leral.net | S'informer en temps réel

Le ministre de la Justice sur le virus Ebola: "la mise en danger d’autrui peut faire l’objet de poursuites pénales"


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Septembre 2014 à 08:36 | | 4 commentaire(s)|

Le ministre de la Justice sur le virus Ebola: "la mise en danger d’autrui peut faire l’objet de poursuites pénales"
Interpellé sur le virus ébola qui a atteint notre capitale avec un cas importé de La Guinée, le ministre de la Justice a rappelé que le président de la République a lancé un appel à la discipline et à la retenue. "Il est important de respecter les mesures d'hygiène. Chaque citoyen doit être son propre protecteur et protéger l'autre", a-t-il lancé.

Il a rappelé que l'Etat a pris toutes les dispositions sur le plan sanitaire pour que tous ceux qui seraient face à cette situation puissent bénéficier de tous les soins nécessaires. "Mais au regard de ce qui est fait, nous espérons que ce sera l'unique cas", a déclaré Me Sidiki Kaba. Il a précisé que le chef de l'Etat a rappelé, dans sa communication, que la mise en danger de la vie d'autrui peut faire l'objet de poursuites pénales. "Quand on est porteur de la maladie, on ne l'inocule pas aux autres. Il faudrait se protéger et demander la protection des populations, mais on ne l'essaime pas", a-t-il lancé.

Le ministre soutient que la solidarité va jouer avec tous les Etats touchés par cette terrible maladie qui est une menace mondiale et qui nécessite une coopération internationale pour faire face. "Il faudrait donc travailler de manière à la circonscrire. En le faisant, c'est un acte de solidarité mondiale. L'Oms est interpellée, tous les Etats aussi, surtout ceux qui ont la capacité d'apporter une solution, notamment les pays les plus avancés sur le plan de la santé".






Hebergeur d'image