leral.net | S'informer en temps réel

Le ministre des Sports invité à faire de l’éclairage de Demba Diop une priorité

Des dirigeants sportifs et des spectateurs réguliers du stade Demba Diop ont appelé le nouveau ministre des Sports, El Hadj Malick Gackou, à faire de l’électrification de cette infrastructure sportive qui accueille la plupart des matchs de football et des combats de lutte, la priorité de son département.


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Avril 2012 à 17:24 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre des Sports invité à faire de l’éclairage de Demba Diop une priorité
‘’C’est incompréhensible ce qui se passe dans ce stade, on arrive même plus à travailler’’, se plaint, Abdoulaye Ndiaye l’entraîneur de Niary Tally contraint au nul (1-1) par Yeggo samedi lors de la 10-ème journée de ligue 1.

Il n’y a pas assez de lumière, la plupart des projecteurs ne fonctionnent plus, a insisté le technicien qui a rejoint le banc de Niary Tally, la semaine dernière à la place de Samba Keïta, démissionnaire.

Diankha Cissé, dirigeant de l’US Gorée et Doudou Guèye, un spectateur assidu de Demba Diop abondent dans le même sens, estimant que ’’c’est honteux de disputer des matchs avec si peu d’éclairage’’.

‘’Et ça dure depuis plusieurs saisons. L’avantage avec la nomination de Gackou, c’est qu’il est venu dans ce stade suivre des matchs en nocturne, il ne peut pas dire qu’il n’est pas au courant’’, a insisté Doudou Guèye.

Préparateur des sélections nationales et au Jaraaf de Dakar, Ibou Diatta, estime que c’est ’’l’intégrité des joueurs qui se trouve être en danger’’.

‘’Comment peut-on demander aux footballeurs d’évoluer dans cette pénombre’’, s’est-il interrogé, rappelant que Demba Diop est la principale infrastructure sportive du pays. Selon lui, ce stade doit connaître un véritable lifting, parce que la situation des vestiaires laisse à désirer.

Du côté de la lutte, les promoteurs sont obligés de louer leur propre matériel pour éclairer davantage l’enceinte sinon, il n’est pas possible aux arbitres et aux lutteurs de faire correctement leur travail, a relevé le journaliste Mbaye Jacques Diop, Conseiller à Gaston Production.

Cette structure a organisé le combat Eumeu Sène-Lac de Guiers 2, dimanche.

‘’Il est clair qu’il va falloir que les autorités trouvent une solution au déficit d’éclairage à Demba Diop’’, selon Mbaye Jacques Diop.

Amadou Diop dit Boy Bandit, capitaine des Lions du Sénégal à la CAN 1986 (Egypte), pense que l’état de Demba Diop reflète en réalité la politique des autorités en matière de sport en général et du football en particulier.

‘’Si le sport est une priorité dans ce pays, les autorités ne doivent pas laisser ce stade en cet état’’, a-t-il laissé entendre, appelant le nouveau ministre des Sports, à régler le problème de l’éclairage à Demba Diop.

Pourtant en janvier 2011, dans un entretien avec l’APS, le défunt directeur du stade, Paul Hanguel Ndong, avait annoncé que ‘’l’enveloppe du Budget consolidé d’investissement (BCI) permettra de compléter les lampadaires du stade Demba Dop auxquels il manque une cinquantaine d’ampoules’’.

"Il manque très exactement 49 ampoules sur les pylônes, avec le budget consolidé d’investissement, tout sera remis en œuvre", avait dit celui qui avait été nommé à la place de Cheikh Tidiane Guindo.

Décédé en mai 2011, Paul Ndong, estimait aussi que ‘’beaucoup d’autres travaux de réfection doivent être engagés dans ce stade inauguré en 1963 pour les besoins de Jeux de l’Amitié’’.

Il avait notamment cité le déménagement des vestiaires des joueurs sous la tribune découverte dont les travaux devraient être faits ’’dans le cadre du BCI de 90 millions de francs CFA déjà pris en compte par le budget 2011 du ministère des Sports’’.


SOURCE:APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image