leral.net | S'informer en temps réel

Le ministre de l’Intérieur exprime son satisfecit sur le processus électoral

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo exprime tout son satisfécit du processus électoral pour les prochaines échéances législatives du 30 juillet. Il s’est prononcé ce lundi matin, à l’Ecole nationale de police, lors de sa visite de la salle de stok où se retrouve l’essentiel des documents de vote.


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Juillet 2017 à 15:14 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo est satisfait du bon déroulement du processus électoral. Paradoxalement, il est à constater que beaucoup de bulletins se trouvent dans la salle à quelques encablures du jour de vote. Sur ce, le ministre rassure les populations, en expliquant : « les bulletins de vote qu’on voit ici, c’est le stock de sécurité réservé au cas où on note des manques dans certains bureaux de vote. Tout l’essentiel du matériel a été envoyé dans les différentes circonscriptions ».

Il ajoute qu’ « à l’étranger, l’envoi a été fait depuis deux semaines, il n y a aucun difficulté ».

Mais il est intéressant à noter qu’ « à l’intérieur du pays, les matériels ont commencés à être déployés. Il manque seulement quelques rajouts », a dit le ministre avant de confirmer que d’ici 3 jours, tout le matériel sera sur place sur toute l’étendue du territoire national.

Le ministre de l’Intérieur, se dit satisfait du travail effectué jusqu’ à aujourd’hui, parce que c’est beaucoup de travail. Il explique qu’ « il faut comprendre aussi que c’est beaucoup de travail par rapport à ces 47 listes », avant de préciser que « c’est plus de 329 000 000 de bulletins qui ont été tirés, plus de 2700 tonnes de papiers, les gens ont travaillé sans relâche ».

M. Diallo est revenu sur la progression des bureaux de votes. « La carte électorale, c’est le nombre de bureaux de vote dans le pays et à l’étranger. Sur la demande d’une partie de la classe politique, il a été ramené le nombre de votants par bureau de vote à 600 au lieu de 900 comme auparavant pour assurer le vote.

C’est ce qui fait l’évolution des bureaux de vote, s’y ajoute le fichier qui a progressé. On est passé de 5 400 000 inscrits à 6 200 000. Ces bureaux ont quelque chose de statutaire. C’est la loi qui le prévoit
», renseigne-t-il.

Concernant la saison des pluies, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Diallo rassure en disant : « tous les dispositions nécessaires seront prises pour que le matériel électoral ne puisse pas se détériorer. Tout sera sécurisé de manière à pouvoir supporter la pluie ». Il lance un appel pressant à la population dans le sens de faire un peu plus d’efforts en allant voter même s’il pleut.

« Beaucoup de dépenses sont notées. Les élections sont excessivement coûteuses. L’impression seulement revient à 7 milliards sans compter les autres dépenses », dixit Abdoulaye Daouda Diallo.



Thierno Malick Ndiaye











Hebergeur d'image