 policiers et de 1.416 sapeurs-pompiers en 2017.

Selon Abdoulaye Daouda Diallo, les mesures phares contenues dans la loi des finances 2017 devront permettre de doter les servies de lutte anti-terroriste de moyens importants, exécuter d’exécuter le programme d’équipement prioritaire de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers.

Elles permettront aussi de finaliser les travaux de réalisation et d’équipement du Centre opérationnel de gestion interministérielle des crises et catastrophes (COGIC), en vue de son ouverture prochaine, de rendre davantage opérationnelle la politique de sécurité de proximité et de poursuivre la construction de bâtiments administratifs et de postes de police, ajoute le ministre de l’Intérieur.

Abdoulaye Daouda Diallo assure que les dispositions ont été prises pour garantir une organisation parfaite des prochaines élections législatives, avec l’entrée en vigueur de la carte d’identité biométrique CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), soulignant que cette innovation technologique constitue une avancée significative.

"L’année 2017 marquera, sans nul doute, une grande étape dans la mise en œuvre des importants programmes du département", a dit le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, faisant allusion à l’organisation des élections législatives cette année.

"Notre objectif, sous l’orientation et les directives du Chef de l’Etat, est, à cet égard, de maintenir, résolument, nos services dans une dynamique d’amélioration continue de nos performances, afin de renforcer notre sécurité intérieure, d’optimiser l’administration des territoires et de contribuer à la consolidation de notre modèle démocratique", a soutenu le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique.
 






Hebergeur d'image